15/09 11:46

Un homme a tenté de s'immoler par le feu peu avant l'ouverture d'un centre commercial Carrefour à Washquehal dans le Nord

Un homme a tenté de s'immoler par le feu peu avant l'ouverture d'un centre commercial Carrefour à Washquehal dans le Nord.

L'homme d'une quarantaine d'années venait d'être mis à pied pour harcèlement sexuel présumé et c'est juste après qu'il a tenté de se suicider. "Il a été effondré. Il est allé dans l'allée centrale et a hurlé. Il avait les yeux vides. Il a commencé à s'asperger, a pris le briquet et a voulu s'immoler.

Un collègue de la sécurité a réussi à le neutraliser en le plaquant au sol", explique une collègue, déléguée syndicale FO. Après quoi, ce cadre qui est apprécié par ses collègues, a été emmené à l'hôpital de Roubaix dans un état psychologique critique.

Spontanément, 70 salariés de ce magasin ont décidé de se mettre en grève. "C'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Aujourd'hui, ça fait 3-4 mois qu'on alerte sur des conditions de travail exécrables. On est en effectifs réduits, on subit énormément de pression psychologique via notre direction. Il y a un moment où ça craque", poursuit la syndicaliste.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tvor
15/septembre/2019 - 14h50

Ouais , on est ds le nord ....................

Portrait de Harpie
15/septembre/2019 - 12h29

ce harceleur méritait la banane flambée !

Portrait de Wouhpinaise
15/septembre/2019 - 12h10
Paralelo1 a écrit :

Heu en quoi des conditions de travail dégradées justifient elles du harcèlement sexuel ? 

Je me suis posé la même question en lisant l'article.