18/03/2019 08:23

Plusieurs plaintes déposées contre le chroniqueur Yassine Bellatar en particulier pour des menaces de mort contre Bruno Gaccio

Yassine Bellatar dans la tourmente selon plusieurs informations révélées par des médias comme Médiapart et Marianne. L’humoriste et animateur Yassine Bellatar sera d'ailleurs prochainement entendu par la police, à la suite d’une plainte pour menaces de mort déposée par Bruno Gaccio.

De nombreux témoignages, recueillis par Mediapart et par les policiers, l’accusent de comportements inappropriés dans un cadre professionnel ou para-professionnel.

Outre des menaces visant quatre hommes du monde du spectacle, plusieurs personnes évoquent des comportements humiliants ou menaçants.

Deux femmes ont raconté s’être vu imposer des propos à connotation sexuelle alors qu’elles étaient à la recherche d’un travail. Hormis certaines menaces, Yassine Belattar conteste vigoureusement tout comportement répréhensible.

De son côté, l'hebdomadaire Marianne précise que nommé par Emmanuel Macron au Conseil présidentiel des villes, l'homme est ciblé par des plaintes de Bruno Gaccio, ex-chef des Guignols, et d'une animatrice, Jessie Claire. Le premier l'accuse de "diffamation" et "menaces de mort", l'autre de "harcèlement moral au travail". 

Tout commence en janvier dernier par un échange de tweets. Yassine Belattar attaque Bruno Gaccio : "Trop triste pour l’ami @GaccioB qui a failli devenir Président de sa République sans bouger de St Germain des Prés". Réponse : "Me cherche pas petit. Je te connais. T’as pas le niveau. Tu peux faire le malin avec les autres. Moi je te connais, joue dans ta catégorie. Bonne journée".

Yassine Belattar renchérit : "Bruno vu que tu es un pointeur avec les femmes, j’aime l’idée que tu deviennes un homme politique de premier plan. Veux-tu vraiment ouvrir la boîte de Pandore ? Tu sais bien que non, Nono…" "Pointeur", une formulation qui provoque la colère de Bruno Gaccio. "Ce n’est quand même pas un terme anecdotique, on l’utilise pour ceux qui se livrent à du harcèlement sexuel et, plus particulièrement, les pédophiles. Moi, évidemment, je sais que je ne suis pas un "pointeur" mais pour mes proches, j’ai décidé de le poursuivre en diffamation..."

L'échange se serait poursuivi : des textos insultants, un coup de téléphone.

Bruno Gaccio raconte : "Il s’est mis à hurler, a promis de venir me tuer, ainsi que ma femme et mes gosses avant d’ajouter :

'Je vais enculer ta pute de mère à Saint-Etienne'."

Selon Marianne, plusieurs animatrices et comédiennes ont été entendues par la police et ont accusé Yassine Belattar de "harcèlement moral au travail". L'une d'elle, Jessie Claire, animatrice, a déclaré : "L’idée qu’il puisse continuer à infliger sa perversion en usant de son pouvoir hiérarchique sur d’autres femmes m’est insupportable".

Yassine Belattar nie les accusations formulées contre lui.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nina83
18/mars/2019 - 11h56

J'espère qu'ils ne le lâcheront pas ! 

Portrait de jamesbud
18/mars/2019 - 10h04

le petit SALAFISTE avec sa petite barbe ,il fait peur ... LOL 

et ne pas oublié , COPAIN de MACRON

Portrait de cigal40
18/mars/2019 - 09h42

  ss  beurkkkkk   ss  il  allume  le  feu !!