22/08/2018 12:40

Le chef de la police municipale de Villevaudé (Seine-et-Marne) qui affirmait avoir été attaqué par 3 hommes dans son jardin avoue avoir menti

Le chef de la police municipale avait déclaré avoir été violemment agressé dans son jardin par trois personnes. Depuis, indique le parquet de Meaux, il est revenu sur ses propos.

Confronté aux vérifications des policiers du commissariat de Chelles sur son emploi du temps, il a fini par reconnaître avoir menti tout en restant flou sur ce qui s'était réellement passé.

Victime de plusieurs fractures au bras et au nez, le chef de la police municipale avait été transporté à l'hôpital où il a été opéré lundi.

Selon Séverine Delacour, vice-procureure au parquet de Meaux, il ne s'agit pas "d'une agression gratuite chez lui. Les blessures seraient éventuellement accidentelles, ça reste à confirmer." Elle précise que "les blessures ont eu lieu dans la sphère privée, dans un cadre festif, dans la nuit de samedi à dimanche et n'ont pas de lien avec son statut de policier municipal."

On ignore si le policier s'est infligé ses blessures lui-même ou si quelqu'un d'autre est responsable, "ça reste à déterminer." ajoute la vice-procureure.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Cadrousse
22/août/2018 - 21h17

C'est un alibi qui cache quelque chose de plus grave...un meurtre peut être ?

Portrait de macaronchoco
22/août/2018 - 14h45

Cela veut en permanence vouloir donner des ordres, jouer au petit chef, abuser du pouvoir facile... mais en fait, honte à lui, à l'image qu'il donne à sa familles et à ses proches, bassesse, absence de dignité.

PS il ne faudra pas oublier de lui facturer les frais d'enquête et de justice. C'est un minimum!