07/02/2018 17:27

Emmanuel Macron s'est prononcé à Bastia contre la "co-officialité" de la langue corse mais "favorable à ce que la Corse soit mentionnée dans la Constitution" - Vidéo

Emmanuel Macron s'est prononcé mercredi à Bastia contre la "co-officialité" de la langue corse en déclarant que "dans la République française, il y a une langue officielle, le français". "Le bilinguisme, ce n'est pas la co-officialité", a ajouté le chef de l'État, prévenant qu'il n'accepterait "jamais de réserver à celui qui parle corse tel ou tel emploi".

Il s'est en revanche déclaré "favorable à ce que la Corse soit mentionnée dans la Constitution", l'une des principales revendications des nationalistes. Ce serait "une manière de reconnaître son identité et de l'ancrer dans la République", a déclaré le président dans un discours à Bastia, en appelant les élus insulaires à débattre de ce projet "dans le mois qui vient", avant sa discussion au printemps dans le cadre du projet de révision constitutionnelle.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Capri
7/février/2018 - 22h13

Une dizaine de drapeaux derrière (20 puisque c’est France + Europe)