20/07/2017 14:48

Assistants d'euro-députés Modem: Des juges d'instruction vont enquêter sur des soupçons d'emplois fictifs au parti centriste

Une information judiciaire contre X a été ouverte aujourd'hui par le Parquet de Paris pour "abus de confiance, recel d'abus de confiance et escroqueries" au sujet des prétendus assistants parlementaires "fictifs" du Modem. 

Les enquêteurs cherchent à savoir si le parti de François Bayrou a utilisé des fonds d'indemnisation européens pour rémunérer certains de ses membres. 

Il y a trois semaines, au cours d'une conférence de presse, François Bayrou avait déclaré : "Nous n'avons jamais eu d'emplois fictifs au MODEM et cela sera facile à prouver".

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Capri
21/juillet/2017 - 01h49
rosy a écrit :

On peut simplement regretter que toutes ces affaires connues depuis longtemps ne soient pas sorties dans les médias ( elles avaient des ordres ?) AVANT les élections comme pour Fillon !

Je suis d'accord avec vous sur la non-révélation de cette "affaire Modem" qui n'est pas sortie avant l'élection présidentielle. Le problème de F. Fillon néanmoins était d'une autre nature, de l'ordre de l'enrichissement personnel, en faisant travailler sa femme (et même peut-être ses enfants) de manière fictive. Dans le cas du Modem et du FN, les salaires  "détournés" ont payé des gens qui avaient un travail effectif - certes pas au Parlement Européen mais dans les partis d'origine en France.

Portrait de Ange gardien
20/juillet/2017 - 20h13
rosy a écrit :

On peut simplement regretter que toutes ces affaires connues depuis longtemps ne soient pas sorties dans les médias ( elles avaient des ordres ?) AVANT les élections comme pour Fillon !

Élection truquée à annuler et à refaire !!

les votants MACRON ont mal au derche en ce moment ...