21/06/2017 17:30

François Bayrou: "Nous n'avons jamais eu d'emplois fictifs au MODEM et cela sera facile à prouver. J'ai proposé ma démission au Président il y a 3 semaines"

17h11: François Bayrou prend la parole

 "Nous n'avons jamais eu d'emplois fictifs au MODEM et cela sera facile à prouver.

Mon nom n'a jamais été cité, mais j'étais la véritable cible.

Mais en tant que Garde des Sceaux, j'étais le seul qui ne pouvait pas se défendre même devant la justice.

Je n'accepte pas de vivre sans liberté de parole quand l'honneur est en jeu.

Je choisi la liberté de parole.
Je choisis de ne pas exposer le gouvernement et le président à des campagnes mensongères
Dans une situation classique, normale, il m'aurait été facile de défendre le mouvement que je préside et sa parfaite probité (...) la gestion de notre mouvement a été régulière, normale et morale

Nous ne pouvons pas vivre dans une société de dénonciation et de délation obligeant la justice à se saisir.

Une ouverture d'enquête est désormais vécu comme une condamnation.

Comment se défendre face à une telle violence en particulier sur les réseaux sociaux ? Il n'existe aujourd'hui aucun moyen.

Je vais retrouver ma ville de Pau comme maire.

J'ai proposé il y a 3 semaines au Président de la République de quitter mon poste. Je voyais bien ce qui pouvait être fait de cette enquête.

Je pense qu'il serait logique que l'on trouve des Ministres venus du Modem dans le nouveau gouvernement



 

 

 

15h41 : Les communistes auront un groupe parlementaire indépendant de La France insoumise à l'Assemblée

15h25 : Le Premier ministre Édouard Philippe sera l'invité de Gilles Bouleau ce soir au JT de 20H sur TF1.

14h30 : François Bayrou a déambulé dans les rues du VIIe arrondissement de Paris accompagné de plusieurs parlementaires, dont Marielle de Sarnez.

Il a notamment lâché aux journalistes : "Ce n'est pas une démission, c'est simplement que je ne serai pas dans le prochain gouvernement"

12h32 : Le député Christian Jacob a été réélu (62 voix) président du groupe les Républicains à l'Assemblée Nationale, face à Damien Abad (32 voix). A 57 ans, l'homme a été réélu dimanche dernier dans la 4e circonscription de Seine-et-Marne.

11h54 : Thierry Solère annonce la création d'un groupe "les Républicains constructifs et les constructifs de l’UDI". Le groupe s’appellera "les Républicains constructifs et indépendants". Une quarantaine d'élus "qui rejette l'opposition systématique"  D’autres parlementaires pourraient les rejoindre. 

10h00: Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, juge que "face à la tourmente, (...) il y a un choix personnel. Ce fut le choix annoncé hier par Sylvie Goulard, c'est le choix aussi annoncé par François Bayrou, et donc moi je respecte ces choix personnels".

Et d'ajouter sur Europe 1 concernant François Bayrou: "C'est une décision personnelle, mais je ne veux pas être langue de bois, cela simplifie la situation. Il était difficile, y compris pour le porte-parole, de répondre à vos questionnements légitimes (...)  sur des sujets qui, je le rappelle, n'ont pas aujourd'hui de conséquences judiciaires. Il n'y a pas de mise en cause personnelle. Et même, pour Sylvie Goulard, son nom n'était même pas cité dans le dossier des attachés du Modem".

09h02: Libération révèle trois nouveaux cas de cadres du MODEM ayant cumulé leur fonction avec celle d'assistants parlementaires européens, pourtant censés travailler dans la circonscription des élus.

Selon Libération, deux employées de la communication du MoDem ont ainsi été, un temps, rémunérées comme assistantes parlementaires locales alors qu'elles ne travaillaient pas dans la circonscription des élus concernés.

Le troisième cas évoqué par le quotidien est celui d'une militante du MoDem, aujourd'hui maire adjointe du 15e arrondissement de Paris.

De mars à juillet 2013, elle aurait été rémunérée comme assistante parlementaire de Marielle de Sarnez, l'actuelle ministre déléguée aux Affaires européennes.

08h10: Marielle de Sarnez annonce à son tour qu'elle quitte le gouvernement

Marielle de Sarnez annonce à son tour à l'AFP elle-aussi qu'elle quitte le gouvernement pour présider le groupe MoDem à l'Assemblée.

Pour la première fois dimanche, la vice-présidente du Mouvement démocrate a été élue députée (de Paris). Elle avait auparavant été élue à quatre reprises députée européenne. 

08h04: François Bayrou, actuel ministre de la Justice du gouvernement d'Édouard Philippe a donc annoncé ce matin, juste avant 8h, qu'il ne ferait pas partie de la prochaine équipe gouvernementale, qui doit être annoncée aujourd'hui avant 18 heures.

Il tiendra une conférence de presse à 17 heures pour s'expliquer.

Le désormais ex-garde des Sceaux a pris sa décision un jour après la démission d'une autre ministre étiquetée MoDem, Sylvie Goulard, qui était à la tête du ministère des Armées. 

08h00: Ce matin, déjà les éditorialistes de la presse écrite se posaient des questions sur l'avenir de François Bayrou;

Le remaniement annoncé pour ce soir, qui devait être initialement purement « technique » après les élections législatives, revêt dès lors une dimension très politique que soulignent les éditorialistes.

Certes, « depuis qu'Emmanuel Macron a obtenu la majorité absolue pour ses marcheurs, François Bayrou n'est plus l'homme-clé, il est sur un siège éjectable », soulignait Bernard Stéphan de La Montagne.

Mais « peut-on se séparer de Bayrou sans en faire un adversaire politique, maintenant qu'il s'apprête à disposer d'un coquet groupe à l'Assemblée ? C'est tout l'enjeu », se demandait Cécile Cornudet dans Les Échos.

07h56: Ces accusations d'emplois fictifs ont déjà contraint la ministre des Armées Sylvie Goulard, qui fut adhérente du MoDem, à démissionner mardi pour se défendre.

Elle pourrait être imitée par Marielle de Sarnez (Affaires européennes), également visée par l'enquête, et dont 41% des personnes interrogées souhaitent son départ. 

07h51: François Bayrou annonce qu'il ne fera pas partie du prochain gouvernement (AFP)

07h03: Alors que la composition du nouveau gouvernement d'Edouard Philippe doit être annoncée ce mercredi, une majorité de 57% de Français ne souhaite pas le maintien de l'actuel garde des Sceaux, empêtré dans l'affaire des assistants parlementaires du MoDem, au sein du prochain gouvernement, selon un sondage Harris interactive pour RMC et Atlantico diffusé mercredi. 

Seuls 32% des sondés souhaitent le maintien de Bayrou, mis sous pression depuis l'ouverture d'une enquête préliminaire pour "abus de confiance et recel" visant à déterminer si le MoDem qu'il préside a employé des collaborateurs aux frais du Parlement européen.  

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ange gardien
21/juin/2017 - 20h33

Oui cela sera difficile à prouver car le MoDem et l'´UDI

sont des partis transparents qui foutent rien et ne servent à rien !!

Portrait de clara
21/juin/2017 - 20h10

Quand on n'a rien à se reprocher on ne part pas !

Bayrou est une girouette, les autres idem..... un égo surdimensionné, aucune confiance en lui et les autres .

Portrait de soly
21/juin/2017 - 19h24

Il va nous faire une "Fillon"...

Portrait de donsen
21/juin/2017 - 17h43

Le 1er film des frères Lumière encore d'actualité smiley

Portrait de mestoutou
21/juin/2017 - 17h27
En tous les cas il aura foutu une sacrée bonne merde autour de lui, et ça ce n'est pas d'aujourd'hui !
Portrait de essel69
21/juin/2017 - 13h24 - depuis l'application mobile

Et leur indemnité d ancien ministre ils vont l'avoir pour 1 mois de boulot oups de mise en route??????

Portrait de mestoutou
21/juin/2017 - 13h14
sécurité avant la prison, le palais bourbon protège les ripoublicains de quelques cotés ils se trouvent, et pendant ce temps on nous préparent un sacré tour de vis via la CSG!!!!! VIVE LA FRANCE
Portrait de fleurdesel
21/juin/2017 - 13h10
Quel est l'imbécile qui avait mis ce fourbe, menteur, qui n'a cessé de trahir tous les siens par intérêt personnel, au Gouvernement ? Qui n'a cessé de grenouiller pour avoir un poste régalien, a fait un caca nerveux parce qu'on ne lui réservait pas assez de sièges aux législatives. Juppé a fait la première grave erreur en le remettant à la Mairie de Pau. Puis le béarnais a bidouillé pour se rendre indispensable aux élections Présidentielles, servi la soupe à Jupiter ! Il n'avait même plus un seul député, il ne représentait plus rien et le voilà qui caracole sur les marches de l'Elysée, en reformant le groupe au Modem, lui permettant ainsi de renflouer ses caisses en faillite et tout ça grâce à sa soudaine... macronite aigüe. Bon vent à cet opportuniste qui n'a malheureusement pas fini d'ouvrir son clapet pour donner son avis... non gratuit sur tous les évènements politiques à venir. Jupiter élyséen n'a pas fini de gratter cette boue collée à la semelle de ses souliers. Autant je méprise ce magouilleur béarnais autant j'admire le courage et la classe de l'ancienne Ministre des Armées, Mme Sylvie Goulard ! Bravo Mme !
Portrait de oned1983
21/juin/2017 - 12h34 - depuis l'application mobile

Officiellement dans un gouvernement on démissionne... En pratique, on se fait virer !
Il doit être vraiment heureux M. Bayrou d'avoir soutenu M. Macron et de se retrouver de nouveau sur la touche...

Portrait de Filoû02
21/juin/2017 - 10h50
Thx. a écrit :

Quel bourbier politique.  

je n'y pige rien smiley 

Portrait de taras
21/juin/2017 - 10h39

Tout ce remaniement était prévu depuis longtemps après avoir été bien utile le modem est viré.Macron est un grand calculateur, en ayant la majorité a l'assemblé nationale il a les mêmes pouvoir qu' un dictateur..

Portrait de flynil
21/juin/2017 - 10h36

Décision courageuse de sa part selon moi smiley .

Portrait de ARTISAN3
21/juin/2017 - 10h26

Après avoir servi la soupe, il se désiste. toujours aussi C.N. Au moins un mauvais en moins.

Portrait de Pierre henry 115
21/juin/2017 - 10h24
nicoveinnant a écrit :

Merci à ceux qui ont élus ce président (ce n'est pas mon cas) en pensant que tout allait changer. On le constate encore une fois, rien ne change tous pourris ...

ça montre exactement le contraire, les temps ont changé depuis Sarkozy. Avant, le modem serait resté au gouvernement. Avant, tout le monde en aurait eu rien à faire qu'un parti politique français utilise de l'argent européen pour se financer. Les magouilles existeront toujours mais elles seront en règle générale sanctionnées alors qu'avant il y avait impunité totale pour les politiques.

Portrait de joellecamelot
Micheldu17.02 a écrit :

A savoir s' il sera réélu à Pau, n' ayant probablement plus Juppé pour l' épauler smiley

Courageux ce Macron ! De l air de l air ...enfin des gens propres ?

Portrait de Micheldu17.02
21/juin/2017 - 09h55

A savoir s' il sera réélu à Pau, n' ayant probablement plus Juppé pour l' épauler smiley

Portrait de MICMAH458
21/juin/2017 - 09h52

Bayrou se fout pas mal d'être ministre.  Son but, et il est réussi, était de faire élire le plus de parlementaires possible pour constituer un groupe, et ainsi faire rentrer de l'argent pour renflouer ses caisses et faire vivre son parti pendant encore quelques années.  Dans l'histoire, c'est ce si intelligent Macron qui a été bien naïf de faire confiance à ce genre d'individu.

Portrait de jbpéro
21/juin/2017 - 09h07

S'il vous plait messieurs les journalistes et autres, arrêtez de dire qu'ils ont démissionné, ils ne sont plus ministres depuis hier et la démission du 1er ministre. C'est cette dernière qui met fin aux fonctions du gouvernement.

Portrait de renelle
21/juin/2017 - 08h57

BAYROU  DEMISSIONNE A L'INSU DE SON PLEIN GRE     TROP FORT   C'EST FILLON QUI DOIT ETRE CONTENT   PERSO JE DIS MERCI A MEDIAPART UNE FOIS N'EST PAS COUTUME     

Portrait de 59
21/juin/2017 - 08h51

il vaut mieux reculer pour mieux sauter 

baryou dehors  et équipe  c'est très bien il ne fallait même pas le prendre dans un gouvernement  c'est le roi des menteurs  et surtout il est faux  un jour a droite un jour a gauche  il est est écœurant il me donne envie de gerber  

Portrait de pasdide
21/juin/2017 - 08h48

mais oui cela change la preuve ceux qui sont soupçonnés sont priés de partir! ce qui  va être difficile c'est de trouver des personnes qui n'ont pas magouillées, d'où l'importance des élus de la sté civile

Portrait de erine.teygype
21/juin/2017 - 08h47

Ou l'art de se débarrasser des gens gênants. Ce serait marrant si c'était pas aussi pathétique.

Portrait de -lisa
21/juin/2017 - 08h47 - depuis l'application mobile

cool!! enfin une bonne nouvelle. ..
Il aura pas profiter longtemps de ce que ses retournées de veste perpétuelle lui avait apporté

Portrait de Ruddy66
21/juin/2017 - 08h31 - depuis l'application mobile

Quelle heure le train pour Pau ? Un aller simple !!!!!!!

Portrait de nicoveinnant
21/juin/2017 - 08h18

Merci à ceux qui ont élus ce président (ce n'est pas mon cas) en pensant que tout allait changer. On le constate encore une fois, rien ne change tous pourris ...

Portrait de Tu pue
21/juin/2017 - 08h15

Bayrou...un crétin puant !

Portrait de Filoû02
21/juin/2017 - 08h15

C'est quoi ce bord..? 

Portrait de Micheldu17.02
21/juin/2017 - 08h06

A l' intérieur du gouvernement c' était un caillou dans la chaussure, à l' extérieur il n' a pas fini de leur ch... dans les bottes.......smiley

Portrait de mestoutou
21/juin/2017 - 08h05

Idem de sarnez !!!!