15/06/2015 13:25

Plus de 270 000 personnes signent la pétition d'Elise Lucet contre la directive européenne sur le secret des affaires

Une pétition européenne lancée par la journaliste française Elise Lucet contre un projet de directive européenne sur le secret des affaires a recueilli 270.000 signatures en dix jours, l'un des records du site de pétitions en ligne Change.org.

Lancée le 4 juin, elle réclame la suppression de cette directive, qu'examinera mardi une commission du Parlement européen, et qui prévoit des sanctions en cas de divulgation de secrets des affaires y compris par des journalistes. Un texte "liberticide" selon ses signataires. La pétition a déjà recueilli 240.00 signatures en France et 30.000 en Belgique, Allemagne, Espagne et Royaume-Uni. Des versions locales ont été lancées dans ces trois derniers pays. "C'est une des croissances les plus rapides pour une pétition sur le site depuis le lancement de Change.org en France en 2012", a souligné Change.

Elise Lucet, présentatrice du JT de 13h sur France 2 et rédactrice en chef de l'émission d'enquêtes "Cash Investigation", a lancé cette pétition avec le soutien du collectif "Informer n'est pas un délit". Parmi ses supporters, la députée européenne Eva Joly, le secrétaire général de Reporters sans Frontières Christophe Deloire, les journalistes Laurent Léger (Charlie Hebdo) et Edwy Plenel (Mediapart) ainsi que les lanceurs d'alerte Stéphanie Gibaud (affaire UBS), Antoine Deltour (LuxLeaks) et Hervé Falciani (HSBC). "Sous couvert de lutte contre l'espionnage industriel, le législateur européen prépare une nouvelle arme de dissuasion massive contre le journalisme, le +secret des affaires+", souligne la pétition.

"Si une source ou un journaliste viole ce secret des affaires, des sommes colossales pourraient lui être réclamées, pouvant atteindre des millions voire des milliards d'euros (...) On pourrait même assister à des peines de prison dans certains pays".

"Notre métier consistant à révéler des informations d'intérêt public, il nous sera désormais impossible de vous informer sur des pans entiers de la vie économique, sociale et politique de nos pays", conclut-elle.

Un appel contre la directive a aussi été lancé par les syndicats français, des syndicats européens, l'Association européenne des Droits de l'Homme et Julian Assange, fondateur de Wikileaks. En France, le gouvernement avait prévu d'introduire en février une loi similaire qui anticipait cette directive, avant de renoncer face à une forte opposition notamment des médias.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de madiran
16/juin/2015 - 14h47

Le parlement Européen ne peut émettre que des résolutions, pas de directives !

De plus le parlement Européen ne peut pas emettre de loi.

 

Donc signatures ou pas  ce sera la Commission qui décide, poit barre !

 

Portrait de Nomalis
15/juin/2015 - 18h10
zig et puce a écrit :

Mince j'ai cru a une pétition pour qu'elle dégage de l'antenne !  dommage smiley

Et une pétition pour que tu "dégages" d'ici ? Ok je sors !

Portrait de stepha30
15/juin/2015 - 16h56 - depuis l'application mobile

vive l'europe.lol

Portrait de zig et puce
15/juin/2015 - 16h34

Mince j'ai cru a une pétition pour qu'elle dégage de l'antenne !  dommage smiley

Portrait de Nomalis
15/juin/2015 - 16h12
Si a écrit :

Les journalistes n'ont pas à avoir plus de droits qu'un individu lambda !

 

Si un individu non journaliste peut être poursuivi pour violation d'un secret protégé par la loi il est normal qu'un journaliste le soit aussi. On ne va pas rétablir des privilèges de l'ancien régime pour une profession.

 

Egalité des citoyens un point c'est tout !

La question n'est pas la vous êtes à coté de la plaque ! La question est de pouvoir enquêter sur des pratiques dangereuses et il faut simplement protéger les personnes qui le font et ne pas les exposer à cette loi antidémocratique. De plus je vous rappelle que le journaliste n'est pas au dessus des autres citoyens : si il donne de fausses informations il est poursuivi en justice et condamné. Donc revoir votre propos à coté du sujet. 

Cette pétition est tout à fait justifiée.

Portrait de RogerMeneur
15/juin/2015 - 14h58
Si a écrit :

Les journalistes n'ont pas à avoir plus de droits qu'un individu lambda !

 

Si un individu non journaliste peut être poursuivi pour violation d'un secret protégé par la loi il est normal qu'un journaliste le soit aussi. On ne va pas rétablir des privilèges de l'ancien régime pour une profession.

 

Egalité des citoyens un point c'est tout !

Apparemment  le quatrième pouvoir et tous les signataires ne sont pas de votre avis et vont être les premiers à dénoncer les privilèges des uns ou des autres!

Portrait de Cad
15/juin/2015 - 14h30

Mais pourquoi demander une participation financière ( elle n'est pas obligatoire) mais c'est dommage 

Portrait de RogerMeneur
15/juin/2015 - 14h01

A mon avis la vérité n'est pas toujours bonne à dire! Pour exemple l'affaire Spanghéro, limiter cette affaire à la sphère judiciaire aurait empêché la liquidation d'un entreprise et la mise sur le carreau d'un tas d'employés qui n'y étaient pour rien! Alors qu'il n'y avait pas de risque sanitaire cela en valait il le coup?