06/06/2014 17:05

Rémy Pflimlin: "La décision de Patrick de Carolis de se mettre en retrait de l'antenne est la bonne"

Rémy Pflimlin, le président de France Télévisions, a accordé une interview au Monde, au lendemain de la décision de Patrick de Carolis de suspendre sa collaboration avec France 3.

Le journaliste, mis en examen pour "favoritisme", souhaite ainsi prendre "le temps de défendre [son] honneur" dans l'affaire Bygmalion.

"Lorsque les auditions par la justice commencent, les explications que donne Patrick de Carolis sont dignes de confiance. Etre mis en examen, ce n'est pas être coupable. Mais l'affaire Bygmalion a une résonance particulière qu'il faut prendre en compte. Je ne suis ni juge ni censeur moral. Je dirige des chaînes avec pour absolue priorité le téléspectateur", explique Rémy Pflimlin à nos confrères.

Et d'ajouter : "Au cours d'un entretien avec Patrick de Carolis, nous avons examiné la situation, en particulier sur ce point central : la confiance du téléspectateur. Il a pris ensuite cette décision, qui me semble être la bonne".

L'actuel président de France Télévisions a également été interrogé sur les prestations de Bygmalion. "A notre arrivée, en 2010, la fusion des chaînes était en route sur le papier mais pas concrétisée. Très vite, France Télévisions s'est mis en mode « économies », nous avons réduit certaines des nombreuses prestations, pas spécifiquement en rapport avec Bygmalion, comme celles des cabinets de conseil en organisation". 

Parmi les prestations de Bygmalion, deux sont poursuivies jusqu'en 2013 car elles "correspondaient à des activités nécessaires, notamment pour répondre aux nombreux e-mails et courriers des téléspectateurs".

"La veille Internet et l'e-réputation, à l'époque, étaient par ailleurs des prestations novatrices, peu répandues. Quand nous sommes arrivés aux échéances de ces conventions, nous les avons remises en concurrence. Elles sont aujourd'hui confiées à d'autres prestataires, à prix plus bas", ajoute Rémy Pflimlin.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de triplekarmeliet
6/juin/2014 - 19h12

Si les 2 ou3 dernières personnes sachant créer un programme de qualité quitte France Télévision, on ira voir sur TF1 si c'est pas mieux !

Oui Monsieur Pflimlin, c'est vraiment une bonne décision.