12/12/2012 16:52

France Télé: Le gouvernement "n'a pas à intervenir", selon la secrétaire générale de l'UMP, Michèle Tabarot

La secrétaire générale de l'UMP, Michèle Tabarot, a estimé mercredi que la ministre de la Culture et de la Communication Aurélie Filippetti n'avait "pas à intervenir sur la programmation de France Télévisions".

Dans un communiqué, la députée des Alpes-Maritimes et ancienne présidente de la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée "s'étonne de la teneur des propos" de Mme Filippetti, qui a exigé de la direction de France Télévisions "un plan stratégique avec des missions de service public".

"La ministre de la Culture n'a pas à intervenir sur la programmation de France Télévisions (...) Il est certes normal que dans le cadre de la tutelle, la ministre s'interroge sur les axes stratégiques du groupe pour relever ce défi. Mais, au-delà de ce qui relève des obligations de service public, ce n'est absolument pas (son) rôle de décider, ni des programmes diffusés sur les antennes, ni de leur durée. Ces pratiques sont d'un autre temps", ajoute Mme Tabarot.

"Le gouvernement doit assumer ses décisions au lieu d'accuser le groupe France Télévisions et de prétendre qu'il peut conserver la même programmation et apporter le même soutien à la production alors que son budget baissera significativement en 2013", affirme-t-elle.

De son côté, Franck Riester, secrétaire national de l'UMP, accuse Mme Filippetti, "par cette attaque d'une rare violence", de vouloir "faire porter le chapeau à la direction de France Télévisions et notamment à son président-directeur général, Rémy Pflimlin, bouc émissaire désigné, des décisions budgétaires catastrophiques prises par le gouvernement".

"Alors que la gauche au pouvoir n'a eu de cesse pendant 5 ans de prodiguer ses leçons d'indépendance à l'ensemble des entreprises du service public, la ministre se comporte aujourd'hui comme la directrice des programmes de France Télévisions", ce qui n'est "évidemment nullement le rôle de l'Etat", a-t-il ajouté dans un communiqué.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de TheVoice
12/décembre/2012 - 22h43 - depuis l'application mobile

..... la secrétaire générale de l'UMP AUTOPROCLAMEE.....l

Portrait de mwiim
12/décembre/2012 - 19h04

LoL maintenant qu'ils sont dans l'opposition, ils s'opposent à tout et n'importe quoi, l'UMP est vraiment le parti le plus ridicule de France. Sur cette sortie, Mme Tabarot (une arriviste comme pas possible) devrait réfléchir à ce que le gouvernement précédent à imposé à France Télévision avant de dire des sotises... L'UMP si on l'écoute préfère les format à la secret story ou genre les ch'tis à petaouchnok ou encore confession intimes...

Portrait de Boussardel
12/décembre/2012 - 18h15
sylvie0684 a écrit :

ce gouvernement se mele de tout et ne fait rien de bien

Là pour le coup ce gouvernement à interet de se meler de cette affaire. Vous parlez sans connaitre le problème.

Portrait de chevalvapeur
12/décembre/2012 - 18h07
chbeu a écrit :

C'est l'hopital qui se moque de la charité là !!!!

 

 

Qui nomme le président de France Télévision entre 2007 et 2012 ???

Et le parti socialiste s'est bien chargé pendant quatre ans de dire que c'était inadmissible !!!

Et maintenant ils veulent intervenir sur les programmes !!!

Portrait de bruno.13
12/décembre/2012 - 17h19

Le PS remet au gout du jour l'ORTF et la censure qui va avec. Filippetti ministre de la propagande !

Portrait de fleur501
12/décembre/2012 - 17h18

un certain Nicolas sarkozy  s'est bien mêlé de la télé il me semble !!

Portrait de Boussardel
12/décembre/2012 - 17h17

Si il faut sauver des emplois en productions de documentaires ou de fictions, oui Filipeti fait son job. Je partage plutôt les idées de droite mais là je suis étonné de la position stupide de Tabarot. Elle ne connait pas son dossier " Télé en france". Cette femme est stupide depuis le début des élections de l'UMP

 

Portrait de Lone_Duck
12/décembre/2012 - 17h14

Alors comme ça le gouvernement n'a pas à intervenir dans la programmation de France Television ?

question : qui a decidé la suppression de la publicité sur France Television ?