21/08/2012 11:54

Jean-François Copé veut "une vague bleue" aux municipales de 2014

Jean-François Copé, qui doit officialiser dimanche sa candidature à la présidence de l'UMP dont il est le secrétaire général, a dit mardi vouloir "une vague bleue" aux prochaines élections municipales.

L'étape majeure, a expliqué le député-maire de Meaux sur BFMTV-RMC, "c'est le rendez-vous de 2014, ce sont les élections locales. Ce que je souhaite, c'est qu'on fasse une vague bleue qui réponde à la vague rose que vient de subir la France".

Lundi, l'ancien ministre Bruno Le Maire, candidat à la présidence du parti d'opposition, avait assuré: "Il n'y aura pas de victoire en 2017 si nous ne gagnons pas largement en 2014 les élections municipales".

Jean-François Copé a également évoqué mardi son "lien très singulier, très personnel" avec l'ex-président Nicolas Sarkozy. Sur BFMTV-RMC, le député-maire de Meaux a dit n'être "pas du tout surpris, au contraire", du sondage Ifop-JDD selon lequel 53% des sympathisants de son parti veulent que Nicolas Sarkozy soit candidat de la droite en 2017.

"Il y a un attachement très fort de beaucoup d'entre nous, c'est normal", a dit M. Copé.

L'a-t-il eu au téléphone ? "On se parle très souvent".

"Les 18 mois de cette précampagne et cette campagne présidentielle ont créé entre nous un lien très singulier, très personnel", a poursuivi le numéro un de l'UMP.

S'en sent-il proche ? "Oui, mais bien sûr, ne serait-ce que parce que j'ai partagé avec lui tous ses combats et que j'ai vu chez lui, à la place qui était la mienne et peut-être plus que d'autres, une solidité qui a été pour moi, qui suis son cadet, une leçon de vie".

M. Copé a au passage égratigné des "livres très durs" pour Nicolas Sarkozy. Allusion claire à l'ex-ministre Roselyne Bachelot, une proche de François Fillon, et son ouvrage "A feu et à sang". L'ancien ministre du Budget s'en est dit "troublé". "On peut de temps en temps avoir des divergences, mais dans les moments essentiels, il faut être rassemblés", a exhorté M. Copé.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
29/août/2012 - 03h24
verif a écrit :

La vague bleue c est uniquement dans le ciel JF lol

Mais ça il ne sait pas smiley

Portrait de Koro
29/août/2012 - 03h24
Milie01 a écrit :

Pour l'occasion il aura une vague rose smileysmiley

smiley

Portrait de Koro
29/août/2012 - 03h24

Il sera déçu sur ce coup la

Portrait de fred595
21/août/2012 - 18h03

oui une vague bleu marine

Portrait de Aldeug8
21/août/2012 - 17h43

Si il rêve vraiment d'une grosse vague bleue, il devrait s'installer à Santa Cruz en Californie et arrêter, lui et ses potes sarkozistes arrogants, Fillon compris, de faire perdre l'UMP à chaque scrutin...

Portrait de provencal 50
21/août/2012 - 17h30
agenda a écrit :

pour que la droite revienne il faut des nouveaux personnages pas ceux qui nous ont foutu la honte avec leurs discours d'extrème droite, sarko , copé et lse autres ouste

moi je suis de droite et j'en ai marre de ses égos qui nous ridiculisent

je préfère encore hollande tiens

moi je suis de gauche

mais tout a fait d'accord avec tes propos

Portrait de kassy75
21/août/2012 - 12h58

Il faut que la droite se reprenne, avec de nouvelles têtes aux manettes car les Copé, Fillon c'est plus possible comme dirait l'autresmiley le changement c'est maintenantsmiley

Portrait de louloutte59140

Tant que c est pas la vague". Bleue MArine" il est bien présomptueux de donner à un parti le prénom du candidat ... Ça fait pas très démocratique ...