15/05 19:23

Remise en jeu de 15 fréquences de la TNT : Grosses surprises avec au moins 4 groupes qui veulent créer des chaînes dont le magnat tchèque Daniel Kretinsky, L'Express, Ouest-France et l'extrême gauche avec "Le Média"

La remise en jeu de 15 fréquences télé pour 2025,  a donné lieu à de grosses surprises mercredi, avec les candidatures du magnat tchèque Daniel Kretinsky et des journaux L'Express et Ouest-France, qui veulent créer leurs chaînes.

Lancé fin février par l'Arcom, le régulateur de l'audiovisuel, l'appel à candidatures s'est clos mercredi midi.

Il concerne les fréquences de la télévision numérique terrestre (TNT) actuellement occupées par les chaînes Canal+, C8, CNews, CStar, Canal+ Cinéma, Canal+ Sport et Planète+ (groupe Canal+), TMC, TFX et LCI (groupe TF1), W9, Gulli et Paris Première (groupe M6), BFMTV (en train d'être vendue au milliardaire Rodolphe Saadé) et NRJ12 (groupe NRJ).

L'Arcom doit examiner la recevabilité des dossiers et la liste officielle des candidats ne sera pas connue avant plusieurs jours. Le choix final sera fait fin juillet, après l'audition des postulants.

La première surprise est l'entrée en lice du milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, confirmée à l'AFP de source proche du dossier après une information du Figaro. A 48 ans, il contrôle notamment le groupe de presse CMI France - qui est en train de vendre le magazine Marianne au groupe Otium de Pierre-Édouard Stérin -, la maison d'édition Editis et le distributeur Casino. Il détient également une participation de 5% dans le groupe TF1.

En 2022, M. Kretinsky était déjà sur les rangs pour le rachat de M6, qui n'avait finalement pas été vendue. Autres nouveaux candidats, deux journaux, L'Express et Ouest-France, veulent chacun créer leur chaîne dans un contexte de crise de la presse.

"Dans notre projet de transformation, aller vers l'image est aujourd'hui indispensable", a affirmé le président du groupe L'Express, Alain Weill, devant des journalistes. Il a de l'expérience en la matière: ancien président du groupe NextRadio TV, il a créé BFMTV en 2005. La chaîne L'Express TV s'accompagnerait d'une plateforme numérique, L'Express TV+.

Elle proposerait trois heures de direct par jour: un talk show "d'infodivertissemement" diffusé à 21H00, puis rediffusé immédiatement après, et "une émission d'interview quotidienne sur les grands acteurs de l'actualité" à 20H00.

Pour sa part, la direction du groupe Ouest-France a confirmé sa candidature à l'AFP, après une information de La Lettre. Enfin, la webtélé de gauche radicale Le Média est elle aussi candidate, a-t-elle indiqué à Libération.

Sollicité par l'AFP, les groupes Canal+, TF1 et M6 ont confirmé qu'ils étaient candidats au renouvellement de chacune de leurs chaînes remises en jeu, de même que BFMTV et NRJ12.

M6 a renoncé à demander une fréquence gratuite pour sa chaîne payante Paris Première, comme il l'avait un temps envisagé. Reste à savoir si la procédure va révéler d'autres candidats surprises.

Tous les regards se portent ainsi sur l'armateur CMA CGM de Rodolphe Saadé, qui est en train de racheter BFMTV et la radio RMC. "Nous ne souhaitons pas commenter le sujet fréquences", a indiqué CMA CGM, interrogé par l'AFP.

Candidat malheureux à la reprise de la fréquence télé de M6 en 2023, le milliardaire Xavier Niel avait vertement critiqué la procédure en mars dernier. "On est dans le renouvellement automatique. On peut se revoir dans un an, vous verrez, toutes les chaînes auront été renouvelées telles quelles", avait-il lancé devant la commission d'enquête sur la TNT.

A l'inverse, Alain Weill assure que si L'Express est candidat, c'est qu'il "considère que c'est possible": "On nous dit que le jeu est ouvert, on entend le message".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Dédérinox
16/mai/2024 - 14h43
Koikilencoute a écrit :

L'Express et Ouest-France... comme s'il n'y avait pas assez de chaînes "progressistes" pensée-unique, déjà

Oui, ça serait dommage de perdre Chérie25 ou TFX... 

Portrait de Dédérinox
16/mai/2024 - 14h42
Moraline a écrit :

A un moment il serait bon d'utiliser votre cerveau : non Cnews/C8 ne seront JAMAIS supprimés.Et ceux qui font le plus de bruit autour de cette crainte c'est JUSTEMENT Cnews/C8, histoire de remettre une pièce dans le juke-box et continuer à jouer les victimes.C'est du pur marketing. Et ça fonctionne très bien manifestement...

Il faudrait alors que le rapporteur  Saintoul arrête de donner des leçons à tout le monde .. 

Portrait de Moraline
16/mai/2024 - 08h06
8Gako8 a écrit :

donc on veut supprimer C8 ou Cnews pour mettre une chaine pure LFiste et sa vient donner des leçons sur le pluralisme de ces medias smiley

A un moment il serait bon d'utiliser votre cerveau : non Cnews/C8 ne seront JAMAIS supprimés.Et ceux qui font le plus de bruit autour de cette crainte c'est JUSTEMENT Cnews/C8, histoire de remettre une pièce dans le juke-box et continuer à jouer les victimes.C'est du pur marketing. Et ça fonctionne très bien manifestement...

Portrait de Did46
16/mai/2024 - 07h21

De toute façon l'information c'est sur les médias alternatifs qu'on l'a trouve car ils abordent des sujets qui ne sont pas traités sur les chaînes grand public, y compris cnew que je regarde de moins en moins.

Portrait de Philou-philou
15/mai/2024 - 22h25
8Gako8 a écrit :

donc on veut supprimer C8 ou Cnews pour mettre une chaine pure LFiste et sa vient donner des leçons sur le pluralisme de ces medias smiley

Il y a peu de chances que C8 et Cnews soient virées mais ce qui est certain, c'est que si ça devait arriver, ils ne seront jamais remplacés par le média.

Portrait de Justemonavis
15/mai/2024 - 21h58

 Cela sent donc le coup monté par LFI pour mettre en place leur média, il faut immédiatement  enquêter sur ce conflit d’intérêt !

Portrait de Koikilencoute
15/mai/2024 - 20h28

L'Express et Ouest-France... comme s'il n'y avait pas assez de chaînes "progressistes" pensée-unique, déjà

Portrait de 8Gako8
15/mai/2024 - 19h47

donc on veut supprimer C8 ou Cnews pour mettre une chaine pure LFiste et sa vient donner des leçons sur le pluralisme de ces medias smiley