25/04 07:45

L’Organisation mondiale de la Santé annonce qu’au moins 154 millions de vies ont pu être sauvées par l’intermédiaire des vaccins, au cours des 50 dernières années

L’Organisation mondiale de la Santé annonce qu’au moins 154 millions de vies ont pu être sauvées par l’intermédiaire des vaccins, au cours des 50 dernières années. Un bilan encourageant qui démontre bien les progrès de la médecine de décennie en décennie. «Les vaccins comptent bien parmi les inventions les plus puissantes de l’Histoire, permettant de prévenir des maladies autrefois redoutées», a déclaré le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé. Ils auraient, en effet, permis de sauver pas moins de 154 millions de vies depuis 50 ans.

Une estimation jugée toutefois «prudente» par les scientifiques de l’organisation, l’étude ne portant que sur la vaccination contre 14 maladies, notamment l’hépatite B, la rougeole, le tétanos ou encore la fièvre jaune.

Cette étude a, par ailleurs, fait suite au dévoilement de la campagne conjointe «Humainement possible» de l’OMS, l’Unicef, l’alliance vaccinale Gavi et la Fondation Bill & Melinda Gates, visant à soutenir les efforts de vaccination. Bien qu’encore beaucoup de sentiments antivaccins soient toujours alimentés par des théories du complot.

Pourtant, comme l’a souligné la directrice générale de l’OMS, Catherine Russel, «grâce à la vaccination, jamais autant d’enfants n’ont pu survivre et se développer au-delà de leur cinquième anniversaire qu’à tout autre moment de l’Histoire». Selon l’étude, la grande majorité des vies sauvées par les vaccins, c’est-à-dire précisément 101 millions, sont celles de nourrissons.

En clair, la vaccination a fortement contribué à réduire de 40 % la mortalité infantile dans le monde et plus de 50 % dans la région africaine. Certaines maladies ont notamment pu être éradiquées, comme la variole et d’autres sont également en très bonne voie, «la polio est sur le point de succomber et grâce au développement récent de vaccins contre des maladies comme le paludisme et le cancer du col de l’utérus, nous repoussons les frontières de la maladie», a expliqué le Docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Arthur 3000
25/avril/2024 - 17h14
Le morticole a écrit :

Bien sûr...merci Pfizersmiley

Ah ces moutons névrosés... Arrête de faite ton Pavlov en remuant la queue dès que tu entends le mot vaccin...

Deux indices : depuis 50 ans mais aussi : 14 maladies.

La Covid ne fait pas partie de la liste des 14 aisément trouvable à la source du communiqué :

Diphtérie, Haemophilus influenzae type B, hépatite B, encéphalite japonaise, rougeole, méningite A, coqueluche, pneumococcie invasive, poliomyélite, rotavirus, rubéole, tétanos, tuberculose et fièvre jaune.

Portrait de kuwabara
25/avril/2024 - 13h28
Le morticole a écrit :

Bien sûr...merci Pfizersmiley

il parle de tous les vaccins , tetanos , rougeole et autres , donc ca sauve ..le covid ??

 

Portrait de Marine70
25/avril/2024 - 10h37 - depuis l'application mobile

Ben voyons !

Portrait de Le morticole
25/avril/2024 - 07h52

Bien sûr...merci Pfizersmiley