15/04 17:31

Les agents publics pourront cumuler leur emploi avec des activités de sécurité privées pendant les Jeux olympiques et paralympiques, pour répondre aux difficultés de recrutement dans le secteur

Les agents publics pourront cumuler leur emploi avec des activités de sécurité privées pendant les Jeux olympiques (26 juillet-11 août) et paralympiques (28 août-8 septembre), pour répondre aux difficultés de recrutement dans le secteur, selon un projet de décret consulté par l'AFP.

"À l'occasion de l'organisation des Jeux olympiques et paralympiques 2024, les entreprises privées de sécurité rencontrent des difficultés de recrutement", rappelle le gouvernement dans ce texte repéré par les médias spécialisés Acteurs publics et AEF Info.

"Parmi les mesures susceptibles d'être mises en œuvre pour atténuer ces difficultés, a été identifiée la possibilité de permettre aux agents publics et ouvriers de l'État de cumuler leur emploi public avec l'activité accessoire lucrative de salarié d'une entreprise d'agents de sécurité privé", est-il encore précisé.

Ce cumul d'activités, sur la base du volontariat, "impliquera une autorisation préalable et individuelle de l'employeur public" concerné. Le dispositif ne durera en outre que deux mois (du 15 juillet au 15 septembre) et seuls les agents déjà détenteurs d'une carte professionnelle d'agent privé de sécurité y seront éligibles.

"L'exercice de l'activité accessoire lucrative (d'agent de sécurité privé, NDLR) ne doit pas porter atteinte au fonctionnement normal, à l'indépendance ou à la neutralité du service d'affectation de l'agent", conclut le gouvernement, qui doit formellement présenter ce texte aux syndicats le 23 avril dans le cadre du Conseil commun de la fonction publique, une instance consultative.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions