02/04 12:02

Les menaces d'attentats contre des collèges et des lycées, via la messagerie des espaces numériques de travail, ont concerné "à peu près 400 établissements visés sur une vingtaine d'académies" - VIDEO

Les menaces d'attentats contre des collèges et des lycées, via la messagerie des espaces numériques de travail (ENT), ont concerné "à peu près 400 établissements visés sur une vingtaine d'académies", a indiqué la ministre de l'Education nationale Nicole Belloubet.

Jusqu'alors, le ministère avait évoqué plus de 150 établissements à Paris et en région visés la semaine dernière par des menaces d'attentats transmises via les espaces numériques servant de lien entre enseignants, élèves et parents. Une vidéo de décapitation a notamment été envoyée à plusieurs établissements.

"Ces messages sont entrés par les comptes personnels de nos élèves. J'ai demandé que soit suspendue la messagerie des ENT pour réinitialiser les comptes, refaire passer des consignes", a déclaré la ministre au micro de RMC/BFM.

Interrogée sur l'horizon de rétablissement de ces messageries, Nicole Belloubet a expliqué que "l'objectif est de suspendre les ENT pendant les vacances de printemps, pour faire les premiers travaux de sécurisation, et de rouvrir après les vacances". Elle a précisé que ce travail se faisait "en lien avec les collectivités territoriales".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions