24/03 12:01

L'épidémie de grippe a pris fin dans la métropole française, constate l'agence nationale de santé publique: "Les 13 régions sont en phase post-épidémique"

L'épidémie de grippe a pris fin dans la métropole française, a constaté l'agence nationale de santé publique. La semaine dernière, achevée au 17 mars, "dans l'Hexagone, les indicateurs de la grippe continuaient de diminuer en ville et à l'hôpital dans toutes les classes d'âge", a résumé Santé publique France dans un bilan hebdomadaire sur les infections respiratoires aiguës.

Alors que l'épidémie frappait encore Provence-Alpes-Côte d'Azur début mars, "les 13 régions étaient (désormais) en phase post-épidémique" en métropole la semaine dernière, a précisé l'agence. Cela signifie donc que l'épidémie annuelle de grippe, qui avait commencé en métropole voici environ quatre mois, est en train de s'achever, même si un rebond ne peut pas être exclu.

L'épidémie perdure encore Outre-mer, en Guadeloupe et en Martinique. Moins de Français à risque ont été vaccinés contre la grippe cette saison: 45,9% fin décembre 2023, contre 50% pour la saison 2022-2023 à la même date, et 52,7% pour les seuls 65 ans et plus, contre 54,7% un an auparavant.

La situation est, par ailleurs, calme du côté des deux autres grandes épidémies. Le Covid, qui enregistre plusieurs flambées par an, est au creux de la vague, tandis que l'épidémie de bronchiolite a clairement pris fin pour les nourrissons, à part Outre-mer, à Mayotte.

Dans un premier bilan, les autorités sanitaires ont constaté fin février que ces trois épidémies avaient mis le système de santé à moindre épreuve cette année que lors de la saison 2022-2023, particulièrement rude.

Toutefois, "l'adoption systématique des gestes barrières par tous reste importante dans les lieux fréquentés et en présence de personnes fragiles, en particulier le port du masque en cas de symptômes, le lavage des mains et l'aération régulière des lieux clos", a rappelé Santé publique France.

Une nouvelle campagne de rappel vaccinal contre le Covid-19, ciblée sur les plus âgés, au-delà de 80 ans, et les plus à risque, démarrera mi-avril.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions