08/02 16:32

Agression sexuelle : Nicolas Bedos devait être jugé aujourd'hui par le tribunal correctionnel de Paris - L’affaire a finalement été renvoyée au 26 septembre 2024 pour être jugés avec 2 autres délits

Nicolas Bedos devait être jugé aujourd'hui par le tribunal correctionnel de Paris pour « agression sexuelle par personne en état d’ivresse manifeste », en juin 2023. L’affaire a finalement été renvoyée au 26 septembre 2024, pour être jugée en même temps que deux autres délits qui lui sont reprochés. Les trois dossiers de violences sexuelles dans lesquels Nicolas Bedos est poursuivi seront ainsi jugés le même jour, l'une des autres affaires portant d'ailleurs sur des faits ayant été commis au même endroit et peu de temps avant celle de ce jeudi. Une jeune femme l'accuse ainsi de l'avoir embrassée dans le cou sans son consentement en mai 2023. Il est également poursuivi pour des faits de harcèlement sexuel qui auraient été commis en 2018.

« Ces trois affaires doivent être traitées ensemble dans un temps où nous pourrons les juger sereinement et éviter [au prévenu] trop d'exposition médiatique », a argumenté la procureure pour expliquer sa demande.

Si l'avocat de la plaignante, présente à l'audience, ne s'est pas opposé à la demande de renvoi, la défense ne l'a pas entendu ainsi. « J'entends parler d'un impératif médiatique, mais c'est assez rare qu'un prévenu s'oppose à un renvoi, a martelé Me Julia Minkowski, l'avocate de Nicolas Bedos, muet à la barre. Il veut être jugé aujourd'hui, car il veut présenter sa défense et sauver son honneur. […]. Je ne comprends rien à la motivation du parquet ! »

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Beguin
9/février/2024 - 01h39
seb2746 a écrit :

Immunité totale, "sa famille a beaucoup souffert" qu'il a dit et c'est automatiquement de l'antisémitisme si il est reconnu coupable.

Antisemitisme ???

Portrait de Madli
8/février/2024 - 21h46
seb2746 a écrit :

Immunité totale, "sa famille a beaucoup souffert" qu'il a dit et c'est automatiquement de l'antisémitisme si il est reconnu coupable.

Pour que ça soit de l'antisémitisme il faudrait déjà qu'il soit juif

Portrait de seb2746
8/février/2024 - 18h13

Immunité totale, "sa famille a beaucoup souffert" qu'il a dit et c'est automatiquement de l'antisémitisme si il est reconnu coupable.