05/01 07:46

Inondations et crues dans le Pas-de-Calais - Lors de son déplacement, le ministre de la Transition écologique a été vivement interpellé par un habitant: "On vit comme des chiens depuis 2 mois!" - VIDEO

Lors de son déplacement dans le Pas-de-Calais ce jeudi, le ministre de la Transition écologique a été vivement interpellé par un habitant victime des inondations et crues qui touchent le département. «Cela fait deux mois que nous avons des bottes. On vit comme des chiens dans nos maisons… Comme des merdes», a lancé ce dernier, très agacé, à Christophe Béchu.

Et d'ajouter: "On est capable d'aller sur la lune, mais Monsieur, vous n'êtes pas capable de faire quelque chose sur terre! "

Et le ministre de répondre: "C'est très exactement ce qu'on est venu dire. L'enjeu, c'est d'apprendre de ce qui est en train de se passer. Ça a toujours de la valeur. Et le fait qu'on n'ait jamais connu ça doit nous interroger sur pourquoi on l'a véçu."

Avant de poursuivre:  "La suite, c'est comment, concrètement, on regarde la situation sans tabou. Il y a sans doute des secteurs qui ne sont peut être plus habitables. Il y a des processus d'indemnisation à imaginer." 

Le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, a également promis des "réponses exceptionnelles" lors de cette visite.

Il a évoqué la possibilité de ne pas demander de nouveau dossier pour classer en catastrophe naturelle les communes déjà touchées "en considérant que c'est le même épisode qui se poursuit", alors que 189 communes sont concernées par ces nouvelles crues, contre 282 en novembre.

Les sols sont toujours gorgés d'eau après les pluies record de l'automne.

Outre le fonds d'urgence de 50 millions d'euros annoncé après deux semaines de crues historiques qui ont fait quatre blessés et d'importants dégâts en novembre, "on devra évidemment rehausser notre niveau de soutien", a-t-il ajouté.

Le président de l'Association des maires de France (AMF, David Lisnard, maire LR de Cannes, a appelé à "une mobilisation au plus haut niveau entre les maires, les présidents d'intercommunalités et l'exécutif", avec un Français sur quatre et un emploi sur trois concernés par le risque de débordement de cours d'eau.

Interrogé sur la possibilité d'exproprier certains quartiers trop exposés aux inondations, "toutes les questions doivent être posées", a répondu M. Béchu.

"Ce sont des décisions qui ont été prises ailleurs", a-t-il ajouté, citant le rachat par l'Etat de centaines de maisons après la tempête Xynthia en 2010 ou une décision plus récente à Mandelieu (Alpes-Maritimes).

Il a également annoncé un changement de règlementation prochain "pour faciliter le curage" des cours d'eau, certains élus locaux déplorant la complexité excessive des autorisations nécessaires.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de kuwabara
5/janvier/2024 - 09h09

lolesque !!  letat providence ?? l etat ne peut pas tout ..bientot on va demander de la neige pour skier et en eté de baisser la temperature de la france quand il fait trop chaud ???

Portrait de kuwabara
5/janvier/2024 - 09h09

lolesque !!  letat providence ?? l etat ne peut pas tout ..bientot on va demander de la neige pour skier et en eté de baisser la temperature de la france quand il fait trop chaud ???

Portrait de COLIN33
5/janvier/2024 - 08h20 - depuis l'application mobile

Il vivent mal et ça peut se comprendre, mis contre la météo il faut subir, ils ont fait venir de pays étrangers des pompes a gros debit, nous n'en avons pas en France ???
le gouvernement n'en a rien à faire pendant les fêtes Macron était au fort de Brégancon, le ministre de l'agriculture a Vienne pour le concert du nouvel an les autres ? etc.... etc....

Portrait de Oldelpaso
5/janvier/2024 - 08h17

Et l'autre abrutie "d'élue de mes 2" qui rigole et qui peu après qui parle en même temps que le sinistré pour faire diversion !!  J'espère que ses "électeurs" vont s'en souvenir le moment venu!!

Portrait de nina83
5/janvier/2024 - 08h11

le gouvernement est même responsable de la météo et des inondations..... 

Portrait de Electro
5/janvier/2024 - 07h54

"Comme des chiens".... mais c'est toute la population d'en bas qui est traitée ainsi depuis 2017. Nos acquis sont supprimé un à un à coup d'abus de 49.3 !

Vous savez ; Cette dictature....légale !