30/12 07:31

Médiamétrie va faire évoluer sa mesure d'audience dès le 1er janvier en incluant notamment dans son panel les foyers sans poste de télévision

Le téléviseur n'est plus le seul équipement utilisé pour regarder des programmes TV: partant de ce constat, Médiamétrie va faire évoluer sa mesure d'audience dès le 1er janvier, en incluant notamment dans son panel les foyers sans poste de télévision.

"Depuis plusieurs années, les modes de consommation de la télévision se digitalisent", les écrans internet (ordinateur, smartphone, tablette...) "ayant investi les foyers", rappelle l'institut spécialisé dans la mesure d'audience, dans un communiqué. "Pour refléter ces évolutions, à compter du 1er janvier 2024", Médiamétrie mesurera "la consommation TV de tous les Français, sur tous les écrans et en tous lieux".

Actuellement, ses mesures reposent notamment sur un panel composé d'environ 5.000 foyers historiquement équipés de téléviseurs à domicile. Ces foyers sont reliés chacun à un boîtier, ou audimètre, qui mesure tout ce que regardent les membres de ces foyers sur leurs téléviseurs, de manière individualisée. Cela inclut les programmes visionnés en différé et, depuis fin 2010, le replay (services de rattrapage), pourvu qu'ils soient regardés sur le téléviseur.

A partir de janvier, ce panel s'enrichira de 500 nouveaux foyers sans téléviseur, pour un total d'environ 12.000 individus. Depuis mars 2020, Médiamétrie mesure aussi l'audience des programmes regardés en dehors du domicile (tous écrans confondus, sur un téléphone dans le métro ou à la télé dans un bar), grâce à un panel différent, composé d'individus équipés d'un boîtier.

A compter de janvier, l'audience des programmes regardés à domicile sur des écrans internet sera également mesurée via ce panel d'environ 5.000 individus. "Ces deux évolutions majeures et concomitantes sont l'aboutissement d'un important programme de transformation", a commenté la directrice TV et Cross Médias de Médiamétrie, Laurence Deléchapt, citée dans le communiqué.

"Plus de foyers et d'écrans mesurés, c'est mécaniquement plus de téléspectateurs et de contacts avec le media TV" (et donc des audiences potentiellement plus élevées pour les chaînes et leurs annonceurs), a-t-elle ajouté, alors que la durée d'écoute de la télévision s'érode d'année en année (hors période Covid-19).

Le visionnage de programmes en avant-première (preview), que les chaînes proposent de plus en plus avant la diffusion à l'antenne, sera également mesurée à compter du mois de mars, indiquait récemment un responsable de Médiamétrie à l'AFP. L'institut entend également mesurer les audiences des plateformes de streaming, comme Netflix, dès septembre 2024, et de manière plus fine en 2025.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de alucardx85
30/décembre/2023 - 19h31
Electro a écrit :

Je n'ai cru à la fiabilité des chiffres de cette machine à gaz !

Un peu comme à certains sondages d'ailleurs...

J'ai envie de dire... C'est un panel. Donc c'est très fiable... Sur le panel.

Tout dépend sur quels critères on va considérer qu'un panel est représentatif de la population globale.

Et c'est là‚ effectivement‚ qu'on peut avoir certains doutes sur la véracité qui en découle quand on sait que certaines statistiques sont interdites en France (entre autres incohérences).

Portrait de Electro
30/décembre/2023 - 09h10

Je n'ai cru à la fiabilité des chiffres de cette machine à gaz !

Un peu comme à certains sondages d'ailleurs...

Portrait de alucardx85
30/décembre/2023 - 09h04
Koikilencoute a écrit :

Je suis curieux de savoir techniquement comment ça va fonctionner : les participants à ce panel accepteront que Médiamétrie connaisse ce qui entre et sort sur leur tablette ou leur ordinateur ? Quid de la confidentialité et de la sécurité ?

Oui, je vois ci-dessus que Nina83 s'interroge aussi smiley

Alors‚ je n'ai peut-être pas mieux compris que vous‚ mais si je lis stricto senseo ce qui est dit ici :

On se contente d'élargir le panel. Je ne vois pas marqué‚ du moins pas explicitement‚ qu'ils changeraient de technicité. Ils pourraient rester sur un système d'audimetre mais multiplier les appareils.

Je ne trouve pas que ce soit la solution la plus intelligente pour des résultats pertinents‚ mais ce n'est que mon avis.

Et quand on voit comment ils procèdent encore pour les sondages radios‚ on se dit que la pertinence n'est pas leur priorité.

Portrait de nina83
30/décembre/2023 - 08h20

il était temps !! mais pour trouver des volontaires bonne chance

Portrait de Koikilencoute
30/décembre/2023 - 08h23

Je suis curieux de savoir techniquement comment ça va fonctionner : les participants à ce panel accepteront que Médiamétrie connaisse ce qui entre et sort sur leur tablette ou leur ordinateur ? Quid de la confidentialité et de la sécurité ?

Oui, je vois ci-dessus que Nina83 s'interroge aussi smiley

Portrait de Koikilencoute
30/décembre/2023 - 08h11

Donc 5.000 (panel traditionnel) + 500 (nouveau panel) = 12.000...

Y a pas une erreur dans les chiffres ? Hahaha