08/12 15:23

Affaire des assistants parlementaires du Front national: Marine Le Pen renvoyée en correctionnelle - Elle sera jugée avec 27 autres personnes

Deux juges d'instruction financiers ont ordonné vendredi le renvoi devant le tribunal correctionnel de Paris de Marine Le Pen, du Rassemblement national et de 26 autres personnes soupçonnés d'avoir participé à un système de détournement de fonds publics européens entre 2004 et 2016, a indiqué le parquet de Paris, confirmant une information de franceinfo.

Une première audience sur l'organisation du procès pour détournement de fonds publics et complicité est prévue le 27 mars 2024 avant les débats au fond qui auront lieu en octobre et novembre 2024, a précisé le parquet. «Cette décision n'est malheureusement pas une surprise», a réagi dans un communiqué Maître Rodolphe Bosselut, avocat de la présidente du groupe RN à l'Assemblée nationale.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Decenale
8/décembre/2023 - 16h06

Tant qu'elle fait sa part du contrat, c'est à dire faire élire macron, elle sait qu'elle ne risque rien.

C'est comme avec les kits de surfacturation de campagne, vols d'héritages et toutes les autres magouilles qu'ils font avec très peu de discrétion.

Les Le Pen ont toujours été très bien protégés pour les remercier de neutraliser la droite française.