05/12 07:16

Deux pilleurs de sites archéologiques d'objets antiques corses mis en examen alors qu'ils venaient de procéder à des fouilles illégales sur le site archéologique de la ville antique d'Aléria

Deux pilleurs d'objets antiques ont été interpellés en flagrant délit à Aléria (Haute-Corse) et mis en examen  notamment pour «dégradation en réunion de patrimoine archéologique», a-t-on appris auprès du procureur de Bastia François Thévenot. Ces deux personnes ont été interpellées alors qu'elles venaient de procéder à des fouilles illégales sur le site archéologique de la ville antique d'Aléria, a indiqué à l'AFP François Thévenot, procureur de la République de Bastia par intérim, confirmant une information de France 3 Corse.

Cette enquête porte sur «plusieurs centaines d'objets ou fragments d'objets antiques extraits illégalement du site» qui est en accès libre, a précisé le procureur.

Présentées à un juge d'instruction samedi, les deux personnes interpellées ont été «mises en examen et placées sous mandat de dépôt», a ajouté François Thévenot, précisant que les principaux délits visés sont «dégradation en réunion de patrimoine archéologique» et «vol aggravé et recel de découverte archéologique provenant de fouille non autorisée».

Les gendarmes de la section de recherche d'Ajaccio, épaulés par les brigades d'Aléria et de Ghisonaccia, ont également découvert du matériel de détection lors des perquisitions dans cette enquête qui a donné lieu à «plusieurs mois de surveillance», le site d'Aléria ayant été «régulièrement visité depuis le début de l'année» par des pilleurs, a précisé le magistrat.

«Au vu du nombre d'objets découverts, c'est une équipe qui opérait de manière habituelle sur le site», a-t-il ajouté, précisant que «l'enquête se poursuit».

Ailleurs sur le web

Vos réactions