15/11 08:02

Au terme de plusieurs mois d’enquête, l’ancien défenseur brésilien Daniel Alves, accusé de viol, va être jugé pour agression sexuelle en Espagne

Accusé de viol par une jeune femme, l’ancien défenseur brésilien Daniel Alves va être jugé pour agression sexuelle. Au terme de plusieurs mois d’enquête, les déclarations de la victime et des témoins ainsi que les expertises sont autant de preuves suffisantes et d’«indices rationnels» pour l’ouverture d’un procès et renvoyer l’ancien défenseur devant un tribunal.

L’accusation et le ministère public ont désormais cinq jours pour présenter leurs conclusions, alors qu’une peine de huit à dix ans d’emprisonnement pourrait être requise contre Daniel Alves, incarcéré depuis dix mois dans une prison de la banlieue de Barcelone.

De son côté, la défense dispose du même délai pour présenter des documents permettant de prouver l’innocence de l’ancien international auriverde. Elle devrait notamment insister sur le caractère consenti de la relation sexuelle.

L’avocate de Daniel Alves a par ailleurs demandé l’annulation de la procédure et le classement sans suite de cette affaire, estimant que le caractère confidentiel de la procédure a été «continuellement violé».

La date du procès sera déterminée lorsque ces deux procédures seront réalisées. Les faits remonteraient au 30 décembre dernier dans les toilettes dans la zone VIP d’une discothèque de Barcelone.

Dans un premier temps, Dani Alves avait nié avoir eu une relation sexuelle avec la jeune femme avant de livrer plusieurs versions et de finalement admettre avoir menti pour cacher son infidélité.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions