12/11 07:46

Le député Insoumis David Guiraud accusé de "révisionnisme et de négationnisme" après ses propos sur Israël : Le sénateur LR des Bouches-du-Rhône, Stéphane Le Rudulier, va demander la dissolution de LFI - Vidéo

C'est une colère qui ne cesse de monter dans le monde politique français et beaucoup se demandent où vont s'arrêter les Insoumis dans la provocation et les "dérapages" qui semblent être devenus un mode de fonctionnement. Le député La France insoumise David Guiraud est désormais accusé de "révisionnisme" et de "négationnisme" sur les attaques menées par le Hamas en Israël le 7 octobre.

Il participait vendredi 10 novembre à une conférence à Tunis, en Tunisie, avec à ses côtés, Rima Hassan, juriste et activiste franco-palestinienne, et le journaliste et militant Taha Bouhafs.

Le député insoumis cite "le bébé dans le four" affirmant que de telles actions ont été commises, "en effet, par Israël". "La maman éventrée... Ça a été fait, c'est vrai, par Israël", dit encore David Guiraud. Une référence à une déclaration d'un rabbin qui a déclaré à l'AFP avoir vu "une femme enceinte dont le ventre était éventré et le bébé arraché" à l'institut médico-légal de Tel-Aviv.

Ces déclarations ont suscité la colère et de menaces de dépôt de plainte contre le député. «Il y a un concours semble-t-il à la France insoumise sur celui qui sera le plus abject. Pour l'instant, il vient de monter sur la première marche, mais il pourrait être détrôné, le connaissant, par un autre de ses collègues», a déclaré lors d'un déplacement dans le Pas-de-Calais Marine Le Pen, la cheffe de file des députés du Rassemblement national (RN). Ces propos «choquent tout le monde», a-t-elle ajouté.

«La France insoumise se couvre chaque jour un peu plus de honte et de déshonneur. L'histoire retiendra que des députés français ont pris le parti des terroristes du Hamas», a estimé de son côté sur la plateforme X le chef des sénateurs Les Républicains (LR) Bruno Retailleau.

La députée macroniste du Nord Violette Spillebout a annoncé en fin d’après-midi qu'elle avait saisi le procureur de la République pour ces «propos négationnistes».

Meyer Habib, député LR des Français de l'étranger, a annoncé qu'une dénonciation serait faite «au procureur de Paris en vertu de l'article 40 du code de procédure pénale» à son encontre «pour apologie du terrorisme et incitation à la haine raciale».

Le sénateur LR des Bouches-du-Rhône Stéphane Le Rudulier a quant à lui demandé dans un communiqué «la réactivation du crime d'indignité nationale et la dissolution de LFI».

De son côté David Guiraud "reconnaît un raccourci" dans un tweet de ce samedi, puisqu'il évoquait une femme enceinte éventrée lors du massacre de Sabra et Chatila, des camps au Liban où des milices chrétiennes ont tué des réfugiés Palestiniens en 1982.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Paul poole
12/novembre/2023 - 09h48
Archimede a écrit :

Ces gens ne sont pas que des collabos du nazislamisme, ils sont des soutiens actifs des terroristes, ils reprennent leur narratif et leurs rhétoriques... on est passé dans une toute autre dimension. 

Comme en Iran, en Afghanistan, en Algérie... A chaque fois que les communistes se sont alliés avec les islamistes, les islamistes les ont exterminé une fois au pouvoir.

Nouveau mot pour le Scrabble : "nazislamisme"… grâce au Z en mot compte triple vous ferez un bon score smiley

Portrait de Wouhpïnaise
12/novembre/2023 - 09h25

Après avoir dégobillé autant de saloperies, j'espère que son immunité parlementaire sera levée et qu'il sera jugé pour ses propos vomitifs !

Portrait de stephanevalentino
12/novembre/2023 - 08h21
grosse tourte a écrit :

Ne plus dire LFI : La France insoumise

Mais plutôt LFSI : La France soumise à l'islamisme

parfaitement ça

Portrait de grosse tourte
12/novembre/2023 - 07h58

Ne plus dire LFI : La France insoumise

Mais plutôt LFSI : La France soumise à l'islamisme