01/06/2023 07:16

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a invité le pape François à visiter son pays, lors d'une conversation téléphonique qui a également porté sur le conflit ukrainien

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a invité  le pape François à visiter son pays, lors d'une conversation téléphonique qui a également porté sur le conflit ukrainien. «Je viens de parler au téléphone avec le pape François. Je l'ai félicité pour ses efforts en défense de la paix en Ukraine et dans le combat contre la pauvreté», a écrit Lula sur Twitter.

Le Brésil tente de se positionner en médiateur entre l'Ukraine et la Russie, au même titre que la Chine. Lula a essuyé des critiques au sein de la communauté internationale en affirmant à plusieurs reprises que les responsabilités du conflit étaient partagées, même s'il a récemment condamné l'invasion russe.

La présidence brésilienne a indiqué dans un communiqué que le chef de l'État serait reçu au Vatican pour «une audience avec le pape en juin ou juillet».

Mais le souverain pontife doit également «analyser la possibilité d'une visite au Brésil», à la suite de l'invitation de Lula. En fait, les voyages pontificaux répondent à des invitations des épiscopats nationaux. François s'est rendu au Brésil au début de sa papauté, en 2013, à l'occasion des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ).

Fin mars, le pape avait affirmé lors d'un entretien à une chaîne argentine que la condamnation qui a valu à Lula 18 mois d'incarcération pour corruption en 2018 et 2019 était injuste. En 2020, peu après sa sortie de prison, l'ancien syndicaliste avait été reçu par François au Vatican.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions