25/05/2023 07:46

Avant les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde de Rugby, le gouvernement veut transférer migrants illégaux et SDF de Paris vers la Province pour "désengorger" les hébergements d urgence - Regardez

Près d’un an avant l’ouverture des Jeux olympiques, le gouvernement veut déplacer des milliers de sans-abri, principalement des migrants, de Paris vers la province, afin de désengorger les hôtels qui pourraient accueillir des touristes.  C’est la volonté du gouvernement, à l’approche des Jeux olympiques de Paris 2024, afin de libérer des places dans les hôtels pour accueillir des touristes.

Pour ce faire, l’exécutif prévoit la création de «sas d’accueil temporaires régionaux» dans toutes les régions, à l’exception des Hauts-de-France et de la Corse, pour prendre en charge les sans-abri avant de les dispatcher à travers le pays.

De nombreux hôteliers ont fait part de leur volonté de ne plus accueillir les sans-abri ou migrants qui occupaient des chambres, faute de place dans les centres d’hébergement débordés, afin de préparer l’accueil d’une clientèle qui devrait affluer à l’approche de la Coupe du monde de rugby, à l’automne, et surtout des Jeux olympiques de Paris en 2024.

Plus de 5.000 chambres ont déjà été perdues pour l’hébergement d’urgence, a précisé le ministre du logement, Olivier Klein, ce mardi.

Depuis la mi-mars, le gouvernement a donc répondu à cette demande des hôteliers en demandant aux préfets de créer des sas d’accueil temporaires régionaux, qui doivent prendre en charge pendant trois semaines les personnes déplacées, avant qu’elles soient orientées dans une nouvelle région «vers le type d’hébergement qui correspond à leur situation», a détaillé le ministre.

Ce dispositif, qui concerne surtout des migrants, très nombreux en Ile-de-France à vivre dans la rue ou en hébergement d’urgence, suscite de nombreuses inquiétudes dans les villes désignées par le gouvernement pour accueillir ces nouveaux sas d’accueil temporaires. 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koikilencoute
25/mai/2023 - 16h42

Aux 19 millions d'électeurs qui ont voté pour ça, l'année dernière : vous vouliez toujours plus de "vivre ensemble" et de "société multi-culturelle" ? Bah vous l'avez

Portrait de Caro3ine
25/mai/2023 - 16h20
Suprême Gépalu a écrit :

Pour bien comprendre, veillez à remplacer "hébergements d'urgence" par "hôtels aux frais du contribuable".

Vous préférez que ces familles restent dans la rue?

Portrait de Electro
25/mai/2023 - 13h07

Et on critiquait les chinois qui cachaient la misère, derrière des grands panneaux illustrés.

Portrait de mbagnick
25/mai/2023 - 10h03

Juste qu'il y a des centaines de migrants qui arrivent chaque année puisqu'il n'y a plus de frontière et qu'expulser un délinquant étranger c'est du nazisme.

Portrait de soly
25/mai/2023 - 09h33

Les migrants illégaux devaient être renvoyés dans leurs pays. Pour le reste, je propose qu'ils les dispatchent dans les villes qui ont un maire écolo, vu que la population de ces villes a été assez débile pour élire un maire écolo, il ne devrait donc pas avoir de problème...La populace de ces villes écolos les accueilleront les bras ouverts...

Portrait de Yanik65
25/mai/2023 - 08h30

Et on les mettra où en Province ? Des tentes au bord la Garonne ? dans des logements sociaux ? Et après ? ils restent en province ? On met des navettes pour les ramener à Paris ?

 

Mais quelle honte .....

Portrait de FrenchDreamer
25/mai/2023 - 08h26

Caché la misère sous le tapis alors que personne n'est dupe...

Un peu comme le cassos qui roule en BM et vend des pizzas, personne n'est dupe et tout le monde sait qu'il vit dans un HLM pourri. 

Il restera les anglais pour mettre l'ambiance

Portrait de MICMAH458
25/mai/2023 - 12h56

Vite, dépêchons-nous : il ne nous reste que quelques mois pour débarrasser Paris des migrants, sans-abris et toxicomanes, pour aller les cacher loin en banlieue, en réussissant simplement à déplacer le problème dans d'autres lieux.  Mais surtout, il ne faut pas que les nombreux visiteurs qui vont venir assister aux Jeux Olympiques voient ce triste spectacle dans les rues de la capitale, il en va de l'image internationale de ce pays!!!  Les touristes à fort pouvoir d'achat vont venir dépenser du fric chez nous, alors il ne faut pas les déranger, les importuner, les faire fuir à cause de ces miséreux qui peuplent la capitale (c'est un peu "cachez ce sein que je ne saurais voir".  Quand les festivités seront finies, on les rapatriera probablement vers Paris, puisque les campagnes et les ruralités n'en voudront pas non plus.

Portrait de COLIN33
25/mai/2023 - 07h55 - depuis l'application mobile

ils feront un aller retour , sous peine d'être oubliés pour ne pas dire abandonnés dans nos campagnes