20/03/2023 15:23

Retraites - Bernard de la Villardière : "Les gens pleurnichent parce qu'ils vont bosser deux ans de plus... Personne n'est obligé d'être éboueur toute sa vie !" - Vidéo

Ces propos risquent de mettre un peu plus encore d'huile sur le feu !  Invité sur Sud Radio, Bernard de la Villardière n'a pas caché son soutien à la réforme des retraites proposée par le gouvernement d'Elisabeth Borne, mais il est clair que ses déclaration cash ne vont laisser personne indifférent.

Interrogé par Judith Beller, il affirme ainsi : 

«Quand je rentre ici en France, c'est vrai que je suis un peu... Quand je vois qu'on manifeste contre la réforme des retraites et que les gens pleurnichent parce qu'ils vont bosser deux ans de plus, ça me désespère un peu. Parce qu'il y a tellement de choses à faire aujourd'hui dans le monde !

Le bureau international du travail dit que la moyenne de temps travaillé par semaine dans le monde c'est 60 heures... Nous, on est à 35... On est très très loin. Le travail c'est la vie ! Le travail c'est l'émancipation, c'est la relation aux autres, la créativité, voilà, c'est formidable.

Quand j'entends dire : “Les éboueurs, c'est terrible parce qu'ils vont partir à la retraite à 59 ans”. Mais personne n'est obligé d'être éboueur toute sa vie ! C'est là où la société est mal faite. On devrait dire à un éboueur au-delà de quarante ans, s'il a fait son métier pendant dix-quinze ans, il faut lui offrir autre chose. Avec la formation continue, avec les réseaux sociaux mais aussi les moteurs de recherche, l'éducation est la portée de tout le monde."

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de francaz33
22/mars/2023 - 01h43
Picapel a écrit :

Je suis certainement très naïve et certains diront très conne mais je voudrais que l'on m'explique qui réellement choisit de devenir "éboueur" ! Ceux qui choisissent ce métier le font à 95 % au minimum car ils ne savent pas ou ne peuvent pas faire autre chose ! Une vocation d'éboueur : j'en doute ! Conducteur de benne ! Pourquoi pas ça reste un camion ! 

Quand tu as couru pendant 20 ans derrière un camion tu es c'est certain très fatigué ! Alors quelle reconversion pour ces personnes ? Il faut que les villes se mettent à réfléchir : nettoyer les espaces publics, entretenir les espaces verts (mais il faut en être capable) ! 

Tout est possible, il faut le vouloir ! 

MAIS Monsieur de la Villardière : fermez là ! votre mépris de classe est insupportable ! On peut changer de boulot quand on en a marre ! Mais s'attaquer aux éboueurs ! quelle bassesse de votre part ! Allez faire leur boulot vous le nanti qui voyagez au frais de votre chaine de télévision pour aller faire vos reportages polémiques dans tous les pays du monde ! Vous n'avez pas eu l'idée (sauf erreur de ma part) de faire un reportage sur eux ! les petits que vous méprisez ! 

Votre discours est abjecte !

je connais un eboueur qui s'en sort tres bien il a monté une ressourcerie avec tous les objets qui ont une certaine valeur  dans les poubelles des pots en etain et meme en argent des tableaux des vetements c'est tres varié

Portrait de francaz33
22/mars/2023 - 01h43
Picapel a écrit :

Je suis certainement très naïve et certains diront très conne mais je voudrais que l'on m'explique qui réellement choisit de devenir "éboueur" ! Ceux qui choisissent ce métier le font à 95 % au minimum car ils ne savent pas ou ne peuvent pas faire autre chose ! Une vocation d'éboueur : j'en doute ! Conducteur de benne ! Pourquoi pas ça reste un camion ! 

Quand tu as couru pendant 20 ans derrière un camion tu es c'est certain très fatigué ! Alors quelle reconversion pour ces personnes ? Il faut que les villes se mettent à réfléchir : nettoyer les espaces publics, entretenir les espaces verts (mais il faut en être capable) ! 

Tout est possible, il faut le vouloir ! 

MAIS Monsieur de la Villardière : fermez là ! votre mépris de classe est insupportable ! On peut changer de boulot quand on en a marre ! Mais s'attaquer aux éboueurs ! quelle bassesse de votre part ! Allez faire leur boulot vous le nanti qui voyagez au frais de votre chaine de télévision pour aller faire vos reportages polémiques dans tous les pays du monde ! Vous n'avez pas eu l'idée (sauf erreur de ma part) de faire un reportage sur eux ! les petits que vous méprisez ! 

Votre discours est abjecte !

je connais un eboueur qui s'en sort tres bien il a monté une ressourcerie avec tous les objets qui ont une certaine valeur  dans les poubelles des pots en etain et meme en argent des tableaux des vetements c'est tres varié

Portrait de francaz33
22/mars/2023 - 01h43
Picapel a écrit :

Je suis certainement très naïve et certains diront très conne mais je voudrais que l'on m'explique qui réellement choisit de devenir "éboueur" ! Ceux qui choisissent ce métier le font à 95 % au minimum car ils ne savent pas ou ne peuvent pas faire autre chose ! Une vocation d'éboueur : j'en doute ! Conducteur de benne ! Pourquoi pas ça reste un camion ! 

Quand tu as couru pendant 20 ans derrière un camion tu es c'est certain très fatigué ! Alors quelle reconversion pour ces personnes ? Il faut que les villes se mettent à réfléchir : nettoyer les espaces publics, entretenir les espaces verts (mais il faut en être capable) ! 

Tout est possible, il faut le vouloir ! 

MAIS Monsieur de la Villardière : fermez là ! votre mépris de classe est insupportable ! On peut changer de boulot quand on en a marre ! Mais s'attaquer aux éboueurs ! quelle bassesse de votre part ! Allez faire leur boulot vous le nanti qui voyagez au frais de votre chaine de télévision pour aller faire vos reportages polémiques dans tous les pays du monde ! Vous n'avez pas eu l'idée (sauf erreur de ma part) de faire un reportage sur eux ! les petits que vous méprisez ! 

Votre discours est abjecte !

je connais un eboueur qui s'en sort tres bien il a monté une ressourcerie avec tous les objets qui ont une certaine valeur  dans les poubelles des pots en etain et meme en argent des tableaux des vetements c'est tres varié

Portrait de francaz33
21/mars/2023 - 13h57
Picapel a écrit :

Je suis certainement très naïve et certains diront très conne mais je voudrais que l'on m'explique qui réellement choisit de devenir "éboueur" ! Ceux qui choisissent ce métier le font à 95 % au minimum car ils ne savent pas ou ne peuvent pas faire autre chose ! Une vocation d'éboueur : j'en doute ! Conducteur de benne ! Pourquoi pas ça reste un camion ! 

Quand tu as couru pendant 20 ans derrière un camion tu es c'est certain très fatigué ! Alors quelle reconversion pour ces personnes ? Il faut que les villes se mettent à réfléchir : nettoyer les espaces publics, entretenir les espaces verts (mais il faut en être capable) ! 

Tout est possible, il faut le vouloir ! 

MAIS Monsieur de la Villardière : fermez là ! votre mépris de classe est insupportable ! On peut changer de boulot quand on en a marre ! Mais s'attaquer aux éboueurs ! quelle bassesse de votre part ! Allez faire leur boulot vous le nanti qui voyagez au frais de votre chaine de télévision pour aller faire vos reportages polémiques dans tous les pays du monde ! Vous n'avez pas eu l'idée (sauf erreur de ma part) de faire un reportage sur eux ! les petits que vous méprisez ! 

Votre discours est abjecte !

je connais un eboueur qui s'en sort tres bien il a monté une ressourcerie avec tous les objets qui ont une certaine valeur  dans les poubelles des pots en etain et meme en argent des tableaux des vetements c'est tres varié

Portrait de francaz33
21/mars/2023 - 13h41
Nowo a écrit :

Bien sur voyons, allez hop à 40 ans un éboueur consulte les moteurs de recherche, un p'tit coup réseaux sociaux, et le voila ingénieur, médecin ou avocat.

C'est tellement simple , pourquoi on y a pas pensé avant, à se demander pourquoi les pauvres sont pauvres alors qu'il pourraient être riches si facilement !

Vous êtes hors sol, comme de la Villardière.

 

meme les medecins se plaignent les infirmieres aussi  ils se plaignent de pas gagner asez ils ne font p lus ce travail par vocation c'est triste

Portrait de Guyot75
21/mars/2023 - 11h37
maurice anticassos a écrit :

Il a parfaitement raison.

A quand des manifestants avec des slogans " SI j'avais été moins faineant à l'ecole j'en serai pas là " !!!!

 

 

ça n'a pas grand chose à voir. D'ailleurs le grand donneur de leçon Bernard de la Villardière ne foutait rien à l'école, et a été viré 12 fois de son école. Mais quand on est fils de  dirigeant d'une filiale de la compagnie financière Rothschild, on s'en sort toujours !

Portrait de maurice anticassos
21/mars/2023 - 11h27

Il a parfaitement raison.

A quand des manifestants avec des slogans " SI j'avais été moins faineant à l'ecole j'en serai pas là " !!!!

 

 

Portrait de Guyot75
21/mars/2023 - 11h18

B de la Villardière raisonne comme si tout le monde avait eu toutes les cartes en main pour choisir son métier. Je présume qu'on ne devient pas éboueur par choix, et j'irai même plus loin en disant que la plupart des gens ne choisissent pas leur métier : c'est leur passé, leur origine sociale, les relations, parfois la chance qui choisit pour eux. 

Pour ce qui est de changer de métier, je vois mal un éboueur se présenter pour un métier "en intérieur" et être embauché facilement. C'est déjà si dur de se faire embaucher même si on est diplômé,  quand on n'a pas de piston.

Portrait de Guyot75
21/mars/2023 - 11h10
Sicampois a écrit :

C'est une sale méthode de couper les dires de quiconque pour en faire des propos plus polémiques qu'ils ne le sont réellement. BDLV dit que la société est mal faite et que lon devrait offrir (à ceux qui le veulent) la possibilité de pouvoir bifurquer. La fonction publique pourrait privilégier l'embauche de ces personnes ,qui savent et aiment ravailler, pour une 2nde parie de carrière plutôt que de prendre des fonctionnaires "de vocation" dès la sortie de l'école. Mais pas sûr que ce genre d'idee plaise  bcp aux syndicats institutionnels.

La plupart des postes proposés par la fonction publique sont des postes dont l'activité est essentiellemnt intellectuelle (professeur, chercheur, comptable, ingénieur, ...). Je ne vois pas comment la fonction publique pourrait embaucher tous les éboueurs qui arrivent à la cinquantaine, même après une reconversion ! Les rares postes manuels sont des postes de jardinier, femme de ménage, cuisinier, mais ils sont une minorité et sont souvent occupés par des prestataire privés.

Portrait de nina83
21/mars/2023 - 08h09

regardez l'âge des éboueurs autour de vous, je vois toujours des jeunes faire ce métier difficile, on ne fait pas carrière, il est évident que dès qu'ils en ont la possibilité ils trouvent un autre job et on les comprend. Je trouve qu'il a raison dans ce qu'il exposait.

Portrait de Amandecroquante
21/mars/2023 - 06h52

Je partage totalement sont avis.

Peut-être parce que j’ai commencé ma vie avec un métier difficile et que j’ai su que je ne ferais pas ça toute ma vie et que j’ai repris mes études pour me réorienter...

Portrait de Picapel
20/mars/2023 - 20h25

Je suis certainement très naïve et certains diront très conne mais je voudrais que l'on m'explique qui réellement choisit de devenir "éboueur" ! Ceux qui choisissent ce métier le font à 95 % au minimum car ils ne savent pas ou ne peuvent pas faire autre chose ! Une vocation d'éboueur : j'en doute ! Conducteur de benne ! Pourquoi pas ça reste un camion ! 

Quand tu as couru pendant 20 ans derrière un camion tu es c'est certain très fatigué ! Alors quelle reconversion pour ces personnes ? Il faut que les villes se mettent à réfléchir : nettoyer les espaces publics, entretenir les espaces verts (mais il faut en être capable) ! 

Tout est possible, il faut le vouloir ! 

MAIS Monsieur de la Villardière : fermez là ! votre mépris de classe est insupportable ! On peut changer de boulot quand on en a marre ! Mais s'attaquer aux éboueurs ! quelle bassesse de votre part ! Allez faire leur boulot vous le nanti qui voyagez au frais de votre chaine de télévision pour aller faire vos reportages polémiques dans tous les pays du monde ! Vous n'avez pas eu l'idée (sauf erreur de ma part) de faire un reportage sur eux ! les petits que vous méprisez ! 

Votre discours est abjecte !

Portrait de iceman
20/mars/2023 - 18h38
Mollux a écrit :

Ha parce que trouver un travail qui plaise est si facile de nos jours?

Ce n'est pas une question d'être facile, c'est une question de s'en donner les moyens. Quel pourcentage de personnes se plaignant de leur travail se sont donnés réellement les moyens d'en changer? 5%? Et encore, je ne suis même pas sûr.

Portrait de Çabaigne
20/mars/2023 - 17h22
hzeus71 a écrit :

Ai-je bien entendu ? "L'éducation est accessible à tous?" Est ce que ce décérébré congénital incinue que les éboueurs ne sont pas éduqués??" !! Un matin il se réveillera avec une montagne de detitrus sous sa fenêtre ! Habituellement ses autres détritus il les produit et les vends a M6

L’éducation est la mise en œuvre des moyens propres à assurer la formation et le développement d'un être humain. Elle peut être mise en œuvre par tous et pour tous et a tout âge. 

Portrait de hzeus71
20/mars/2023 - 17h14

Ai-je bien entendu ? "L'éducation est accessible à tous?" Est ce que ce décérébré congénital incinue que les éboueurs ne sont pas éduqués??" !! Un matin il se réveillera avec une montagne de detitrus sous sa fenêtre ! Habituellement ses autres détritus il les produit et les vends a M6

Portrait de lejusteprix
20/mars/2023 - 17h13

bonjour, je pense que c'est lui qui raison.

arrêtons de traîner la savate au boulot et prenons un travail qui plaise et le temps sera moins long.

Portrait de Çabaigne
20/mars/2023 - 16h58

Si tous les autres pays travaillent plus et plus longtemps c’est la faute de Bernard ?

 

Si la France est en plein naufrage c’est certainement un peu de la faute de ceux qui pensent qu’il est possible d’entretenir cette exception.  

Portrait de la cannoise
20/mars/2023 - 16h38

D'accord avec lui

Portrait de Tempura
20/mars/2023 - 16h29
Apoca a écrit :

Les français ne réalisent pas la chance qu'ils ont, en fait ils ont tellement de chance qu'ils se plaignent de ne pas en avoir assez.

On vit dans un pays où tu peux vivre sans travailler uniquement des aides, et où tu ne payes rien pour être soigné. 

Et on est le seul pays en Europe à partir aussi tôt à la retraite.

Ce genre de largesses est surtout permis grâce à un endettement pharaonique.

Ca ne durera plus très longtemps. Que les marchés financiers exigent un recul de l'âge de la retraite, c'est le premier signe qu'on est au bout d'un système.

La france actuelle peuplée de boomers de cassos de bobos improductifs et de parasites africains ne vaut plus rien économiquement. Il faudrait la reconstruire intégralement et il n'y a ni les cerveaux ni les bras pour ça.

Les français sont à bout pour une inflation à deux chiffres, c'est du caviar comparé au mur qu'ils vont se prendre.

Et c'est pas en chouinant dans la rue et en cramant des poubelles qu'ils vont empêcher leur pays de devenir le tiers monde. 

Portrait de damic
20/mars/2023 - 16h15

d'accord avec lui !