23/02/2023 20:46

Roch-Olivier Maistre, le président de l'Arcom, ex-CSA, brise le silence après les attaques de la Ministre contre CNews et met les choses au point : "CNews respecte strictement le pluralisme politique !"

Roch-Olivier Maistre, le président de l'Arcom, ex-CSA, s'est présenté devant les étudiants de l'École de journalisme de Sciences Po et s'est livré à une séance de questions-réponses comme le rapportent nos confrères de PureMédias. Et le Président a été interrogé sur CNews, en particulier après les propos menaçant de la Ministre de la Culture. 

Roch-Olivier Maistre a été très clair dans ses réponses, tordant même le cou à certaines rumeurs ou fake news qui circulent:

"La chaîne respecte strictement le pluralisme politique, ils communiquent tous les mois les temps de parole des personnalités politiques, on vérifie à la seconde près et ils sont parfaitement dans les clous des équilibres des forces politiques en France".

Un peu plus tôt, le Président de l'ARCOM avait donné un avis plus général sur CNews :

"Nous avons le débat (de régulation) sur une chaîne comme CNews qui est devenu dans notre paysage médiatique un événement un peu nouveau, qui se rapproche d'une chaîne d'opinion comme on le connaît dans d'autres pays. C'est notamment le cas des USA, on parle souvent de la Fox News française. C'est un cas intéressant"

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de KERCLAUDE
24/février/2023 - 08h34

Et la Ministre mise en cause elle en pense quoi?

Portrait de Constrictor
24/février/2023 - 01h48
-Nico- a écrit :

Ce qui veut dire que tu la regarde cette chaîne, sinon cela veut dire que tu ne sait pas de quoi tu parles. Et visiblement tu n’aimes pas.Tu aimes te faire du mal apparemment. Au passage, leur ligne éditoriale leur appartient donc si tu n’aimes pas tu zappes.

Y'a pas besoin de regarder regarder longtemps CNEWS pour comprendre leur ligne éditoriale, il suffit d'une dizaine de minutes de Pascal Praud et on a vite compris.

Sans compter leurs slogans concernant la "liberté d'expression", tu parles d'une liberté, la leur, c'est de pouvoir proférer des propos d'extrême-droite à longueur de journée.

Portrait de -Nico-
23/février/2023 - 23h21
Nantes BZH a écrit :

Il dit aussi que le temps de parole des éditorialistes de droite ou de gauche n'est pas décompté par l'Arcom.

Et là, il n'y aurait pas photo.

Ce qui veut dire que tu la regarde cette chaîne, sinon cela veut dire que tu ne sait pas de quoi tu parles. Et visiblement tu n’aimes pas.Tu aimes te faire du mal apparemment. Au passage, leur ligne éditoriale leur appartient donc si tu n’aimes pas tu zappes.

Portrait de Gustave68
23/février/2023 - 22h34
Nantes BZH a écrit :

Il dit aussi que le temps de parole des éditorialistes de droite ou de gauche n'est pas décompté par l'Arcom.

Et là, il n'y aurait pas photo.

La ligne éditoriale d'un média est définie par les journalistes et les éditeurs du média, qui sont chargés de prendre des décisions éditoriales en fonction de leur jugement professionnel et de leur expertise journalistique. Par exemple, France Inter a une ligne éditoriale de gauche et la pluralité des points de vue n'existe pas.

Portrait de YVESM
23/février/2023 - 19h56
vixen87 a écrit :

Est ce qu'on peut dire que la ministre était dans la fake news ?

Non, elle est une joke news, semble-t’il, à elle toute seule.

smiley

Portrait de vixen87
23/février/2023 - 19h49

Est ce qu'on peut dire que la ministre était dans la fake news ?

Portrait de YVESM
23/février/2023 - 19h44

France Inter est à la liberté d’opinion à ce qu’était un magasin d’état soviétique en matière de papier toilette (je suis gentil, j’aurai pu parler de la Roumanie…). smiley

Portrait de Lunesoleil
23/février/2023 - 19h38

Allez, tu peux maintenant retourner sur ton étagère Madame la ministre.  

Portrait de YVESM
23/février/2023 - 19h11

Ouch, Anémone, la ministre va être furax.

Portrait de Wouhpïnaise
23/février/2023 - 18h47

Une réaction Mme Abdul Malak ? smiley

Portrait de Electro
23/février/2023 - 18h26

Cela en irrite beaucoup que CNews soit la seule des quatre chaines d'info à résister à la diffusion de la propagande du destructeur.