10/10 07:46

Inde : Un tigre surnommé «le mangeur d'hommes du Champaran» a été abattu par la police indienne après avoir tué au moins neuf personnes

Un tigre surnommé «le mangeur d'hommes du Champaran» a été abattu par la police indienne après avoir tué au moins neuf personnes, au cours d'une vaste opération impliquant 200 personnes dont des pisteurs à dos d'éléphant, ont indiqué dimanche des responsables.

Le grand félin avait terrorisé les habitants des environs de la réserve de tigres de Valmiki dans le Champaran, dans l'est de l'Inde, tuant au moins six personnes depuis un mois dont une femme et son fils de huit ans samedi. Avant même ces deux derniers morts, les autorités avaient qualifié le tigre - semble-t-il un mâle âgé de trois ou quatre ans - de «mangeur d'hommes», ce qui signifie qu'il pouvait être abattu.

Les tentatives précédentes pour neutraliser l'animal avaient échoué. «Deux équipes sont entrées dans la forêt sur deux éléphants samedi après-midi et une troisième a attendu à l'endroit où nous pensions que le tigre allait sortir, et nous avons tiré (...) pour le tuer à cet endroit», a fait savoir à l'AFP Kiran Kumar, chef de la police locale.

Alors que des villageois frappaient des récipients en fer blanc, il a fallu près de six heures à l'équipe, composée de huit tireurs et d'environ 200 membres du département des forêts, pour achever l'opération, a relaté M. Kumar.

Les défenseurs de l'environnement accusent l'expansion rapide des implantations humaines autour des forêts et des principales voies de passage des animaux sauvages - comme les éléphants et les tigres - d'être à l'origine de l'augmentation des heurts entre humains et animaux dans certaines régions de l'Inde.

Près de 225 personnes ont perdu la vie dans des attaques de tigres entre 2014 et 2019 en Inde, selon les données du gouvernement.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions