02/09 11:02

Affaire Richard Berry: Sa fille Coline Berry s’exprime pour la première fois sur les réseaux sociaux après le classement sans suite de sa plainte

L'enquête ouverte en 2021 pour agression sexuelle sur mineur de 15 ans par ascendant à l'égard de Richard Berry et de corruption de mineur de 15 ans pour Jeane Manson, ancienne compagne de l'acteur, «a été classée sans suite ce jour du fait de l'acquisition de la prescription de l'action publique», a indiqué hier le parquet de Paris.

Sur son compte Instagram, Coline Berry est sortie pour la première fois du silence après la décision de la justice. Pour cela, en story, elle a posté, tout d'abord, un article du quotidien "Le Monde" évoquant l'affaire Olivier Duhal suivi d'un communiqué de son avocat, Patrick Gluckman.

"Coline Berry a dénoncé les faits effroyables qu'elle a subi dans son environnement familial pendant une grande partie de sa jeunesse, en sachant parfaitement qu'ils étaient prescrits. Je salue la décision du Parquet, qui après une enquête longue et minutieuse, prend acte de la prescription et les estime ainsi suffisamment caractérisés et donc vraisemblables", déclare son avocat.

Et d'ajouter : "Personne ne pourra plus dire que Coline Berry est une menteuse, mais simplement que les faits ne peuvent plus être poursuivis. C'est la seule chose que nous demandions. Coline Berry a trouvé en face d'elle un système remarquablement puissant orchestré par son père pour l'interdire de parole".

"Ce système a même fait de Coline Berry, victime, une personne condamnée pour avoir dénoncé ce qu'elle a vécu. Nous attendons désormais que la Cour de Riom rétablisse l'honneur et la dignité de Coline Berry qui ont été bafoués par la procédure baillon scandaleusement intentée par Jane Manson à Aurillac", conclut le communique de Me Gluckman.

La fille de l'acteur, Coline Berry-Rojtman, avait déposé plainte en janvier 2021, accusant son père et sa compagne de l'époque, de faits de «viols et agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par ascendant» et de «corruption de mineur» dans les années 1984-85, lorsqu'elle était enfant. Dans un long texte publié sur les réseaux sociaux, Richard Berry avait démenti «de toutes (ses) forces et sans ambiguïté ces accusations immondes».

.

 

 

.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Pierre qui roule
2/septembre/2022 - 16h39

Le problème, c'est que Coline Berry n'a pas toujours les mêmes propos. Parfois elle accuse aussi Jane Manson et parfois elle dit qu'elle n'a rien fait. Cette histoire n'est pas clair. Mais au vu de ses propos, elle a beaucoup de mal a me convaincre.

Portrait de nina83
2/septembre/2022 - 12h23

incroyable de comparer deux affaires déjà....  j'espère qu'elle a un suivi psychiatrique surtout, et qu'elle va arrêter de s'épancher alors qu'elle a déjà perdu un procès, mais elle persiste.