26/07 11:31

Cravate, robes, marques... Le débat fait rage à l'Assemblée nationale sur la tenue des parlementaires - Mais quelles sont les règles vestimentaires en vigueur? - VIDEO

Des passes d'armes entre députés, des demandes de mise à l'agenda officiel: le débat fait rage à l'Assemblée nationale sur... la tenue des parlementaires, une question qui devient politique entre LFI et la droite. La présidente de l'Assemblée Yaël Braun-Pivet (LREM) a tenté de fermer le ban, en rappelant que les députés doivent porter une tenue "correcte", tout en refusant "d'exercer une police vestimentaire", faisant "confiance aux parlementaires".

Depuis l'arrivée en force en juin des élus de l'alliance de gauche Nupes, cravates et costumes sont moins de mise. Les jeans, baskets, costumes sur T-shirt, voire T-shirts tout court fleurissent.

Le président (ex-LR) de la région Paca Renaud Muselier a critiqué la semaine dernière une "gauche sale, débraillée", s'attirant les foudres de ces élus, moins favorisés socialement qu'auparavant, et qui se revendiquent "à l'image du peuple".

Le port de la cravate a déjà sérieusement reculé dans le monde du travail et l'Assemblée, lieu pétri de rites et conventions, se met peu à peu à l'unisson.

Certains insoumis hésitent au vu de leurs responsabilités. Comme Eric Coquerel, président de la commission des Finances, qui a porté l'attribut vestimentaire litigieux pour le coup d'envoi des débats sur le projet de budget, avant de l'abandonner le lendemain.

Les attitudes à gauche tranchent avec celles des députés RN, en quête de respectabilité institutionnelle et tous cravatés. "La culture +paquet de nouilles+ et +tee-shirt de foot+, non merci!", avait averti leur cheffe de file Marine Le Pen.

Déjà en 2017, avec le débarquement des premiers députés insoumis avait débuté une révolution vestimentaire: le bureau de l'Assemblée avait dû acter officiellement le droit pour les députés de siéger sans veste ni cravate.

Ainsi, la tenue dans l'hémicycle "doit rester neutre et s'apparenter à une tenue de ville", indique une instruction générale. Jusqu'alors, seule était demandée "une tenue respectueuse des lieux" et les agents de l'Assemblée tenaient à disposition un éventail de cravates aux abords de l'hémicycle.

Les tenues traditionnelles, tel le costume polynésien lavalava de Moetai Brotherson qui a fait école, ou la veste bretonne de Paul Molac, restent autorisées.

Vieux routier du Palais Bourbon, le LR Eric Ciotti ne se résout pas aux "sans cravate". "Le port du costume et de la cravate pour les hommes, au-delà de la nécessaire marque de respect due à nos institutions et nos compatriotes, permet d'unifier visuellement la représentation nationale et de recentrer les débats sur ce qui importe vraiment: les arguments des uns et des autres", a fait valoir le député dans un courrier à Mme Braun-Pivet.

Le communiste Patrice Carvalho en 1997 était apparu sur les sièges rouges de l'Assemblée en bleu de travail mais avec cravate, relève M. Ciotti, qui est questeur, chargé de la gestion de l'institution.

"On délibérera" s'il le souhaite mais "je pense que les Français nous attendent plutôt sur des sujets de fond", a répondu la titulaire du Perchoir dans le Parisien dimanche.

Le sujet vire au bras de fer avec LFI. "L'habit ne fait pas le député", a rétorqué à M. Ciotti le groupe des députés emmené par Mathilde Panot, qui a épinglé de surcroît sa vision "anachronique" à l'heure où l'Assemblée compte 37% de femmes.

Le jeune Louis Boyard, 21 ans, a parodié le courrier du questeur, en pointant "une forme d'arrogance vestimentaire et comportementale d'un nombre de plus en plus important de députés, en particulier chez LREM, LR et RN".

Il a lui réclamé "l'interdiction des costumes aux prix indécents". De fait, peuvent être imputés sur les frais de mandat des dépenses dites de "représentation", mais le déontologue refuse ou écrête les dépenses vestimentaires "manifestement déraisonnables".

Dimanche, même Jean-Luc Mélenchon, depuis Bogota où il est en déplacement, y est allé de son commentaire sur son blog.

"Les bons messieurs et les bonnes dames dénoncent nos comportements, veulent nous enseigner les bonnes manières et les beaux habits. Encore ne savent-ils pas ceci: ces tenues qu'ils fustigent sont nos habits du dimanche", écrit le leader de LFI.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COLIN33
26/juillet/2022 - 18h56 - depuis l'application mobile

Je propose comme ils travaillent souvent de nuit, pyjamas et robes de chambre....

Portrait de delors757118
26/juillet/2022 - 16h33
GodSaveFrance a écrit :

Oui, c'est sûr, ce que vous listez, c'est TELLEMENT symbole de progrès ... !

apres  vues les scores des republicains aux  europeennes  a la presidentiel   aux legislatives  les citoyens ont bien sanctionnes un parti archaique

Portrait de delors757118
26/juillet/2022 - 16h32
GodSaveFrance a écrit :

Oui, c'est sûr, ce que vous listez, c'est TELLEMENT symbole de progrès ... !

une  democratie  c'est l'egalite  entre tous les citoyens  la question n'est pas de savoir si c'est un progres ou non la question c'est egalite juridique

Portrait de delors757118
26/juillet/2022 - 14h26

en plus  l'oppostion vote n'importe quoi  et en plus difficilment applicable recement une aide pour le chauffage au fioul  comment l'etat  va  verfifier  votre mode  de chauffage  une fausse facture    de fiouls et hop on touche l'aide en plus c'est discriminatoire entre les  differents mode de chauffage si on vote une aide au chauffage ça doit seulement etre en fonction des revenus en plus  il existe deja depuis plusieurs  annees le cheque  energie qui fonctionne tres bien suffit de le revaloriser  

Portrait de delors757118
26/juillet/2022 - 14h09

et d'ou vient  cette  histoire de cravate comme  d'habitudes des republicains qui ont 30ans de retard sur la societe  ils etaient en retard sur le pacs  puis sur le mariage gay   puis sur la pma maintenant ils sont en retard  sur la fin de vie 

Portrait de delors757118
26/juillet/2022 - 14h05

en plus l'assemblee chargee de voter la loi est  incompetente en matiere de droit c'est grave   il y a   a l'assemblee des hommes et des femmes imposer la cravate aux hommes constitue une discrimination en vertu du sexe  strictement  illegale juridiquement ou alors il faut imposer la cravate a tout le monde   heureusemnt qu on ne compte pas sur l'assemblee  mais sur le pouvoir executif et le pouvoir judiciaire qui eux  font leur travaille 

Portrait de delors757118
26/juillet/2022 - 14h01

heureusement que la france est en regime presidentiel  cela ecrase parfois  un peu  le pouvoir  legislatif   mais franchement on ne peut pas compter  sur l'assemblee   en cas de    decissions rapides  a prendre  ou pour gerer  les affaires courantes un regime  parlementaire comme le veut melenchon serait une catastrophe    en plus l'assemblee perd son temps  avec des questions debiles de m ciotti    

Portrait de chipie10
26/juillet/2022 - 13h57

Je crois que les députés sont payés par nous. Alors, il serait temps qu'ils se mettent au travail et qu'ils arrêtent de se croire dans une cour d'école maternelle.

Portrait de COLIN33
26/juillet/2022 - 13h32 - depuis l'application mobile

Il ne manquait que cette polémique ! cette assemblée est un désastre, nous sommes vraiment bien représentés....

Portrait de cochepa
26/juillet/2022 - 13h13

On a touché le fond !!!

Si maintenant ils en sont a parler de chiffons ... de leurs tenues ... c'est d'un ridicul... faut il etre en costard cravate ...ou en slip pour debattre des sujet importants concernant la France ?? 

C'est une preuve évidente qu'ils en ont rien a battre ! Les élections ont eu lieu...ils sont tranquille... ses sujets futils de discussion sont la semble t il pour attendre le debut des vacances pour l'assemblée... 

C'est fou ce qu'ils peuvent perdre tous autant qu'ils sont .... une fois elu ... leurs idées leurs convictions pour lesquels ils ont été elus !! .... c'est lamentable et on veut encore me faire croire en l'homme politique ! Nooon sans blague ?? 

Portrait de GIGI
26/juillet/2022 - 11h44
Eliza11 a écrit :

Toute la journée t'as des français qui se font planter par des chances parce qu'ils sont blancs, mais ce qui passionne cette assemblée intégralement de gauche, c'est leur garde robe.

Vous m'otez les mots de la bouche! il faut changer les lois qui ne sont plus adaptées aux comportements d'une partie de la population qui vit en France!