25/07/2022 17:08

Un premier cas de variole du singe a été détecté aujourd'hui au Japon sur un homme d'une trentaine d'années qui a voyagé à l'étranger

Un premier cas de variole du singe a été détecté aujourd'hui au Japon sur un homme d'une trentaine d'années qui a voyagé à l'étranger, a annoncé la gouverneure de Tokyo Yuriko Koike. «Il s'agit d'un homme d'une trentaine d'années avec des antécédents de voyages à l'étranger», notamment en Europe, a indiqué à la presse Yuriko Koike.

«C'est le premier cas de variole du singe au Japon», a-t-elle assuré.

L'homme a été hospitalisé à Tokyo, a-t-elle ajouté, sans donner plus de détails. Le cas a été signalé quelques heures après que le gouvernement japonais a convoqué une réunion d'un groupe de travail pour recueillir des informations sur la maladie, et se préparer à tester et recevoir les patients dans les hôpitaux.

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a décidé de déclencher samedi le plus haut niveau d'alerte pour tenter de juguler la flambée de variole du singe à travers le monde.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
26/juillet/2022 - 13h39
Boomer Mort a écrit :

Selon le professeur Éric Caumes, «  la variole du singe est une MST : dans 98% des cas nous trouvons des hommes gay à partenaires multiples. »

Bonne journée au boomer déficient Nono75.

Fake news.

On ne trouve votre phrase nulle part.

Portrait de klue57
25/juillet/2022 - 17h17

pourquoi les medias en font une montagne de ce truc