21/07 15:20

Audiences radios : Quelles leçons tirer des chiffres de ce matin ? Inter creuse l'écart avec RTL - Info, Chérie et Nostalgie en hausse - Fun et Virgin stables - RMC, France Bleu, NRJ, Skyrock et Europe en baisse

 

France Inter caracole toujours en tête des audiences radio au printemps, un succès insolent à l'heure où ce média peine à reconquérir les auditeurs perdus pendant la crise sanitaire du Covid-19 et un argument de poids pour Radio France en plein débat sur la suppression de la redevance.

D'avril à début juillet, la première station de France affiche une audience cumulée de 12,5%, en hausse de 1,2 point par rapport à la même période de 2021, creusant encore l'écart avec RTL (10,1%, +0,1 point), selon les données Médiamétrie publiées jeudi.

Avec 6,9 millions d'auditeurs quotidiens, "on en gagne 700.000 en un an, soit la plus grosse progression du marché", s'est réjouie auprès de l'AFP la patronne d'Inter, Laurence Bloch, qui passera le flambeau à la rentrée à Adèle Van Reeth après huit ans de mandat. Ce renouvellement se fera "dans la continuité", promet-elle, vantant une "grande chaîne qui va rester libre, savante et populaire".

Sa successeure imprimera toutefois sa marque, avec l'arrivée en provenance d'Europe 1 de Matthieu Noël, notamment pour un billet humoristique quotidien en remplacement de Charline Vanhoenacker. L'animatrice belge n'apparaîtra plus qu'une fois par semaine dans la puissante matinale de la station (4,3 millions d'auditeurs, +386.000 en un an) présentée par Léa Salamé et Nicolas Demorand.

France Inter a assis sa suprématie dans un contexte difficile pour la radio. Après un plus bas historique au printemps 2021, le média a séduit 39,4 millions d'auditeurs quotidiens, soit quelque 300.000 de plus sur un an, mais 800.000 de moins environ comparé à janvier-mars 2022.

"Cela reprend doucement, c'est plutôt positif", tempère auprès de l'AFP la présidente de Radio France, Sibyle Veil. "La radio, c'est vraiment un média d'habitude. Or, le Covid a changé les habitudes" des Français, avec un recours accru au télétravail, dit-elle.

Les antennes du groupe public ont, en tout cas, constitué des "repères" au milieu d'une actualité dense (guerre en Ukraine, élections, etc.), souligne la dirigeante, au moment où la suppression annoncée de la redevance, qui finance l'audiovisuel public, suscite des inquiétudes.

Toujours troisième, franceinfo tire ainsi son épingle du jeu (9%, +0,8 point), gagnant près d'un demi-million d'auditeurs en un an au terme de sa meilleure saison depuis 19 ans.

France Bleu, en revanche, tombe à 5,2% (-0,4 point), malgré de "très bons scores" pour certaines "stations rurales", selon Sibyle Veil, pour qui la "priorité" des prochains mois sera de "redonner une dynamique" à ce réseau "utile" de 44 antennes locales. 

Du côté des stations privées, on s'organise pour remonter la pente. RTL s'inspirera ainsi de sa rivale Inter à la rentrée, en dotant elle aussi sa matinale d'un duo d'animateurs (Yves Calvi et Amandine Bégot) et de nouveaux humoristes comme Bertrand Chameroy et Sébastien Thoen.

La radio du groupe M6 signe tout de même "sa quatrième meilleure saison" en 20 ans, fait valoir son patron Régis Ravanas.

Parmi les généralistes, la lanterne rouge Europe 1 poursuit sa dégringolade débutée il y a 10 ans, s'enfonçant à 3,8% (-0,5 point). La station du groupe Lagardère va lancer un nouveau rendez-vous quotidien dédié au sport en soirée, et fera appel aux services de l'écrivain Yann Moix. En attendant, l'ancienne rivale de RTL fait désormais quasiment jeu égal avec... RTL 2 (3,7%, -0,1 point).

Côté radios musicales justement, NRJ, en quatrième position toutes stations confondues, tombe à 7,9% (-0,5 point) devant Skyrock (5,8%, -0,5 point). la bonne surprise est pour Nostalgie qui est en hausse (5,5%, +0,3 point). Elle dépasse désormais France bleu et talonne RMC (5,6%, -0,2 point).

Les indés radios, groupement de 129 stations locales, régionales et thématiques, reculent quant à elles de 0,8 point, à 12,5% d'audience cumulée.

Voici les tableaux d'audiences

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cmpinbot
21/juillet/2022 - 20h36

sacrés sondages Radio!, comme le précise Josette je crois tout est dans la présentation de l'appel (quelle radio écoutez vous? ou bien écoutez vous France Inter?) toute la finesse est là en effet!

de toute façon comme d'hab RTL digère mal ces/ses mauvais sondages et je suis pret à parier que demain on va écouter à l'antenne qu'ils sont premiers (je me demande si ils savent compter)

 

Portrait de Josette Staline
21/juillet/2022 - 12h25
W. T. F a écrit :

Pipeau ♫♪♪♪♪

Trompette ?Puisque je raconte n'importe quoi, prouvez le moi ! Je soupçonne un zeste de jalousie de votre part.

Portrait de Josette Staline
21/juillet/2022 - 10h57

Pour avoir participé au dernier sondage, j'ai trouvé l'interlocutrice très tendancieuse, en vous énumérant les noms des radios, plutôt que de demander quelle radio j'écoute. D'ailleurs, elle n'a pas été foutue de trouver le nom de la radio locale que j'écoute. Je me demande du coup si on ne m'a pas mise dans le décompte de France Inter, dont je ne connais même pas la fréquence chez moi, et encore moins ce qui s'y passe.

Portrait de NextDay
21/juillet/2022 - 10h52
Orwell2022 a écrit :

A quand une société concurrente à Médiamétrie pour mesurer les audiences  ?

+1000 smiley

Faisons confiance à Qotmii qui a réalisé un sans faute en matière de prédictions sur la présidentielle 2022.

Portrait de Orwell2022
21/juillet/2022 - 09h56

A quand une société concurrente à Médiamétrie pour mesurer les audiences  ?

Portrait de Saxo51
21/juillet/2022 - 09h26
MS54840 a écrit :

SKYROCK continue a descendre, logique toujours les mêmes musiques à outrance pendant 1 mois et après c'est finis, ça recommence avec des autres ! la radio-libre oui, mais ça lasse (toujours la même chose depuis 20 à 25 ans). seul Pamela et le PDM sont cool. Et Difool avec son idéologie qui méprise et insulte le RN presque chaque jour, va falloir que la CSA réagisse ce n'est pas normale cela !

Ce qui n'est pas normal c'est de faire autant de fautes .... 

Portrait de MS54840
21/juillet/2022 - 09h02

SKYROCK continue a descendre, logique toujours les mêmes musiques à outrance pendant 1 mois et après c'est finis, ça recommence avec des autres ! la radio-libre oui, mais ça lasse (toujours la même chose depuis 20 à 25 ans). seul Pamela et le PDM sont cool. Et Difool avec son idéologie qui méprise et insulte le RN presque chaque jour, va falloir que la CSA réagisse ce n'est pas normale cela !

Portrait de Electro
21/juillet/2022 - 08h49

France Inter, France Culture c'est comme France musique, c'est très chiant à écouter mais dans la voiture, en FM, ce sont les seuls que l'on reçoit parfaitement, quelque sois l'endroit perdu où l'on se trouve. 

Cela expliquerait cette pseudo audience ?  Car faut avouer,  plus ennuyeux à écouter, on fait pas mieux !

Espérant que la Radio Numérique Terrestre finira par régler cette injustice !

Portrait de KnarfTheDwarf
21/juillet/2022 - 08h44
Vertero a écrit :

Comme d'habitude on va entendre l'éternel "Je ne connais personne qui écoute France Inter", les mêmes qui disaient il y a quelques mois "Je ne connais personne qui vote Macron".

Ou alors "le système de mesure d'audience est bidon", sauf qu'il y a 5 ans, quand ce n'était pas une radio du service publique qui était première, personne ne le remettait en cause.

Ca ne peut pas être les mêmes personnes vu que les auditeurs de France Inter sont tous, à l'image de la station, des adeptes de MélenCon.