30/06 13:02

EXCLU- En larmes, Karine, victime de viol, raconte dans "Morandini Live" avoir vu ressortir libre du tribunal son agresseur: "Hier, la justice ma trahie! Je suis effondrée" - VIDEO

Ce mercredi, un chauffeur de taxi, a été condamné pour viol et agressions sexuelles sur trois femmes, à 6 ans de prison, dont deux ans fermes. L'une de ses victimes, en larmes, a publié une vidéo sur les réseaux sociaux estimant le verdict injuste, et a lancé un appel au secours. Karine s'est exprimée en exclusivité dans "Morandini Live" ce jeudi sur CNews.
La jeune femme a d'abord regretté, en larmes: "Je l'ai vu repartir hier du tribunal avec sa petite famille."

Et d'ajouter: "La présidente a dit que , nous les parties civiles, n'avions pas du comprendre cette peine, mais oui effectivement, je ne comprends pas que ce soit possible!".
"Il est dangereux, c'est un prédateur sexuel, il était chauffeur de taxi, il nous a abordé avec son taxi, ce n'est pas possible! On ne peut pas dire parce qu'il n'a pas commis de viol depuis qu'il a été placé sous contrôle judiciaire que c'est bon en fait, le mec est bien, que tout va bien! Et que parce qu'il a un enfant que tout va bien! Parce que nous situations, elles ne sont pas stables! ", a-t-elle regretté.

Avant de raconter les faits: "Je rentrais du travail un soir, au restaurant que je fermais, il devait être minuit, j'ai été abordée par un chauffeur de taxi qui me disait que c'était dangereux de se promener toute seule le soir comme ça et qu'il proposait une course gratuite pour me ramener chez moi.  Et une fois en bas de chez moi, dans son taxi, il m'a forcée à faire une fellation, et il a passé ses doigts partout. Et pour lui, tout ça, c'était normal. Après, il m'a demandé mon numéro de téléphone, et il m'a laissée. Et il dit qu'il ne comprend pas, car pour lui, tout ça était consenti."

La jeune femme a également confié: "On nous a dit que le procureur doutait de ses capacités à faire appel ou pas, par rapport au dossier, car peut être en cour d'appel on donnera moins et peut être que l'on ne sera plus des victimes en appel. Mais je suis désolée, je n'ai pas du tout cette vision là des choses. Ce n'est pas parce qu'il a une gamine qu'il ne doit pas aller en prison!"

Karine a poursuivi: "Je sais notamment que c'est parce qu'il a une situation stable, il a une compagne et une enfant de deux ans. Ces trois facteurs faisant que d'après la cour il est stable et il ne sera plus un prédateur sexuel pour le reste du monde. Il a le droit de continuer à suivre sa thérapie entamée depuis 10 ans, donc bien après les faits, puisque moi c'était en 2016, sur trois mois en 2016, après avoir déjà été condamné en janvier 2016."

Karine a également regretté: "Je suis obligée de faire confiance à la justice, je n'ai qu'elle! Sinon, je fais quoi ? Je vais où il habite, et je me fais justice? Ca fait 25 ans qu'on m'élève en me disant que la justice de ce pays est juste, donc oui j'ai confiance en la justice, mais hier, elle nous a trahies. Et j'espère qu'elle va réparer ça car je sais qu'elle est capable de ça aussi."

De son côté, l'avocate de Karine, Maître Sonia El Midouli, a déclaré en exclusivité dans "Morandini Live": "La peine exacte, c'est 6 ans d'emprisonnement, dont 4 assortis d'un sursis probatoire renforcé. Ce qui veut dire que ça reste 2 ans ferme, or, à l'époque des faits, il dépend de l'ancienne loi, 2 ans c'est encore aménageable par le juge de l'application des peines. Donc, il est sorti libre de la Cour d'Assises hier. Et la motivation que l'on nous a donnée hier c'est: "Il a été tenu compte de la gravité des faits, de leur multiplicité, de l'état de récidive et de la situation des trois victimes, jeunes et en situation de vulnérabilité et de dépendance au moment des faits. De passage à l'acte caractéristique selon les débats et les conclusions des experts , d'une quête addictive relevant de soins, un suivi socio-judiciaire ayant été préconisé, de la personnalité de l'accusé construite depuis l'enfance dans un contexte familial complexe nécessitant un suivi soutenu pluridisciplinaire et adapté".

Et d'ajouter: "On ne sait pas encore aujourd'hui s'il aura un bracelet électronique, ca dépendra du juge de l'application des peines. On espère que le parquet fera appel de cette décision, puisqu'il avait requis 12 ans de prison ferme. Donc vous imaginez, il en prend seulement la moitié et uniquement deux fermes et le reste en sursis probatoire. C'est même un échec pour l'enquête, l'instruction. Dans ce dossier, il y a 12 victimes potentielles, et que trois qui se sont constituées parties civiles."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Calla
1/juillet/2022 - 13h30

Incroyable  : l'Urgence est de construire des prisons  !!!! 

 

Et tous ces violeurs ,ces pervers ,ces prédateurs il faut faire la castration  :  ces individus ce sont des malades irrécupérables , ils récidivent à chaque fois !!! 

Si cette décision était prise il y  aurait moins de violeurs !!!!!!!! 

Portrait de Malandrin
1/juillet/2022 - 12h08

Bamdad Amin le prévenu a bénéficié d'une clémence juridique incroyable; pour les victimes c'est insupportable car on parle bien ici d'un violeur multirécidiviste ayant été confondu à plusieurs reprises il faut le rappeler.

Portrait de Favie500
1/juillet/2022 - 10h23

Aie j'ai mal aux yeux.

l'orthographe dans le titre par pitié.

Portrait de Acker
1/juillet/2022 - 07h05

Aucune justice en France 

Portrait de iceman
30/juin/2022 - 22h10
Calla a écrit :

Inquiétante  la justice 

 

Inquiétant les jurys populaires... Au fond cette remarque était petite, désolé, car il faudrait vraiment être le dernier des derniers pour critiquer une décision de justice sans avoir assisté aux débats ou avoir eu accès au dossier.

Portrait de Marotte
30/juin/2022 - 19h50

Fait ta justice toi même...une justice faite maisonsmiley

Portrait de stbx00
30/juin/2022 - 18h40
Marmelade a écrit :

J'ai été juré. Dire que la justice est de gauche ou de droite est stupide. Personne ne sait pour qui je vote. 

C'est le fantasme de certains (nombreux sur ce site d'ailleurs) de voir des "rouges" partout dès que quelquechose leur déplait...

Portrait de stbx00
30/juin/2022 - 18h39

On punit beaucoup plus pour un braquage de banque sans violence que pour un viol. Je trouve ça assez dingue. Le verdict dit qu'il est coupable. Rien que cela devrait automatiquement mener en prison...

Portrait de Calla
30/juin/2022 - 18h21

Inquiétante  la justice 

 

Portrait de Axo987
30/juin/2022 - 16h50

 «  Omar ma tuer »

Portrait de Wisteria
30/juin/2022 - 13h40 - depuis l'application mobile

"La justice ma trahie"

Portrait de iceman
30/juin/2022 - 13h30
Paprium a écrit :

On appelle ça, les Juges Rouges madame. Très souvent d'extreme gauche, ils "protègent" ceux qu'ils considères comme leurs fantasmes; jeunes Francais issues de l'immigration, jeunes africains, migrants.

Non content de faire ce commentaire idiot à chaque article sur la justice, tu ne comprends même pas qu'il l'est encore plus ici quand on sait qu'un jury de Cour d'assises est composé aux 2/3 de citoyens...

Portrait de iceman
30/juin/2022 - 13h08

Ca aurait bien de contrebalancer cette prise de position avec celle du condamné ou de son avocat. Là, avec une seule version, il est impossible de savoir s'il aurait du prendre plus ou moins, surtout si le Parquet estime que le dossier est potentiellement trop bancal pour faire appel.