Rechercher

22/06 08:31

La webtélé proche de Jean-Luc Mélenchon "Le Média" condamnée à verser plus de 300.000 euros à son ancien directeur, le journaliste Denis Robert, pour "licenciement nul"

La webtélé de gauche Le Média a été condamnée à verser plus de 300.000 euros à son ancien directeur de la rédaction, le journaliste d'investigation Denis Robert, pour "licenciement nul", selon un jugement du tribunal des Prud'hommes de Bobigny dévoilé mardi par Le Monde et consulté par l'AFP.

Denis Robert, connu pour ses révélations sur le scandale "Clearstream" dans les années 2000, avait été licencié "pour faute grave", à l'automne 2020, du média lancé en 2018 par des proches de la France insoumise. En cause, une vidéo postée en ligne dans laquelle le journaliste, fraîchement écarté de ses fonctions de directeur de la rédaction (mais pas limogé), exposait les tensions à l'oeuvre dans son média, ainsi que, selon ses anciens employeurs, des "problèmes de management" et des "propos à connotation sexistes".

Dans son jugement en premier ressort, mis à disposition le 2 juin et daté du 24 mars, le Conseil de Prud'hommes de Bobigny a rejeté ces griefs et requalifié son "licenciement pour faute grave" en "licenciement nul". Il a en outre réévalué son salaire mensuel brut de référence à plus de 12.000 euros, loin de sa rémunération de 5.500 euros bruts mensuels en CDD puis de 6.123 euros bruts en CDI.

Au total, Le Média doit ainsi verser à Denis Robert plus de 300.000 euros au titre notamment des heures supplémentaires, des congés payés ou encore des dommages et intérêts. Un "montant extravagant" qui menace la survie de la Webtélé aux quelque 10.000 abonnés, qui va "évidemment faire appel", a indiqué à l'AFP Julien Théry, le président de l'entreprise de presse Le Média (EDPLM).

Contacté par l'AFP, Denis Robert, qui a depuis créé son nouveau média, Blast, s'est lui réjoui d'un jugement lui mettant "du baume au coeur". Sans "rancoeur" à l'égard de la vingtaine de personnes travaillant pour Le Média, Denis Robert assure vouloir "négocier" et échelonner le paiement de ses indemnités pour éviter la disparition du site.

Le Média a été traversé par de multiples crises depuis son lancement, avec notamment les départs fracassants de sa co-fondatrice Sophia Chikirou (ancienne directrice de la communication de Jean-Luc Mélenchon) puis de la journaliste Aude Lancelin, qu'avait remplacée Denis Robert.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Cest_pas_le_temps_qui_passe
22/juin/2022 - 10h32

Denis Robert celui qui à viré Serge Faubert de Blast parce qu'il avait fait un édito sur taha bouhafs (sur les propos très discutables de bouhafs diront nous, avant les accusations de violences s*xuelles qu'on lui connait) ... bon s'il fait disparaitre "le média" c'est déjà çà de pris !

Portrait de mbagnick
22/juin/2022 - 09h37

Denis Robert est un type de gauche extraordinaire. Il ne cesse de tirer contre son camp et il fait des morts. Ces 300 000 € vont tuer le media après qu'il ait tué médiatiquement Etienne Chouard. Quel génie!

Portrait de Pirate 92
22/juin/2022 - 08h56

Chez Mélenchon, le sacro-saint Code du Travail, issu des "luttes", succombe à la Volonté dictatoriale du Grand Leader, sous le prétexte que "la Lutte" c'est Lui.