25/05 17:31

Le Premier ministre britannique Boris Johnson dit assumer la "pleine responsabilité" des infractions au confinement commises lors de fêtes dans les cercles du pouvoir

Le Premier ministre britannique a dit assumer la "pleine responsabilité" des infractions au confinement commises lors de fêtes dans les cercles du pouvoir, après la publication d'un rapport mettant en cause le sommet de Downing Street.

"J'assume l'entière responsabilité de tout ce qui s'est passé sous ma direction", a déclaré le dirigeant conservateur devant les députés, renouvelant ses excuses pour le "partygate".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Orwell2022
26/mai/2022 - 12h55
COLIN33 a écrit :

facile de reconnaître et d'assumer les faits, c'est inacceptable quand on on est dans sa position.....

Chez nous pas ce genre de scandale ,vu que les journalistes étaient avec les politiques, pour les diners et fêtes clandestines .

Portrait de FRGD
26/mai/2022 - 00h37

Le "partygate" de Johnson a démarré en Mai 2020. 2 Ans après, les médias anglais, et repris par leurs confrères occidentaux continuent d'en parler.

Est-ce qu'en France on continue de parler, 2 ans après, de Castaner en discothèque pendant que Paris brûlait en mode gilets jaunes? Est-ce qu'on parlera encore dans 2 ans de Castex et Darmanin, les 2 sans masque, qui serrent des mains en Novembre 2021, Macron sans masque et sans aucune distanciation à Marseille en Septembre 2021 pour ne citer que ces exemples.

La majorité des médias tombent à bras raccourcis sur les membres de gouvernement qui n'ont pas les bonnes idées de politique de gauche, pro-européenne, pro-islam, pro-immigration, on les voit à l'œuvre.

Joe Biden peut insulter un journaliste en direct et les journalistes de France5 "C à vous" en rigolent. Il peut expulser 1.2 millions de clandestins en 9 mois de début de mandat, on n'en parle pas. Il peut reprendre les programmes de protectionnisme avec priorité nationale "America First" renommé "Buy American" et anti-migrants "Remain in Mexico" de Trump, mais pas de problème pour nos journalistes. smiley Il peut même chercher à provoquer la 3ème guerre mondiale avec ses déclarations belliqueuses contre la Russie et la Chine, et ça passe crème.

Portrait de COLIN33
25/mai/2022 - 21h46 - depuis l'application mobile

facile de reconnaître et d'assumer les faits, c'est inacceptable quand on on est dans sa position.....