21/04 16:31

La cour d'appel de Paris condamne le polémiste Dieudonné à "100 jours-amende de 100 euros" pour deux vidéos antisémites, une peine allégée

La cour d'appel de Paris a condamné le polémiste Dieudonné à "100 jours-amende de 100 euros" pour deux vidéos antisémites publiées en mai 2020, une peine allégée par rapport aux quatre mois d'emprisonnement prononcés en première instance. Dieudonné M'Bala M'Bala, âgé aujourd'hui de 56 ans, a été reconnu coupable d'"injure antisémite", de "provocation à la haine" et de "contestation de crime contre l'humanité". Il n'était pas présent à l'audience, qui s'est tenue le 17 mars.

En première instance, en mai 2021, le polémiste avait nié l'authenticité des vidéos, se disant victime d'un "deepfake", une technique de trucage numérique très sophistiquée consistant, entre autres, à superposer un visage sur un autre.

Les deux vidéos dénoncées par les parties civiles, d'une quinzaine de minutes chacune, avaient été diffusées à l'audience.

Dans une autre affaire, la cour d'appel de Paris a confirmé une amende de 10 000 euros et 3 000 euros de dommages et intérêts contre le polémiste pour "injure publique envers un fonctionnaire", en l'occurrence Frédéric Potier, ancien délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT.

Les propos condamnés avaient été prononcés dans un vidéo diffusée en septembre 2020.

Dieudonné a été banni à l'été 2020 des principales plateformes en ligne, comme YouTube, Facebook, TikTok et Instagram, au nom de la lutte contre les contenus à caractère haineux.

L'humoriste controversé, au casier judiciaire rempli depuis une décennie par ses sorties antisémites, a également été condamné en appel en mai 2021 à trois ans d'emprisonnement, dont deux ferme, et 200 000 euros d'amende pour fraudes fiscales, blanchiment, abus de biens sociaux ou encore organisation frauduleuse de son insolvabilité.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COLIN33
21/avril/2022 - 18h24 - depuis l'application mobile

Que ça !
mais il lui reste de l'argent après toutes les condamnations dont il a fait l'objet ????

Portrait de Mamie Quenelle°
21/avril/2022 - 18h11

Quenelle gratuite !

Portrait de Hugo Drax
21/avril/2022 - 17h26

L'antisémitisme est quelque chose d'entretenu et instrumentalisé par la république. Les politiques et les institutions font SEMBLANT de la combattre tout en envoyant des signaux subtils inverses. Et on fait croire qu'il est impossible de se débarrasser de l'antisémitisme protéiforme et séculaire. C'est un leurre.

En un mot: les francs-maçons et la république se planquent lâchement derrière les juifs pour faire diversion et se protéger eux-mêmes. Alors que par la constitution, c'est à la république de protéger les juifs.

Dans les pays arabo-musulmans c'est exactement pareil, La haine contre les juifs sert à détourner le regard du peuple quand il commence à grogner contre la corruption des dirigeants.