16/03/2022 15:31

L'homme accusé de tuer des sans-abris activement recherché par les polices de New York et Washington , a été interpellé et inculpé de meurtre

Un homme, activement recherché par les polices de New York et Washington pour une série d'attaques nocturnes contre des sans-abri endormis, a été interpellé avant l'aube dans la capitale américaine et inculpé de meurtre.

"Vers 2H30, Gerald Brevard, un résident du sud-est de Washington âgé de 30 ans, a été arrêté", "on tient notre homme!", a déclaré le chef de la police de la capitale, Robert Contee lors d'une conférence de presse.

Soupçonné d'avoir tué deux SDF et blessé trois autres en leur tirant dessus dans leur sommeil, il a été inculpé par la justice locale de meurtre et d'agressions et devrait rapidement être présenté à un tribunal.

Le jeune homme, qui avait déjà plusieurs agressions et fraudes inscrites à son casier judiciaire, n'a pas fourni d'explications à ce stade.

"Il souffre d'une maladie mentale depuis longtemps et a été interné à plusieurs reprises", a déclaré son père Gerald Brevard Jr au journal The Daily Beast. "Mais je n'aurais jamais cru qu'il deviendrait violent", a-t-il assuré.

Les autorités de Washington ont confirmé qu'il avait fait l'objet d'une expertise psychiatrique dans le cadre de poursuites intentées contre lui après l'agression d'un policier. Mais il avait été considéré apte à être jugé, ont-elles ajouté.

- Coups de pied -

Cette fois, Gerald Brevard est soupçonné d'avoir mené cinq attaques à l'arme à feu sur des hommes qui dormaient dans la rue.

Les deux premières ont eu lieu les 3 et 8 mars dans le nord-est de la capitale américaine. Les victimes ont survécu et leurs blessures n'ont pas particulièrement attiré l'attention.

Mercredi 9, toujours à Washington, les secours avait trouvé le corps d'un SDF dans une tente en feu. Une autopsie avait ensuite montré qu'il avait succombé à plusieurs coups de feu et de poignard et la police avait commencé à établir des rapprochements.

Samedi, au petit matin, un homme de 38 ans avait été retrouvé blessé par balle mais vivant, dans le sud de Manhattan à New York, à environ 400 km au nord.

En fin d'après-midi, les policiers avaient retrouvé un autre homme dans le même quartier, cette fois sans vie, avec des blessures à la tête et au cou.

Sa mort, vers 06H00 du matin, avait été captée par une caméra de vidéosurveillance. Sur des extraits de l'enregistrement rendu public, un homme habillé en noir tourne autour du SDF emmitouflé dans un sac de couchage, lui donne de petits coups de pied pour vérifier qu'il dort, jette un œil aux alentours, avant de tirer.

L'impassibilité du tireur avait choqué. Le maire de New York, Eric Adams, avait dénoncé le soir-même un meurtre "de sang froid" et appelé les SDF à s'abriter dans des refuges.

C'est en voyant cette vidéo sur les réseaux sociaux qu'un enquêteur de la police de Washington a fait le lien entre les deux séries d'attaques.

Une expertise balistique a rapidement permis de confirmer que la même arme avait été utilisée dans les cinq attaques.

Lundi, des photos du tireur ont été largement diffusées et une récompense allant jusqu'à 70.000 dollars a été promise en échange de toute information permettant de l'identifier.

Dans l'après-midi, la police "a reçu un tuyau anonyme donnant l'identité possible du suspect", a raconté Robert Contee. Un peu plus tard, celui-ci a posté une photo sur les réseaux sociaux, montrant qu'il se trouvait à Washington.

En soirée, lors d'une rare conférence de presse conjointe, Eric Adams et son homologue à Washington, Muriel Bowser, ont présenté un autre cliché, plus net, montrant le suspect de face. De nouveaux tuyaux sont alors arrivés et ont permis de resserrer l'étau.

"Les policiers ont alors quadrillé certains quartiers à la recherche de Gerald Brevard et ont fini par le localiser", selon le chef de la police.

Eric Adams, s'est réjoui dans un communiqué de l'arrestation de ce "tueur impitoyable". "Ceux qui vivent dans la rue peuvent pousser un soupir de soulagement."

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions