21/12 13:02

La célèbre influenceuse Viya, qui cumule environ 110 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux en Chine, a écopé d’une lourde amende de 181 millions d’euros pour fraude fiscale

La célèbre influenceuse Viya, qui cumule environ 110 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux en Chine, a écopé d’une lourde amende de 181 millions d’euros pour fraude fiscale. Il s’agit d’une des plus grosses amendes jamais infligée à une célébrité par les autorités chinoises. Une somme qui comprend le recouvrement des impôts, des pénalités de retard et une amende, selon l’administration fiscale, qui reproche à l’influenceuse d’avoir «éludé 643 millions de yuans (89 millions d'euros) d'impôts entre 2019 et 2020 par le biais de fausses déclarations et en dissimulant ses revenus personnels».

Viya, de son vrai nom Huang Wei, très suivie sur Weibo, équivalent chinois de Twitter, est spécialiste du commerce en ligne. Figure emblématique du «télé-achat» en ligne, la jeune femme de 36 ans est régulièrement sollicitée par les marques.

À la suite de l’annonce de cette condamnation dans les médias, Viya a présenté ses excuses sur son compte Weibo, rapporte le Daily Mail : «Je suis profondément désolée d'avoir enfreint les lois et règlements fiscaux. J'accepte pleinement la sanction infligée par les autorités fiscales», a-t-elle déclaré. L’influenceuse n’en est cependant pas à son coup d’essai.

En juin dernier, elle avait déjà été condamnée à une amende de 74.000 euros pour infraction à la législation sur la publicité, après des accusations de promotion de produits contrefaits.

Ces sanctions sont le fruit d’une vaste campagne contre la fraude lancée il y a quelques mois par la Chine. L'administration fiscale avait publié un avis en septembre, annonçant des mesures visant à renforcer les contrôles dans le secteur du divertissement, y compris les «livestreamers», ces influenceurs qui interagissent avec leur communauté via des vidéos diffusée en direct.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions