08/12 21:11

L'homme accusé d'avoir agressé Éric Zemmour lors de son meeting à Villepinte dimanche mis en examen pour violences volontaires

L'homme, accusé d'avoir agressé Éric Zemmour lors de son premier meeting à Villepinte, a été mis en examen ce mercredi. Il a également été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire, de détenir ou porter une arme, et d'entrer en contact avec la victime.

Rappelons que selon RTL, l’homme qui a été interpellé dimanche à Villepinte après avoir attrapé Eric Zemmour par le cou, serait encarté chez Les Républicains depuis début novembre 2021. Le siège du parti LR a confirmé à RTL qu’un adhérent a bien pris sa carte au parti sous ce nom il y a un mois.

Valentin M-B, âgé de 27 ans est aussi entrepreneur dans les métiers du tourisme et réside à la Garenne-Colombes dans les Haut-de-Seine. Sur son profil Twitter, il affirme avoir voté pour Eric Ciotti au second tour du congrès LR.

Il a été placé en garde à vue pour violences avec préméditation dimanche en fin d’après-midi après avoir fendu la foule pour attraper Éric Zemmour par le cou. L’homme a été maitrisé par le service d’ordre du candidat. 

Au commissariat, selon Valeurs Actuelles, le suspect aurait d’abord expliqué avoir trébuché, puis confronté aux vidéos, affirmé que ce n’était pas lui. Il est déjà connu pour douze faits de droit commun.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ataliiiii
9/décembre/2021 - 10h24

Quand j'ai vu cette agression je me suis dit qu'il voulait juste l'étreindre comme un fan zélé 

le fait qu'il s'appelle valentin abdelmajid et vote ciotti confirme ma première impression 

pas sûr que ce soit vraiment une agression 

Portrait de The dream
9/décembre/2021 - 06h37

Le chef d'inculpation de violences volontaires avec préméditation justifie amplement une mise en détention préventive. On avait su incarcérer, à juste titre, l'agresseur de Macron, on aurait dû faire pareil avec celui de Zemmour.

Portrait de Julien92
9/décembre/2021 - 06h24
I ' écume des choses a écrit :
vous avez vu le nom de famille de l'agressé ?

Oui. Eric Zemmour. Pourquoi? On aurait donc le droit de l'agresser parce qu'il veut expliquer la raison de sa candidature? Pourtant, que je sache, il n'est pas entrain d'organiser un putsch militaire. Il ne fait que parler. Vous êtes écœurant a un point que vous ne pouvez même pas imaginer. Ou bien vous êtes vous même suédois. Pour détester la moitié de son pays comme vous le faites, je ne vois plus que cette hypothèse.

Portrait de Parapluie
8/décembre/2021 - 23h53
fab42 a écrit :

C'est dingue comme la justice peut être rapide dans ce cas, j'ai hâte de voir la même rapidité pour les violences faites aux femmes !

J'ai pas trop d'avis sur la rapidité de la justice sur ces sujets par contre les opinions biaisées sur les violences faites aux femmes on en a eu la preuve récemment avec l'affaire du couple judokas. Le conjoint acquitté par la justice mais condamné unanimement par la vindicte populaire par acquis de conscience.

Portrait de lily6228
8/décembre/2021 - 23h44
fab42 a écrit :

C'est dingue comme la justice peut être rapide dans ce cas, j'ai hâte de voir la même rapidité pour les violences faites aux femmes !

Je vous invite à fréquenter un minimum les tribunaux plutôt que de faire des remarques bien démago sans savoir... Vous verriez qu'un nombre énorme de comparutions immédiates sont liées aux violences faites aux femmes, parfois à excès par rapport à certains contentieux, du fait du contexte actuel.

Portrait de fab42
8/décembre/2021 - 22h37

C'est dingue comme la justice peut être rapide dans ce cas, j'ai hâte de voir la même rapidité pour les violences faites aux femmes !

Portrait de vincente2020
8/décembre/2021 - 21h49

quel est le nom de l'agresseur ? (nom de famille) ? merci

Portrait de mbagnick
8/décembre/2021 - 21h21

Evénement largement passé sous silence par nos merveilleux journalistes…