29/10 11:02

Alors que Richard Berry remontera sur les planches dimanche dans "Plaidoiries", sa fille Coline qui l'accuse de "viols et agressions sexuelles" ne décolère pas: "Je veux dénoncer une imposture"

Ce dimanche, Richard Berry remontera sur les planches dans «Plaidoiries», ce qui a déclenché la colère de sa fille Coline Berry-Rojtman qui l'a accusé il y a quelques mois de «viols et agressions sexuelles» qui auraient été commis entre 1984 et 1986, ce qu’il dément.
L'entourage du comédien indique toutefois au site du Parisien que pour son retour sur les planches, « Richard Berry ne s’exprimera dans les médias qu’une fois qu’il aura pu se défendre devant la justice ». Un proche ajoute qu'il « a hâte d’être entendu et l’a fait savoir à la justice. Il apportera aux enquêteurs des éléments, y compris matériels ». Avant d'ajouter qu’« à partir du moment où il dément les accusations de sa fille, Richard Berry n’a jamais considéré qu’il était justifié qu’il ne reprenne pas son spectacle ».

De son côté, Jean-Marc Dumontet, le producteur de « Plaidoiries », explique que« C’est une affaire de famille, très violente pour tout le monde, mais je n’ai aucune raison de bannir Richard Berry indéfiniment. Il est hors de question, pour moi, de lui interdire de faire son métier. Il a démenti catégoriquement les accusations portées contre lui. Au nom de quoi je me substituerais à la justice ? »

Mais de son côté, Coline Berry-Rojtman ne cache pas sa colère. Au Parisien, elle confie: « Je trouve révoltant et insultant qu’une personne qui a déjà reconnu certains des faits dont on l’accuse à l’égard des femmes puisse revendiquer d’être le porte-parole de ces dernières et d’enfants victimes d’infractions pénales », faisant allusion à une interview de Richard Berry dans Le Monde dans laquelle il avait reconnu avoir frappé sa mère, Catherine Hiegel.

Et d'ajouter: « Il y a toujours des gens qui distinguent l’homme de l’artiste. Ça m’est égal. Ce qui me choque, c’est que mon père déclame de vraies plaidoiries. Je veux dénoncer une imposture. Ce n’est d’ailleurs pas la première imposture de mon père puisqu’il s’est déjà présenté comme défenseur des victimes de féminicides et qu’il est parrain de l’association Enfance majuscule. »

« J’ai passé quarante ans de ma vie à protéger mon père et à faire comme si de rien n’était ! », a-t-elle poursuivi.

Et de conclure: « Aujourd’hui, je n’attends plus rien de mon père. J’ai compris que je n’aurai jamais ni reconnaissance ni réparation de sa part. Il n’y a que la société et la justice qui peuvent m’apporter de l’apaisement. » 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Glaucus
15/novembre/2021 - 10h53

C'est super glauque !smiley

Portrait de nina83
30/octobre/2021 - 08h37

Pourquoi la justice est-elle aussi lente pour le convoquer ? Sa fille a l'air vraiment très atteinte psychologiquement, complètement obsédée à détruire la vie de son père.... elle aurait besoin de voir un psy de toute urgence....

Portrait de Venise
30/octobre/2021 - 06h01

Bon ben !!! c'est bon , soit il est condamné soit il est innocent du coup il doit purger sa peine

Mais il faut qu'elle arrête la Coline qu'elle laisse faire la justice

Portrait de Jse
29/octobre/2021 - 15h48

Ces gens là sont au-dessus de tout  et puis amis des amis   = intouchables !!!!

  

Portrait de vraimentcompliqué2
29/octobre/2021 - 12h49

Dossier glauque. Une seule certitude : Il y a mensonge d'un côté ou de l'autre.