29/07/2021 16:42

Vaccination - L'homme qui a créé des affiches représentant Emmanuel Macron en Adolf Hitler va être convoqué devant le tribunal correctionnel - Le parquet de Toulon affirme vouloir engager des poursuites

16h39: L'homme qui a créé des affiches représentant Emmanuel Macron en Adolf Hitler va être convoqué devant le tribunal correctionnel, révèle France Bleu Provence. Le parquet de Toulon affirme vouloir engager des poursuites. Le président de la République a déposé plainte.

07h31: L’afficheur Michel-Ange Floriqui a grimé Emmanuel Macron en Hitler, sur des affiches géantes à Toulon et à la Seyne-sur-Mer, avec le slogan : « Obéis, fais-toi vacciner » fait l'objet d'une plainte du Président de la République. Les affiches sont restées visibles pendant deux semaines environ. On y voit, sur un photomontage, le président de la République déguisé en Hitler, portant un brassard très similaire à celui du NSDAP, le parti fasciste du Führer. Sauf que l’abréviation a été changée en LREM, La République en marche, le parti présidentiel.

Le chef de l’État a mandaté un cabinet d’avocats parisiens afin de déposer plainte à l’encontre de Michel-Ange Flori pour « injure publique sur la personne de la République », selon les informations de France Bleu Provence.

L’afficheur doit être entendu jeudi au commissariat de police, dans le cadre de l’enquête ouverte par le parquet de Toulon. Il y a quelques jours, sur son profil Facebook, Michel-Ange Flori se disait « serein » et remerciait tous ses soutiens, tout en dénonçant une « liberté d’expression à géométrie variable ».

« Ça n’est jamais plaisant d’être convoqué par la police, on n’est jamais tranquilles. Cette affiche, c’est excessif et c’est le principe de la caricature. Mais ça n’est pas injurieux », a confié son avocat, maître Didier Hollet, joint par France Bleu.

L’argument de la caricature était déjà avancé par Michel-Ange Flori en 2019, dans une procédure en référé engagée par BFMTV. Il avait critiqué la chaîne sur ses affiches, avec le slogan « La police vous parle tous les jours sur BFMTV », au moment des manifestations des Gilets jaunes.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Euskal Herria
30/juillet/2021 - 20h10
Cathodegauche a écrit :

Macron a eu tort de porter plainte. Par son statut, le président de la République est insusceptible d'être poursuivi par un citoyen devant un tribunal, du coup le président doit s'en abstenir. C'est comme un combat dans lequel l'adversaire serait pieds et mains liés. 

En revanche, le procureur de la République aurait dû se saisir du dossier d'office. Comparer Macron à Hitler ce n'est pas de l'art, c'est une double offense. Une offense contre la République qui doit révolter n'importe quel républicain mais aussi une offense à l'égard des 6 millions de juifs morts dans les chambres à gaz... j'espère que ce bonhomme subira toute la rigueur de la loi et il profitera de la prison pour remettre en cause son art 

Mr Macron a eu tort de porter plainte en son nom, nous sommes d'accord, sauf que dans le cas présent en portant plainte lui-même, il ne porte pas plainte en tant que président ce qu'aurais pu faire un procureur de porter plainte au nom de la France. Il porte plainte en son nom. Et en le faisant, il ouvre une boîte de pandore qu'il sera très difficile à refermer. Car l'affiche n'offense pas le président, mais le citoyen Macron ce qui est totalement différent puisqu'il considère que c'est le citoyen qui est attaqué et pas le président. Comme l'atteste le dépot de plainte.

À force de prendre des mesures qui sont plus que discutables voir inacceptable, il fallait bien s'attendre à ce genre de chose. Lorsqu'on sème le vent, on récolte la tempête.

Portrait de stbx00
29/juillet/2021 - 19h12
Attali a écrit :

La comparaison est tout à fait justifiée, à l'époque du nazisme avant les rafles les juifs ne subissaient pas de violence mais avaient des lois réduisant leurs droits, on est dans une situation comparable 

Misère que c'est bête de mettre en parallèle des restrictions liées à un problème de pandémie et le fait d'être discriminé de part ses origines.

Vous ne ne voyez vraiment aucune différence ?

C'est comme si les gens qui n'avaient pas le permis de conduire se comparaient à des juifs pendant la seconde guerre mondiale car ils n'ont pas le droit de conduire...

De plus expliquer que les juifs ne subissaient pas de violence etc... Si je comprends bien quand on compare on sélectionne une période déterminée ? Le nazisme se limiterait à quelques mois de 1933, la suite... bon c'est pas dans la comparaison quoi...

Portrait de abricotier
29/juillet/2021 - 18h48
Manimal a écrit :

Que de fautes d'orthographe en si peu de mots, presque une par mot !

Dommage , ils n'ont rien prévu dans le genre aux Jeux Olympiques, sinon avec Swatss on tenait une médaille d'or incontestable !!! smiley

Portrait de Bigareau
29/juillet/2021 - 17h46 - depuis l'application mobile

En droit français il est possible d’insulter une religion, ses figures et ses symboles, il est en revanche interdit d’insulter les adeptes d’une religion.

Portrait de mbagnick
29/juillet/2021 - 16h57

Arh! Tu as mis le führer en fureur! Tu fas afoir gross problème!

Portrait de nina83
29/juillet/2021 - 16h54

Je me demande ce qu'il fera comme affiche lorsque ce sera le tour de Zemmour d'être au pouvoir smiley

Portrait de Attali
29/juillet/2021 - 15h29

La comparaison est tout à fait justifiée, à l'époque du nazisme avant les rafles les juifs ne subissaient pas de violence mais avaient des lois réduisant leurs droits, on est dans une situation comparable 

Portrait de Greenday2013
29/juillet/2021 - 13h55

"Mais ça n’est pas injurieux".

Mais oui c'est ça, se faire comparer à Hitler, ce serait presque un compliment, c'est ça ?

Portrait de Nerfertiti
29/juillet/2021 - 13h52

Je ne suis pas du tout pour Macron mais delà à le comparer à Hitler, c’est non seulement d’une stupidité abyssale mais en plus ça, c’est insultant pour ceux qui ont connu la déportation 

Cette bande d’abrutis ne se rendent même pas compte combien leur idées débiles puent

Portrait de Fpt01
29/juillet/2021 - 09h11 - depuis l'application mobile

Ils ont quand même mis 2 semaines avant d’enlever les affiches !