05/07 13:02

Le tribunal de Paris rendra mercredi son jugement concernant 13 jeunes gens jugés pour avoir participé au cyberharcèlement de l'adolescente Mila

Le tribunal de Paris rendra mercredi son jugement concernant 13 jeunes gens jugés pour avoir participé au cyberharcèlement de l'adolescente Mila. Le 22 juin, le parquet a requis des peines d'emprisonnement avec sursis contre douze des prévenus et sollicité la relaxe d'un treizième.

Le tribunal correctionnel doit se prononcer vers 9 heures, quinze jours après une audience qui a tenté de définir les contours de la liberté d'expression et du droit au blasphème, et mis en lumière la banalité du harcèlement en meute sur internet.

«Il y aura un avant et un après ce procès. Nous sommes en train de poser les règles de l'acceptable et de l'inacceptable», avait prévenu le président de la 10e chambre correctionnelle, Michaël Humbert.

Les prévenus, âgés de 18 à 29 ans et originaires de toute la France, ont été renvoyés devant le tribunal par le parquet, dans le cadre d'une enquête du nouveau pôle national de lutte contre la haine en ligne.

L'audience était aussi l'une des toutes premières consacrées à l'infraction de cyberharcèlement, créée par une loi de 2018. Elle peut être constituée dès lors que plusieurs personnes s'en prenant à une même victime savent que leurs propos ou comportements caractérisent une répétition, sans que chacune de ces personnes ait agi de façon répétée ou concertée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions