17/04 16:02

Le groupe Le Monde, qui comprend le quotidien éponyme et plusieurs magazines dont Télérama, a entériné la création d'un fonds de dotation qui doit garantir son indépendance

Le groupe Le Monde, qui comprend le quotidien éponyme et plusieurs magazines dont Télérama, a entériné la création d'un fonds de dotation qui doit garantir son indépendance, et annonce parallèlement être bénéficiaire sur l'année 2020. Comme Xavier Niel, fondateur de l'opérateur de télécoms Free, s'y était engagé en décembre dernier, la naissance du "fonds pour l'indépendance de la presse" a été actée mercredi lors d'un conseil de surveillance du groupe Le Monde.

Ce type de structure, déjà adoptée par le média en ligne Mediapart et le quotidien Libération, "pérennisera l'indépendance capitalistique du groupe", assurent dans un communiqué, Louis Dreyfus, président du directoire, et Jérôme Fenoglio, vice-président du directoire et directeur du Monde. Comment ? Cette structure va détenir en son sein les parts majoritaires détenues par la holding de Xavier Niel dans des médias français ainsi que ses actions de la société Le Monde Libre, qui contrôle le groupe Le Monde et L'Obs.

De cette manière, ces participations "seront statutairement incessibles" et toute modification de ce statut "ne pourra intervenir sans un vote favorable du représentant du pôle d'indépendance" (qui regroupe les sociétés des journalistes, personnels et lecteurs), détaillent les dirigeants. Pour veiller au bon fonctionnement de ce fonds de dotation, un conseil d'administration a été formé comptant parmi ses membres Nicole Notat, fondatrice de l'agence de notation sociale Vigeo Eiris et le journaliste Alain Frachon en tant que personnalités qualifiées. Xavier Niel a nommé pour sa part, Roxanne Varza, directrice de l'incubateur Station F, et son fils aîné, Jules Niel.

De son coté, Matthieu Pigasse a désigné Anne Le Lorier, ancienne sous-gouverneur de la Banque de France et un représentant du pôle d'indépendance du groupe, Olivier Millot, président de l'Association des Personnels de Télérama. Au cours de ce conseil de surveillance, le groupe Le Monde a également présenté ses résultats sur l'année 2020, en forte progression avec un bénéfice net des sociétés intégrées du groupe atteignant 13,7 millions contre 2,9 millions en 2019. "Les publications du groupe ont toutes affiché en 2020 de belles progressions de leur diffusion payée, notamment Le Monde dont la diffusion payée a augmenté de +20,75%", est-il souligné dans le communiqué. Egalement "en nette croissance", l'hebdomadaire M Le magazine du Monde, "premier investissement éditorial après la recapitalisation de 2010, qui affiche en 2020 une augmentation de sa diffusion payée de +24,71%", précise le groupe.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions