06/04 15:34

Messe sans gestes barrières: Une enquête ouverte par le parquet de Paris pour "mise en danger de la vie d’autrui"

Une enquête a été ouverte mardi pour « mise en danger de la vie d’autrui » après une messe dans une église de la capitale pendant les célébrations pascales où ni les prêtres ni les fidèles ne portaient de masque ou ne respectaient la distanciation sociale, a indiqué le parquet de Paris.

Cette messe en rite traditionnel a eu lieu samedi après-midi dans l’église Saint-Eugène-Sainte-Cécile, selon le Parisien qui a diffusé une vidéo de l’office qui aurait duré 4 heures, où l’on voit des prêtres, sans masque et très proches les uns des autres, donner l’ostie directement dans la bouche des fidèles. Dans l’église, les croyants, pour beaucoup visiblement âgés, sont serrés les uns aux autres. Sollicité par l’AFP, le parquet de Paris a indiqué avoir ouvert mardi une enquête « du chef de mise en danger de la vie d’autrui » et confié « les investigations à la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP) ».

« Nous sommes stupéfaits devant le non respect évident des consignes essentielles de distanciation, de port de masque, et nous nous désolidarisons de tout comportement non respectueux d’une situation sanitaire difficile », a réagi la directrice de la communication du diocèse Karine Dalle. « Malheureusement, les vidéos sont sans appel. On voit un nombre important de personnes sans masque et sans distanciation sociale. Nous le condamnons sans équivoque », a-t-elle dit à l’AFP. « Le sujet va être bien évidemment abordé en interne avec les responsables. L’immense majorité des paroisses de Paris respectent heureusement les nombreuses consignes sanitaires, depuis plusieurs mois ».

La paroisse Saint-Eugène-Sainte-Cécile « assure qu’il y avait 280 personnes pour une capacité de 600 personnes », a ajouté Mme Dalle. « L’archevêque de Paris a demandé aux prêtres d’être irréprochables » en ce qui concerne le respect des consignes sanitaires. Le masque est ainsi obligatoire dès l’âge de onze ans. Deux sièges doivent être laissés vides entre chaque personne ou entité familiale. De plus, il doit y avoir un rang ou un banc d’écart entre chaque rangée, rappelle la directrice de la communication.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de NganIayajmm
7/avril/2021 - 06h43

Les intégristes de cette paroisse utilisent aussi l'espace public pour faire des processions dans la rue, étonnamment sans que cela ne choque ceux qui défendent la laïcité. 

Portrait de Alex a
6/avril/2021 - 20h57
I'Ecume des choses a écrit :

pas de souci, l'espèce d'acrobate qui est sur croix les protège

Vous avez le droit de ne pas être chrétien, mais respectez ceux qui le sont.

Portrait de air libre
6/avril/2021 - 17h59

pour les Ripoublicains, les cathos comme les musulmans ou autres juifs me laissent parfaitement indifférent, mais une société ne peut vivre ensemble que si les lois sont appliquées de la même manière pour tous, cathos dans leurs églises qui selon la justice mettent en danger la vie d'autrui comme les agriculteurs qui ne respectent pas les mesures de confinement lors de leurs manifs et qui en prime bien souvent cassent le bien public.

Portrait de LesRipoublicains
6/avril/2021 - 17h35
air libre a écrit :

et les agriculteurs qui manifestent aujourd'hui dans la région centre au mépris de la règle des 10 kms, de la distanciation sociale, du regroupement de plus de 6 personnes............ ils ne respectent rien et ne mettent pas en danger la vie d'autrui ???

Les cathos pris la main dans le sac se défendent en cherchant à montrer les autres du doigt.

Ce n'est pas parce que d'autres en font autant et sont aussi répréhensibles que ces cathos abrutis vont se dédouaner.

C'est la même rengaine utilisée quand il y a des cas de pédophilie avérés dans l'église, et que les cathos plutôt que faire amende honorable citent le cas de profs de l'éducation nationale.  On s'en fout de ce que font les autres, on cite des types "soit disant chrétiens" qui ne respectent pas autrui alors qu'ils devraient être irréprochable et montrer l'exemple.

Incapables de se remettre en question, incapables de dire "oui, ces prêtres ont déconné, il faut les sanctionner !"

Le Christ n'a pas fini de jouer au "derviche tourneur" dans son tombeau hô hô hô ...

Portrait de La-jolie-fille
6/avril/2021 - 17h25
JP67 a écrit :

et comme Jésus cri  il y a des postillons !! smiley

smiley

Oui mais INRI point!C'est ce qu'il y a sur l’écriteau en haut! Donc moins de risque, sans rire aux éclats.

Portrait de LesRipoublicains
6/avril/2021 - 17h24

Et le prêtre de jurer mordicus que les gestes barrières étaient respectés ... contre les faits avérés via les vidéos. Fraudeur et menteur donc !

Quant au respect d'autrui, alors ça, ils n'en ont que faire. Et tout ce beau monde se revendique "chrétien".

Le Christ doit faire la toupie dans son tombeau avec des énergumènes pareils, ha ha ha !

Portrait de JP67
6/avril/2021 - 17h21

et comme Jésus cri  il y a des postillons !! smiley

Portrait de LOIC 33
6/avril/2021 - 16h32

Des amendes pour tous et de la taule pour les responsables, malheureusement il n'y a pas que cette église, la police les gendarmes ne font rien ! Pourquoi les  commerces, restos, lieux culturels sont fermés, c'est une honte.......ils prient dieu et chient le diable comme on dit chez nous !!!

Portrait de air libre
6/avril/2021 - 16h16

et les agriculteurs qui manifestent aujourd'hui dans la région centre au mépris de la règle des 10 kms, de la distanciation sociale, du regroupement de plus de 6 personnes............ ils ne respectent rien et ne mettent pas en danger la vie d'autrui ???

Portrait de Rustik
6/avril/2021 - 16h01

Ils ne risquent voyons , Dieu est là  smiley