09/03/2021 16:23

Adolescente noyée à Argenteuil: "Les deux jeunes qui ont tué notre fille ne sont pas des enfants, ce sont des assassins", ont témoigné les parents de la victime

16h20: Le point sur ce que l'on sait cet après-midi

Battue et jetée dans la Seine, où elle a été retrouvée morte: une adolescente de 14 ans a été tuée lundi soir lors d'un différend avec deux autres élèves d'un lycée d'Argenteuil (Val-d'Oise) où, selon plusieurs sources, elle était victime de harcèlement. Un adolescent de 15 ans et sa petite amie du même âge ont été interpellés mardi vers 02H00 du matin au domicile d'un ami et placés en garde à vue.

En début de soirée, la mère du garçon s'était rendue au commissariat d'Argenteuil pour livrer le récit glaçant des faits présumés. Entre 16H00 et 17H00, son fils «lui a annoncé qu'ils venaient de frapper une jeune fille et que celle-ci était tombée dans la Seine», a retracé le parquet de Pontoise. Après avoir fait cet aveu et retiré ses vêtements couverts de sang, son fils s'est enfui pour rejoindre une connaissance, a précisé une source proche de l'enquête.

La mère de famille «s'est immédiatement rendue sur place et a retrouvé un gant avec une mèche de cheveux» sur le lieu de l'agression sous un pont, a indiqué cette source. Ses indications ont permis de retrouver le corps de l'adolescente, récupéré par la police fluviale au niveau du quai Saint-Denis, qui passe sous le viaduc de l'A15. Elle portait des «traces de coups à la tête et au visage», a précisé le parquet, avant une autopsie.

Mardi matin, des traces de sang étaient encore visibles sur la berge. L'enquête, confiée à la police judiciaire de Cergy-Pontoise, devra déterminer les circonstances des faits. Les trois adolescents n'avaient aucun antécédent pénal.

L'incompréhension et la tristesse régnaient mardi devant le lycée professionnel Cognacq-Jay, un établissement privé du centre de la ville aux 110.000 habitants. Les trois adolescents appartenaient à une section de Troisième préparant aux formations professionnelles.

Le conflit semble avoir commencé avant les dernières vacances scolaires, quand des photos de la victime «en sous-vêtements» ont circulé sur Snapchat, réseau social prisé des jeunes, selon des témoignages d'élèves recueillis sur place par l'AFP. Selon une source proche du dossier, la mère de la victime a également indiqué que sa fille faisait l'objet de harcèlement. «Elle m'a dit +maman j'ai des gros problèmes, j'ai été menacée de mort par ce garçon et cette fille aussi+, elle s'est bagarrée avec elle une semaine avant», a-t-elle aussi témoigné sur BFMTV.

Sur cette même chaîne, la mère de l'adolescent interpellé a évoqué l'hypothèse d'un «petit triangle amoureux qui n'a pas dû pouvoir gérer la chose», en disant: «Apparemment mon fils a eu une petite relation avec (la victime, NDLR) avant d'être avec la nouvelle».

Une voisine de la mère du garçon placé en garde à vue a confié, choquée, à l'AFP: «Je connais le petit depuis qu'il a 4 ans, c'est un geek, il adore les jeux vidéos, c'est un peureux, pas un gamin qui traîne». Dans un communiqué, le rectorat de Versailles a exprimé sa «plus vive émotion» et indiqué avoir formé une cellule d'écoute au lycée.

13h11: "Je n’aurais jamais pensé dénoncer mon fils pour un truc comme ça", a témoigné la mère de l’agresseur en précisant "depuis qu’il a rencontré sa copine, mon fils, ce n’est plus le même".

12h58: Sur BFMTV, les parents de la victime ont témoigné. "On est très triste que notre fille soit décédée à cause des assassins qui ont tué une fille qui était vraiment bien. Elle était une bonne élève", a déclaré sa mère devant les caméras. "C'était ma copine, mon amie aussi", a continué la mère de famille.

12h37: "Choqué par la mort d'une jeune fille, hier soir, à Argenteuil. Une tragédie pour ses parents, sa famille et ses camarades auxquels je pense aujourd'hui. Je souhaite, bien entendu, que l'enquête puisse faire toute la lumière sur les circonstances de ce drame révoltant", a déclaré le maire de la ville, Georges Mothron, sur Twitter. Et d'ajouter : "J'ai proposé à la directrice de l'établissement, où la jeune fille était scolarisée, la mise à disposition des psychologues des centres médicaux municipaux en renfort de la cellule mise en place par l’Éducation Nationale".

09h38: Le point sur ce que l'on sait ce matin

Une adolescente de 14 ans a été retrouvée morte noyée lundi après avoir été battue et jetée dans la Seine à Argenteuil (Val-d'Oise) par deux lycéens, âgés de 15 ans, qui ont été interpellés, a-t-on appris mardi de sources policières et judiciaires. Selon les premiers éléments de l'enquête, un jeune garçon et sa petite amie ont «battu et jeté» la victime dans la Seine, indique le parquet de Pontoise. Le corps de l'adolescente a été retrouvé dans l'eau vers 21H00 lundi, précisent des sources policières.

La mère du garçon interpellé a appelé la police vers 19h00 pour signaler que son fils et la petite amie de ce dernier venaient de frapper une camarade de leur classe et qu'ils avaient pris la fuite, selon une source policière. Les deux jeunes ont été interpellés vers 2h du matin au domicile d'un ami et ont été placés en garde à vue.

L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Cergy-Pontoise. Selon une source proche, la mère de la victime a indiqué que sa fille faisait l'objet de harcèlement. La victime et les deux lycéens interpellés sont scolarisés dans le même établissement dans le Val-d'Oise.

09h32: Une autopsie sera pratiquée dans la journée pour préciser les causes de son décès, précisent les autorités

09h16: Les adolescents étaient tous scolarisés dans le même à Argenteuil selon Franceinfo. Auprès de nos confrères, les enquêteurs appellent toutefois à rester prudents sur ce témoignage.

09h15:  La mère de la victime avait signalé la disparition de sa fille vers 20 heures. Des opérations de recherche avaient alors été lancées et son corps sans vie a été repêché vers 21 heures. Les deux adolescents ont été placés en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire chargée de l'enquête. 

08h38: Deux adolescents ont été interpellés dans la nuit de lundi à mardi à Argenteuil après la découverte du corps d'une jeune fille dans la Seine selon BFM TV. Ce garçon et sa petite copine ont été interpellés par la police vers 2h du matin à Argenteuil, au domicile d'un de leurs amis où ils s'étaient réfugiés. Un peu plus tôt, le garçon avait avoué à sa mère: des coups portés et le corps jeté dans le Seine. Il avait ensuite pris la fuite. Il s'agit visiblement d'une affaire de harcélement.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Raspoutine from South
9/mars/2021 - 20h34
Athée44 a écrit :

Lorsqu'on cite le FN , parti politique qui n'existe plus ! On devine ,facilement ,le niveau intellectuel et la mythomanie de l'auteur de ce texte !

mdr, pas sûr que de mesurer l'intelligence au fait d'utiliser un acronyme remplacé par un autre soit également la caractéristique qu'une grande intelligence...Ou alors le prochain qui dit TGV au lieu de inOUI ou GDF au lieu de Engie est un idiot.

Portrait de Nerfertiti
9/mars/2021 - 17h25
benvoyons a écrit :

et ca commence  "mon fils est innocent c'est cette fille qui l'a entrainé" c'est pas moi c'est l'autre 

Elle est dans le déni 

Portrait de Nerfertiti
9/mars/2021 - 14h24
bonheur-25 a écrit :

des milliers ? vous etes sur que ce n'est pas des millions voire des milliards ? y a pas pire qu'un aveugle qui ne veux pas voir

restez avec votre vision simpliste pour pas dire simplette, continuez  mettre tout le monde dans le meme panier

En 2020

4 600 agressions

1 600 vols avec violences

1 500 cambriolages

4 000 vols de voitures

3 500 vols sans violence 

500 vols avec violences

et encore c'est beaucoup moins que 2019 à cause du covid 

quand je dis qu'il y a des milliers 

mais bien sûr, c'est de la faute aux RN smiley

 

 

Portrait de Yanik65
9/mars/2021 - 14h03

Toujours stupéfait par la faculté des parents à témoigner face caméra après un drame pareil.

Portrait de jarod.26
9/mars/2021 - 13h50
Steyr∞Schœnauer8.68™ a écrit :

on peut connaitre le prénom ?

devine smiley

Portrait de Azrael68
9/mars/2021 - 13h45 - depuis l'application mobile

Donc le prénom c’est Raphaël ? C’est ça ? .... et maintenant ? ....

Portrait de Harriet
9/mars/2021 - 13h21
Nerfertiti a écrit :

Vous n'avez honte de rien vous ?

1 cas il y a 26 ans contre des milliers dans une année pour les racailles des cités

c'est insupportable de lire ça 

 

En même temps , comparaison n'est pas raison ... Il s'agit d'élèves d'un lycée professionnel privé, l'agresseur se prénomme Raphaël, sa mère l'a dénoncé et a contacté la police suite à ses aveux,   et la maman de la jeune victime semble issue de l'immigration (elle s'exprime approximativement en français) ... Il serait illusoire de sectoriser  la violence  ... elle est hélas universelle ...  smiley

(Nous sommes plus proches , dans le cas présent, de l'assassinat d'Agnès Marin, que du résultat de rixes de bandes rivales ... )

Portrait de FrenchDreamer
9/mars/2021 - 13h14
Nerfertiti a écrit :

Vous n'avez honte de rien vous ?

1 cas il y a 26 ans contre des milliers dans une année pour les racailles des cités

c'est insupportable de lire ça 

 

Il/Elle n'a honte de rien... Du niveau du fond de la poubelle.

Portrait de Nerfertiti
9/mars/2021 - 13h06
bonheur-25 a écrit :

tu en conclus quoi ? ces personnes qui font le bordel, c'est du a quoi ?

c'est dû à leurs pauvres cerveaux de dégénérés. C'est quand même pas la faute des autres s'ils ont des cases en moins 

Portrait de Nerfertiti
9/mars/2021 - 13h02
bonheur-25 a écrit :

c'est vrai que les gens oublient vite... c'est l'histoire d'un gars jeté dans la seine un 1er mai 1995...et ce n'etait par des gens de cités mais le FN

il n'y a pas plus ni moins qu'avant, c'est juste qu'aujourd'hui un snap, un tweet et tout le monde est au courant.

Vous n'avez honte de rien vous ?

1 cas il y a 26 ans contre des milliers dans une année pour les racailles des cités

c'est insupportable de lire ça 

 

Portrait de Azrael68
9/mars/2021 - 12h43 - depuis l'application mobile

De gauche ou de droite je m’en tape ! Peu importe qui fout la merde ! Ces racailles on tué quelqu’un pour moi c’est clair... tu tues , tu meurs ! Je m’en tape du bord politique !

Portrait de FrenchDreamer
9/mars/2021 - 11h47
bonheur-25 a écrit :

donc ca n'a rien a voir avec le fait d'etre a gauche ou a droite

T'es lourd en plus de puer la gauche et le déni. 

Candide est dans la place. 

Portrait de Azrael68
9/mars/2021 - 10h28 - depuis l'application mobile

Je comprends pas cette obstination à toujours vouloir connaître le prénom de ces racailles ? On s’en fout de leur prénom ! Ils méritent la chaise point barre !

Portrait de FrenchDreamer
9/mars/2021 - 09h35

Encore un coup de Van Gustavesen et Edouard emilien... Alalalala

Mais tout va bien, les prolos ont toujours leur Top Chef à la TV et leur marlboro à 15 balles 

Portrait de ThierryG
9/mars/2021 - 09h31

La France orange mécanique. J'imagine sans peine nos responsables politiques nous expliquer que cela à toujours existé et que la violence n'a pas augmenté en France, mais je veux bien qu'il me démontre qu'autant de meurtres impliquant des adolescents étaient monnaie courante il y a 20 ans ! 

Portrait de ahahahah
9/mars/2021 - 09h12

ce n'est plus info / actu média  c'est crimes et fait divers ici tous les jours...

Portrait de Azrael68
9/mars/2021 - 09h04 - depuis l'application mobile

Ceux-là aussi devraient finir sur la chaise !

Portrait de Azrael68
9/mars/2021 - 09h04 - depuis l'application mobile

Ceux-là aussi devraient finir sur la chaise !