02/03 09:41

Condamnation de Nicolas Sarkozy : Retour en vidéo sur cette journée hors norme vécue par l'ancien Président et qui a sonné la droite française - Regardez

Le tribunal correctionnel de Paris a rendu ce lundi son jugement dans l'affaire dite des écoutes. L'ancien chef de l'Etat Nicolas Sarkozy a été condamné à trois ans d'emprisonnement, dont un ferme, pour corruption et trafic d'influence dans l'affaire dite "des écoutes", née en 2014 d'interceptions téléphoniques avec son avocat historique Thierry Herzog.

icolas Sarkozy est reconnu coupable de « corruption par particulier sur un magistrat », et condamné à trois ans de prison dont deux avec sursis dans l'affaire dite « des écoutes Paul Bismuth ». Thierry Herzog, son ami et avocat de longue date, est déclaré coupable du même délit, et condamné à la même peine assortie d'une interdiction professionnelle de cinq ans qui, pour un homme de 65 ans, équivaut pratiquement à une mise à l'écart professionnelle. Coupable de « corruption passive par magistrat », Gilbert Azibert se voit également condamné à trois ans de prison dont deux avec sursis.

Le tribunal précise qu'« il convient d'aménager la partie ferme de la peine sous le régime de la détention à domicile sous surveillance électronique, eu égard à la situation actuelle » des trois hommes.

Thierry Herzog a été le premier, rapidement suivi par Nicolas Sarkozy, à faire appel de la sentence, qui n'est donc pas définitive. Après Jacques Chirac (deux ans avec sursis pour les emplois fictifs de la mairie de Paris), c'est la deuxième fois qu'un ancien chef de l'État est condamné en correctionnelle.

Voici en vidéo le résumé de cette affaire et le déroulement de cette journée.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de francaz33
2/mars/2021 - 14h45

les juges se vengent  sarkosy voulaient supprimer cette fonction  beaucoup trop payee et qui ne servait  pas  a grand chose quand la gauche  etait au pouvoir  personne n'a ete sur ecoute  ni condamné

Portrait de LOIC 33
2/mars/2021 - 13h52

La justice nous prouve qu'elle juge les gros comme les petits, comme on dit "pas de fumée sans feu" Sarkosy en est l'exemple avec les procédures à venir, heureusement qu'il y en a très peu de français qui ont ce genre de problème.......

Portrait de air libre
2/mars/2021 - 12h05

dans tous les médias et blogs divers la Sarkozie monte au créneau pour dire combien ce jugement est inéquitable, attendez un peu d'autres procès sont annoncés.