28/01 16:54

Drôme: Un homme tue deux personnes, dont une conseillère Pôle Emploi à Valence, ce matin - Toutes les agences Pôle Emploi seront fermées au public demain

16h53: Alex Perrin, procureur de la République de Valence, indique que "Le suspect n'était pas inscrit dans l'agence et on pense qu'il ne connaissait pas cette agent.". Et d'ajouter que l'auteur du meurtre d'une conseillère Pôle emploi a agi "comme s'il était inscrit à l'agence", en se dirigeant vers une borne et entrant en contact avec "un certain nombre d'agents", sans être agressif. "Au moment de sortir, il a sorti une arme et fait feu à une reprise sur cette agent de 53 ans.". Selon le procureur, le suspect "aurait travaillé entre 2008 et 2010" dans l'entreprise où une DRH a été abattue. Sur place, ce matin, "il a demandé à voir un responsable", depuis parti à la retraite, puis "va monter dans les bureaux et, très vite, va faire feu à plusieurs reprises" sur la victime. Quant au suspect , il n'avait "pas d'antécédents judiciaires", affirme le procureur de Valence. Son domicile à Nancy a été perquisitionné mais ses motivations restent inconnues : "Il n'y a pas de logique particulière", seulement "un lien avec l'emploi".

15h52: Le point sur ce que l'on sait cet après-midi

Les quelque 900 agences de Pôle emploi seront fermées au public vendredi et une minute de silence sera observée par les agents, après la mort d’une conseillère tuée par balles jeudi matin à Valence, a indiqué l’opérateur public dans un communiqué. « A la suite de l’agression mortelle dont a été victime l’une des collaboratrices de Pôle emploi ce matin, les agences Pôle emploi seront fermées au public » vendredi, indique le communiqué. Le service communication de Pôle Emploi dans la région Auvergne Rhône-Alpes avait fait savoir un peu plus tôt que la décision avait été prise de fermer « l’accueil physique et téléphonique, ainsi que les formations programmées dans les 98 agences de la région » dès jeudi après-midi.

Un ingénieur sans emploi de 45 ans a tué par balles jeudi matin une conseillère Pôle Emploi à Valence, puis une salariée d’une entreprise de l’Ardèche où il avait travaillé, avant d’être interpellé et placé en garde à vue. Aucun mobile n’a pour l’heure pu être établi.

L’opérateur, dont le directeur général Jean Bassères était attendu sur place jeudi, souligne dans son communiqué qu’« un soutien psychologique a d’ores et déjà été proposé aux agents ». Il ajoute qu’« en solidarité avec la famille de la victime, ses proches et l’ensemble de ses collègues, une minute de silence sera respectée (vendredi) à midi dans tout l’établissement ». « Ce temps permettra aux équipes de Pôle emploi de se recueillir. Les services de Pôle emploi restent accessibles à distance et les conseillers sont mobilisés pour accompagner les demandeurs d’emploi », poursuit l’opérateur.

Dans un communiqué, la fédération CFDT Protection Sociale Travail Emploi se dit « légitimement inquiète » face à « cette tragédie d’une violence inouïe ». Le syndicat réclame « des actes forts » pour « répondre aux craintes des salariés de Pôle emploi » et note que « même si cet acte effroyable est exceptionnel, il montre aussi les difficultés que rencontrent les salariés de Pôle emploi dans l’exercice de leur activité professionnelle au quotidien, en particulier dans l’accueil du public ».

La CGT de Pôle emploi fait part de son côté de sa « sidération » et souligne dans un communiqué que « dans ce contexte de crise sanitaire, sociale et économique, les situations d’accueil dans les services publics et les organismes de protection sociale sont particulièrement difficiles ».

« La misère sociale et le désespoir d’une partie de la population peuvent malheureusement engendrer ces passages à l’acte », poursuit le syndicat qui demande notamment « des actes » en faveur des populations « les plus impactées ». « On est tous choqués, dans la colère et le recueillement », a commenté Nathalie Delbaere, déléguée du syndicat CGT, ajoutant: « Il faut que notre direction s’interroge maintenant pour savoir ce qui s’est passé car la maltraitance des demandeurs d’emploi entraîne la maltraitance des agents ».

14h49: Toutes les agences Pôle Emploi seront fermées au public demain, après le drame survenu ce matin à Valence et une minute de silence sera observée à midi, annonce le compte Twitter de Pôle Emploi. "Ce matin, un drame s’est produit dans l’agence Pôle emploi Valence Hugo. Une de nos collègues, responsable d’équipe, est décédée des suites d’une agression mortelle. Toutes nos pensées vont vers les familles des victimes, les proches, et nos collègues de travail", précise le message. 

Et d'ajouter : "Par solidarité et pour permettre un temps de recueillement, nos agences seront fermées au public demain vendredi 29 janvier, et une minute de silence sera observée à midi. Nos services restent accessibles au 3949,  sur pole-emploi.fr et sur l’application Mon espace". 

12h04: La femme grièvement blessée par un homme ce matin à Valence est décédée. Elle travaillait dans une entreprise spécialisée dans la collecte de déchets à Guilherand-Granges (Ardèche), sur l'autre rive du Rhône. L'individu armé était un ex-employé de l'entreprise : il n'y travaillait plus depuis une dizaine d'années.

11h22: «Le drame survenu à Valence endeuille le pays tout entier. Aux familles et aux proches des victimes, j'adresse mon soutien et les assure de la solidarité de la Nation. Mes pensées accompagnent les personnels de Pôle emploi dans la Drôme dont je partage l'émotion et la tristesse», a écrit dans un tweet le Premier ministre Jean Castex.

La ministre du Travail Elisabeth Borne, qui doit se rendre sur place dans l'après-midi, s'est dite pour sa part «très émue par le drame». «Toutes mes pensées vont aux proches des victimes et aux agents de Pôle emploi», a-t-elle tweeté. L'enquête a été confiée au service régional de police judiciaire de Valence.

10h51: Un homme armé a tué jeudi matin par balle une conseillère Pôle Emploi à Valence, avant de se rendre dans une entreprise en Ardèche où il a grièvement blessé une autre femme, a-t-on appris de source policière, confirmant une information du Dauphiné Libéré. Vers 9H00, l'homme a pénétré dans une agence Pôle Emploi où il a mortellement touché une employée, selon la même source.

Il s'est ensuite dirigé dans les locaux d'une entreprise spécialisée dans la collecte de déchets à Guilherand-Granges (Ardèche), sur l'autre rive du Rhône, où il a gravement blessé par balles une salariée. Tandis que le tireur présumé prenait la fuite en voiture en empruntant à contre-sens un pont en direction de Valence, son véhicule a percuté une voiture de police qui tentait de l'intercepter. L'homme a alors été interpellé. Ses motivations n'étaient pas connues dans l'immédiat.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de SAW puppet
29/janvier/2021 - 21h30

Si seulement ce drame pouvait calmer les DRH et autres recruteurs , dirigés evidemment par une direction avide de bénéfices , soucieux uniquement du bien-etre des actionnaires.

A force d'user de maniéres abjectes pour se '' debarrasser '' des salariés jugés redondants et inutiles , les dîts DRH n'hesitant pas à faire blacklister des pages entiéres de salariés chez d'autres societés via leurs reseaux de DRH ''amis'' ... Ça y va  les transferts de données illegitimes , deliberement,  de façon à nuire et à discrediter definitivement les personnes dans leurs recherches d'emplois....  À quand un hashtag #metooDRH# nameandshame .

Portrait de Cortex
28/janvier/2021 - 15h30
itsmeagainagain a écrit :

oui merci ! j adore chercher la petite bete ! d ailleurs j ai souvent raison ! 

ce qui m etonne c est que quand c est un nom bien .... on va dire francais , on le sait tres vite alors que les autres noms , ca va moins vite ! les medias sont moins pressés dans ce cas ! 

bizarre non ? 

A la base, je comptais vous défendre puis vous nous avez sorti... Cette connerie monumentale.

Les autres ont été plus rapides que moi en détectant votre penchant pour l'extrême droite.

Salutations distinguées à Marine

Portrait de ago47
28/janvier/2021 - 15h27
HenriBel a écrit :

Encore un qui n'a pas de couille et qui se cache derrière l'anonymat !

 

   

Par contre vous, vous devez en avoir une sacrée paire. Bien entendu vous n'êtes pas sous pseudo mon cher Monsieur Belsmiley

Portrait de Yanik65
28/janvier/2021 - 15h12

Faut être à quel niveau de rancœur pour aller s'en prendre à une personne d'une entreprise dans laquelle on a bossé ?

Ce monde est fou smiley

Portrait de Raspoutine from South
28/janvier/2021 - 15h05
happygood a écrit :

et connaître son nom te changerai quelque chose?

Il veut lui envoyer une carte de vœux, plus que 3 jours donc il est pressé de savoir.

Portrait de la cannoise
28/janvier/2021 - 13h49

on s'en fiche de son nom. A t'il tué sa conseillère Pôle emploi ou son ex par jalousie. Là, les circonstances ne sont pas les mêmes.

Portrait de jarod.26
28/janvier/2021 - 13h46

depuis un certain temps, valence est devenu le far west

Portrait de HenriBel
28/janvier/2021 - 13h17
itsmeagainagain a écrit :

oui merci ! j adore chercher la petite bete ! d ailleurs j ai souvent raison ! 

ce qui m etonne c est que quand c est un nom bien .... on va dire francais , on le sait tres vite alors que les autres noms , ca va moins vite ! les medias sont moins pressés dans ce cas ! 

bizarre non ? 

Encore un qui n'a pas de couille et qui se cache derrière l'anonymat !

 

   
Portrait de MonaLou03
28/janvier/2021 - 13h00

Quelle horreur ! Une pensée pour la famille & les proches de la victime. R.I.P.

Portrait de Azrael68
28/janvier/2021 - 12h31 - depuis l'application mobile

Œil pour œil dent pour dent ...! Peins de mort pour ce gars ! Peut importe son prénom , son nom ou quoi que ce soit !

Portrait de Strong
28/janvier/2021 - 12h29
swatss a écrit :

Dit-il avec grand espoir que cette personne se prénomme Mohamed afin d'avoir ça jouissance idéologique.

C'est à ça que l'on reconnaît l'électeur FN , aucun mot aucune compassion envers la victime , juste  l'envie de déblatérer , cracher son fiel ...A gerber...

C'est affreux comme drame , dramatique pour les victimes et les proches...

Rien ne peux expliquer ce geste lâche...

Encore une fois vous n'avez rien compris au schmilblick. A aucun moment il n'est question d'origine dans le débat sur inconnu.  Il semble que c'est vous qui êtes obnubilé.  

Portrait de swatss
28/janvier/2021 - 12h14
itsmeagainagain a écrit :

"totalement inconnu" non plus a cette heure puisqu il a ete arreté il a un NOM ! 

 

Dit-il avec grand espoir que cette personne se prénomme Mohamed afin d'avoir ça jouissance idéologique.

C'est à ça que l'on reconnaît l'électeur FN , aucun mot aucune compassion envers la victime , juste  l'envie de déblatérer , cracher son fiel ...A gerber...

C'est affreux comme drame , dramatique pour les victimes et les proches...

Rien ne peux expliquer ce geste lâche...

Portrait de Jilou1994
28/janvier/2021 - 11h58

C'est tellement facile de rendre les autres responsables de notre bad karma de cette vie. 

Portrait de idéefixe56
28/janvier/2021 - 11h27
itsmeagainagain a écrit :

"totalement inconnu" non plus a cette heure puisqu il a ete arreté il a un NOM ! 

 

Vous cherchez la petite bête, vous. smiley " Il était inconnu" cela vous conviendrait il mieux?