23/12 16:25

Football: Le crachat de Marcus Thuram sur un adversaire en Bundesliga est un geste "involontaire", assure son père Lilian qui dit s'être senti lui-même "extrêmement choqué"

Le crachat de l'international français du Borussia Mönchengladbach Marcus Thuram sur un adversaire en Bundesliga est un geste "involontaire", déclare son père Lilian qui s'est d'abord senti lui-même "extrêmement choqué", affirme l'ancien champion du monde.

Lilian Thuram confie sur RCI: "C'est tout à fait compréhensible ce qui se passe au niveau des médias. Moi-même je regardais le match, j'ai été extrêmement choqué, je me suis même posé la question à savoir +est ce que c'était vraiment mon fils en fait+".

Avant d'ajouter au sujet de son fils: "Et après coup, j'ai eu son explication, c'est-à-dire qu'il était rage de colère, et donc il a insulté l'adversaire et sans faire exprès effectivement, il a eu de la salive qui est partie".

Rappelons que Marcus Thuram a été suspendu six matches, cinq ferme et un avec sursis, pour avoir craché sur un adversaire samedi.

Le joueur avait été expulsé lors d'un match avec son club du Borussia Mönchengladbach contre le TSG Hoffenheim (1-2), après avoir craché sur le défenseur d'Hoffenheim Stefan Posch au cours de la 13e journée du Championnat d'Allemagne.

"Lui, ce qu'il veut, c'est que les gens retiennent que c'est involontaire parce que lui il se dit +mais papa je ne voudrais pas que les gens pensent que je suis capable de cracher volontairement sur quelqu'un parce que ça n'a pas de sens+", a ajouté M. Thuram.

"Lorsqu'il a pris le carton rouge, la première personne qu'il a appelée en allant dans les vestiaires, c'est son petit frère, pour lui dire +Képhren, je n'ai pas fait exprès, je t'assure, j'étais en train de crier, j'étais énervé, j'avais une rage et la salive est sortie toute seule+ et donc en fait lui il accepte -et je pense que c'est normal- qu'il soit puni parce qu'effectivement c'est un geste qui ne doit pas exister sur le terrain de foot", a poursuivi de père du jeune international.

"Je pense qu'il s'est excusé auprès de son petit frère avant, parce qu'il connaît son papa", a terminé l'ancien footballeur.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de renelle
24/décembre/2020 - 12h35

La seule excuse que je lui trouve c'est d'avoir lu et entendu  un père qui crachait sur la couleur de son pays pendant toute sa jeune vie  à quand les violences sur ses femmes ? 

Portrait de renelle
24/décembre/2020 - 12h33

La seule excuse que je lui trouve c'est d'avoir lu et entendu  un père qui crachait sur la couleur de son pays pendant toute sa jeune vie  à quand les violences sur ses femmes ? 

Portrait de rmag29
24/décembre/2020 - 01h39

ridicule quel beau donneur de leçon.. pris à son propre piège... il vomit sur les blancs.. il ferait mieux de fermer sa bouche.. qu'il s'occupe de l'éducation de ses enfants

Portrait de sNow
24/décembre/2020 - 01h32 - depuis l'application mobile
LeGaulois a écrit :

Même la Licra a condamné le livre de lilian thuram "la pensée blanche" pour racisme, c'est dire !

Et la réponse de papa thuram au crachat de son fils sur un blanc : "sans faire exprès, il a eu de la salive qui est partie" !

La famille thuram se moque vraiment de nous. Fini l'image de lilian thuram qui marque 2 buts en coupe du Monde !

Sa nouvelle image de raciste anti-blancs va le suivre pour l'éternité.

Pourquoi encore l’écouter lui ??
Il fait des photos uniquement avec des noirs, à été violent sur son ex-femme et a écrit un livre raciste... il faut quoi de plus pour le discréditer ?? Ça c’est la discrimination positive en pleine action ...

Portrait de karlilola
23/décembre/2020 - 20h27

 j'ai juste envie de vomir

Portrait de Amos
23/décembre/2020 - 20h09

Voila ce que Thuram disait après le match PSG Istambul alors que l'arbitre avait parlé dans sa langue natale pour dire "homme noir".

 

A ses yeux, un joueur a incarné « le fantastique exemple de ce qu'il faut faire » : Demba Ba. En demandant des comptes au quatrième arbitre, l'attaquant sénégalais est celui qui a sonné la révolte des joueurs. « Il en faut toujours un pour dire ''non'' et que tout s'enchaîne, Demba Ba a été celui-là. Je le remercie à un point qu'on n'imagine pas, parce qu'il a fait un cadeau énorme à tous les enfants et les adultes dans le monde qui attendaient un tel moment. Et depuis tellement longtemps. Son geste a une portée historique extraordinaire. »

Portrait de compaq355
23/décembre/2020 - 19h35

mon fils sans faire expres, il a eu du sperm qui est parti, et donc pas de sa faute,c'est un moment de colere....  vous avez raison,avec des gars comme ça, on avance a rien.

Portrait de MICMAH458
23/décembre/2020 - 19h34
Maxicoco a écrit :

Ahahahahah Crachat involontaire, Ah l'hypocrite ,il a osé !! 

Fiston a le syndrome de Gilles de la Tourette version Lama !!! mdr 

Non, non.  Bernard Lama n'a jamais craché sur personne, au contraire de la famille thuram qui crachent indiféremment et sur la société française en général, et sur les autres footballeurs en particulier

Portrait de Wouhpïnaise
23/décembre/2020 - 18h11

"et sans faire exprès effectivement, il a eu de la salive qui est partie"

Alors là quand même fallait oser !!!!! smiley Il a fait une connerie et il s'est excusé. Ok. Mais le côté non intentionnel du cracha c'est juste atterrant !!!!

Portrait de BRETZEL68
23/décembre/2020 - 17h55

Je suis allé voir les images et j'ai un gros doute sur cette version

Portrait de lysniais
23/décembre/2020 - 17h00

Bla bla bla...

Portrait de Gilgamesh
23/décembre/2020 - 16h52

monsieur je fais la morale aux méchants européens blancs et on voit qu'elle genre d'éducation et valeur il a donné à son cher fils

Portrait de Merlinot49
23/décembre/2020 - 16h46

Mouais, il bien vue la vidéo?  Parce qu'on voit qu'à ce moment il ne gueule pas mais crache bien...

Portrait de jarod.26
23/décembre/2020 - 16h42

allez allez une excuse bidon

Portrait de Amos
23/décembre/2020 - 16h34

Oui, une bêtise ça arrive. Je me rappelle d'un joueur qui n'a pas essuyé ses crampons sur un joueur arabe (même s'il l'a reconnu, je nierais toujours qu'il l'a fait).

Mais la question est : "Aurait il dit la même chose si ça avait été le joueur allemand qui avait craché sur son fils?" Il ferait bien de se poser la question, parce qu'elle démontre que tout le monde peut faire ou dire une bêtise, comme un certain arbitre polonais.