21/12 10:01

Meurtre d’Alexia Daval : Ses parents réclament 150.000 euros chacun d'indemnisation, plus 60.000 euros pour "préjudice économique" soit un total de 360.000 euros

Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents d’Alexia Daval, ont formulé leurs demandes au titre du préjudice moral. Ils réclament 360000 euros à leur ancien gendre Jonathann, condamné à 25 ans de prison pour le meurtre de son épouse. Selon les informations  de L’Est Républicain , les parents de la victime ont formulé une demande à hauteur de 150.000 € chacun, auxquels s’ajoutent 60.000 euros de préjudice économique.

Les requêtes d’Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, ainsi que celles des autres membres de la famille d’Alexia, sont supérieures au barème habituellement appliqué par la justice.

La justice tranchera en 2021 La cour d’assises sera chargée de statuer sur ces montants dans les prochains mois.

Me Gilles-Jean Portejoie, avocat des parents, de la sœur et du beau-frère d’Alexia, indique par ailleurs avoir saisi la CIVI (Commission d’indemnisation des victimes d’infraction), qui régit un fonds national dédié. Ce dernier peut être mis à contribution lorsque l’auteur de l’infraction, ici Jonathann Daval, n’est pas suffisamment solvable pour s’acquitter de sommes dues.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de magnon
21/décembre/2020 - 22h11

ont perdu leur fille, mais pas perdu le sens e l'argent

Portrait de Bourricot
21/décembre/2020 - 18h26
Linoïe a écrit :

Le problème c'est que Daval ne pourra jamais payer cette somme exorbitante... alors qui va les indemniser ?

That is the question !!

 

Portrait de mikapat
21/décembre/2020 - 16h53

Je ne veux pas les juger. Leur chagrin, puis ensuite la cruelle déception du beau-fils soit-disant  digne, c’est très dur ce qu’ils ont vécu. Et je pense que la médiatisation et l’information de l’affaire ne peut que servir.

Portrait de Harriet
21/décembre/2020 - 14h20
harfang a écrit :

Je comprends votre mari.Les proches de la victime torturée par Aiutino étaient obligés de recevoir chaque mois cette somme ridicule.Moins de deux euros je crois et chaque mois un relevé avec le nom du tortionnaire.Chaque mois un rappel du drame.Qu'importe la somme mais dans ce cas de figure l'administration ne pouvait pas faire plus ridicule.

Tout à fait ....

Parfois , il y a des pseudos dédommagements qui résonnent comme des insultes au préjudice subi ... en l'occurrence l'assassinat  d'un proche ... smiley

Portrait de LOIC 33
21/décembre/2020 - 13h41

Et puis quoi encore, ces gens ne doutent de rien malgré le grand malheur qui les a frappé, peut-être qu'il en feront don a une asso, mais j'en doute, il faut de l'argent pour parader dans les médias....

Portrait de magnon
21/décembre/2020 - 13h17

on  pers un enfant ce n'est l"argent qui le remplacera, mon fils est decede, j'ai refuse , il etait militaire

mais certain pense  a tout,  pleure a la tele,  mais pense a l'argent, cest mon avis, 

Portrait de harfang
21/décembre/2020 - 13h14
Harriet a écrit :

Bonjour .... smiley

Comment dire ... (c'est en cela que je peux comprendre la réaction de @Geneve) la somme a été bloquée sur un compte jusqu'à la majorité de mon mari (il avait 12 ans au moment du drame) et n'a jamais voulu entendre parler de cette somme ... sujet tabou ... même des décennies plus tard ...  

Je comprends votre mari.Les proches de la victime torturée par Aiutino étaient obligés de recevoir chaque mois cette somme ridicule.Moins de deux euros je crois et chaque mois un relevé avec le nom du tortionnaire.Chaque mois un rappel du drame.Qu'importe la somme mais dans ce cas de figure l'administration ne pouvait pas faire plus ridicule.

Portrait de La barakie
21/décembre/2020 - 13h00

Faudrait leurs demander de choisir, entre la guillotine ou les 360.000euros...smiley pour voir?!

Et vous, vous choisissez quoi ? Dites !

Portrait de Harriet
21/décembre/2020 - 12h29
harfang a écrit :

Bonjour.Si indemnité il y a,il serait bon effectivement qu'elle soit réglée par une assurance ou autre.Il me semble évident que J Daval ne pourra payer qu'une somme infime tous les mois .

C est une épreuve de plus pour la famille .Un exemple :les proches d'une des victimes du meurtrier Vincenzo Aiutino reçoivent tous les mois sur leur compte bancaire quelques euros.quasiment rien mais ça leur rappelle chaque fois le drame Ils ont demandé l'arrêt de cette procédure,en vain à l'époque.

Bonjour .... smiley

Comment dire ... (c'est en cela que je peux comprendre la réaction de @Geneve) la somme a été bloquée sur un compte jusqu'à la majorité de mon mari (il avait 12 ans au moment du drame) et n'a jamais voulu entendre parler de cette somme ... sujet tabou ... même des décennies plus tard ...  

Portrait de Gregeagle
21/décembre/2020 - 12h24

Si l'argent va pour une association qui protège les femmes. 

Cela me dérange pas. 

Portrait de geneva
21/décembre/2020 - 12h13
Harriet a écrit :

Le pretium doloris est habituel ....

(Mon mari, mineur à l'époque, a été "indemnisé" lors du procès du chauffard qui a tué sa mère)

Ce qui peut être ressenti comme malaisant, c'est le "prix" qu'on attribue à la douleur ... car bien évidemment elle n'en a pas ....

Comme vous le dites : "la douleur n'a pas de prix"... d'où mon malaise, surtout venant des parents ! S'il y avait eu un enfant, OK, mais recevoir de l'argent après la mort d'un enfant... smiley

Où alors je n'ai rien compris !!!

   
Portrait de harfang
21/décembre/2020 - 12h08
Harriet a écrit :

Il y a un fonds de garantie (voire les assurances dans certains cas) qui prennent le relai quand le condamné n'est pas solvable ... 

Bonjour.Si indemnité il y a,il serait bon effectivement qu'elle soit réglée par une assurance ou autre.Il me semble évident que J Daval ne pourra payer qu'une somme infime tous les mois .

C est une épreuve de plus pour la famille .Un exemple :les proches d'une des victimes du meurtrier Vincenzo Aiutino reçoivent tous les mois sur leur compte bancaire quelques euros.quasiment rien mais ça leur rappelle chaque fois le drame Ils ont demandé l'arrêt de cette procédure,en vain à l'époque.

Portrait de Harriet
21/décembre/2020 - 11h40
Linoïe a écrit :

Le problème c'est que Daval ne pourra jamais payer cette somme exorbitante... alors qui va les indemniser ?

Il y a un fonds de garantie (voire les assurances dans certains cas) qui prennent le relai quand le condamné n'est pas solvable ... 

Portrait de Linoïe
21/décembre/2020 - 11h29

Le problème c'est que Daval ne pourra jamais payer cette somme exorbitante... alors qui va les indemniser ?

Portrait de Harriet
21/décembre/2020 - 11h15
geneva a écrit :

Cela me provoque un malaise... pas à vous ?

 

Le pretium doloris est habituel ....

(Mon mari, mineur à l'époque, a été "indemnisé" lors du procès du chauffard qui a tué sa mère)

Ce qui peut être ressenti comme malaisant, c'est le "prix" qu'on attribue à la douleur ... car bien évidemment elle n'en a pas ....

Portrait de geneva
21/décembre/2020 - 10h48

Cela me provoque un malaise... pas à vous ?

 
Portrait de jarod.26
21/décembre/2020 - 10h40

un petit cadeau de noel pour leur ancien gendre