17/12 09:41

Graves accusations dans l'enquête de Hugo Clément sur le Puy du Fou: Chevaux frappés à coups de poing, boeufs en sang, barbecue avec des animaux du parc, mouton congelé vivant... Regardez

C'est une enquête qui va jeter un froid à quelques heures de la cérémonie de Miss France qui doit justement se dérouler au Puy du Fou. C'est Hugo Clément qui signe cette enquête et il l'a mise en ligne sur ses réseaux sociaux.

Quatre anciens salariés du parc évoquent les coulisses et surtout les dérapages auxquels ils auraient assisté. 

Afin de dresser les bœufs, un ancien salarié évoque l'usage d'un bâton électrique. Cet outil a été utilisé sur les bœufs pour les dresser. "On devait taper sur le nez, jusqu'au sang pour faire reculer l'animal. Un des bouts de bois avait des pics au bout que l'on enfonçait dans l'arrière-train de l'animal pour qu'il avance". Une ancienne consœur confirme ses propos. Elle ajoute que ce fameux bâton était minutieusement camouflé avec une peau de bête pendant les spectacles pour que le public ne s'en rende pas compte. Nicolas de Villiers, patron du parc  dément de son côté l'existence d'un tel instrument qui servirait à maltraiter les animaux.

On découvre aussi que certains chevaux seraient frappés à coups de poings quand ils ratent leur prestation devant le public. Des actes qui sont reconnus par le patron du Puy du Fou mais il affirme que les personnes qui ont eu ce type de comportement ont été licenciées par la direction du Parc.

Une ex-salariée du parc raconte également l'épisode d'un daim échappé d'un enclos survenu en fin d'année 2017. Après avoir été rattrapé et abattu, il a été découpé et cuit sur un barbecue afin d'être mangé.

Toujours plus loin dans l'horreur, des chats domestiques "avec des colliers" qui se seraient perdus et seraient pris aux pièges serviraient d'appâts pour les faucons. Ils seraient lâchés vivant avec le faucon à leurs trousses avant d'être déchiquetés... Ces derniers éléments sont démentis par Nicolas de Villiers malgré les affirmations des employés du parc.

De même, un employé affirme qu'un des moutons du parc a été congelé vivant pour le tuer sans appeler un vétérinaire qui couterait trop cher à faire déplacer !

.

Regardez ci-dessous l'intégralité de l'enquête:

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de li li
17/décembre/2020 - 17h43
Jako VI a écrit :

Le plus monstrueux, c'est la connerie. Ce parc est une merveille, personne n'exploite les animaux. À chacun de vos pas, vous éliminez des millions d'être vivants avec votre simple poids ; arrêtez de marcher, bordel, c'est trop horrible.

Meme s'ils ne seraient pas "maltraités", évidemment que si, les animaux sont exploités, ils sont exploité dans un cadre légal issu des humains afin de divertir ces mêmes humains et qu'ils leurs rapportent de l'argent.

Portrait de Lepton
17/décembre/2020 - 17h38
©Schoenauer© a écrit :

+1000

Je ne crois pas du tout en ce Hugo Clement.  Déjà on n'obtient rien de bon d'un cheval si on le maltraite et tout cavalier sait cela. 

Qu'un daim finisse au BBQ est tout à fait logique, je ne vois rien de choquant en cela. Il veut quoi le Clement? Qu'on fasse une oraison funèbre avec la présence du Pape ? 

Les antispécistes deviennent de plus en plus cons. 

la présence du Pape ?

 

Clément était  lui même un pape!

C'est celui qui avait aidé Philippe le Bel à condamner et brûler les templiers pour mettre la main sur leur magot.

Le dirigeant du parc a reconnu certains faits en précisant que leurs auteurs avaient été virés ..Donc oui ,il peut y avoir maltraitance dans ce parc ,comme dans d'autres qui présentent des animaux...

Portrait de Bernard Buvard8
17/décembre/2020 - 12h41
Leon48Leon a écrit :

Vive les jongleurs, les acrobates, les clowns, les musiciens, les comédiens... arrêtons l’exploitation des animaux, respectons la vie !

Bah oui, exploitons les humains plutôt que les animaux! smiley

Portrait de marcelpatoulachi
17/décembre/2020 - 12h39

Et bien sûr, je suppose que toutes les personnes ici qui expriment leur révolte contre la maltraitance animale, sont toutes végétariennes ...

Faites ce que je dis mais pas ce que je fais.

Portrait de geneva
17/décembre/2020 - 12h36

Allons-y !!! démolissons une fois de plus - sans preuve que les paroles de personnes qui ne sont plus là - parties comment ??? -  ce qui marche en France, et avec en plus quelqu'un de droite qui dirige...

Il fallait s'y attendre !!! Ce Puy du Fou marche, donc dérange !!! Triste France !

 
Portrait de Leon48Leon
17/décembre/2020 - 12h02 - depuis l'application mobile

Vive les jongleurs, les acrobates, les clowns, les musiciens, les comédiens... arrêtons l’exploitation des animaux, respectons la vie !

Portrait de Dédérinox
17/décembre/2020 - 11h14

Quand on sait le nombre de reportages qui ont été consacrés au Puy du Fou depuis son ouverture, on ne peut qu'être surpris par ses " révélations " de 4ème main d'ex-employés renvoyés.. Quant aux chats domestiques, vu l'emplacement du site, ils devaient venir de très loin, peut-être en auto-stop, qui sait ? 

Portrait de marcelpatoulachi
17/décembre/2020 - 10h56

Les méthodes utilisées par Hugo Clément sont autant à vomir que les accusations qu'il avance.

Et connaissant bien le Puy du Fou et ayant de la famille qui y travaille (notamment à la cavalerie), je pense que ces cas sont isolés et concernent d'ex salariés en conflit avec le PDF. Je ne dis pas qu'ils n'ont pas existé mais ce sont des exceptions. J'imagine mal le PDF, qui possède la plus grande écurie de spectacle en Europe, participe à des programmes de reproduction des rapaces, fait naitre 100 oiseaux/an, sauvegarde des espèces en voie de disparition, etc ... faire du mal aux animaux.

Il l'a dit dans son enquête tout ça ? quand on donne des infos il faut tout dire Monsieur Clément.

J'ai pu visiter les écuries, et je peux vous dire que les 200 chevaux sont suivis comme des athlètes de haut niveau et sont mieux traités que certains humains. Idem pour la fauconnerie. Et quand les chevaux arrivent en fin de carrière, ils ne vont pas à l'abattoir mais sont "réformés" et peuvent être récupérés par les cavaliers du parc, qui s'en occupe avec amour. Par exemple Olaf, un des chevaux star qui a pris sa retraite en 2019. Bon bref ...

Encore un exemple d'informations jetées sur la place publique, partielles, et partisanes. Et bien sûr, va s'en suivre le cortège habituel des excités du bocal qui vont faire appel au boycott, blablablala ... toujours la même rengaine quoi.

Portrait de Merlinot49
17/décembre/2020 - 10h53
Raouda28 a écrit :

C'est monstrueux.

J'espère qu'ils fermeront ce parc, comme tous ceux qui exploitent les animaux.

Oui fermons sans savoir si c'est vrais ou pas! 

Portrait de Bernard Buvard8
17/décembre/2020 - 10h15

Si ça vient d'Hugo QuiMent  c'est forcement la vérité... smiley

Portrait de flore44770
17/décembre/2020 - 10h06 - depuis l'application mobile

Comme on dit il n'y a pas de fumée sans feu ...

Portrait de filou034
17/décembre/2020 - 10h01

c'est bizarre juste avant les miss France qui se déroule au Puy du Fou ?? Et qui vit avec lui ??? ça sent un léger  règlement de compte tout ça non ????  Car  cela me paraît bien gros quand même

Portrait de bobyonetwo
17/décembre/2020 - 09h48

ben oui dis donc , le faucon qui tue le chat pourrait le faire avec humanité ...hugo clement va manger tes haricots vert et laisse nous tranquille...