16/12 18:31

EXCLU - Affaire Grégory - La colère de l’avocat de Marcel Jacob en direct dans la quotidienne de Crimes sur NRJ12 : "Cette étude de stylométrie c’est n’importe quoi et une énorme manipulation" - VIDEO

Ce midi sur NRJ12, Jean-Marc Morandini présentait une édition spéciale de la quotidienne de "Crimes et faits divers" consacrée aux derniers rebondissements dans l'affaire du petit Grégory. Aujourd'hui, le quotidien Le Parisien révèle que, trente-six ans après le meurtre de l'enfant, le "corbeau" aurait enfin été identifié grâce à une expertise de stylométrie, une discipline qui permet d'identifier le style d'un texte.

En direct, le journaliste a reçu Maitre Stéphane Giuranna, avocat de Marcel Jacob, grand-oncle de Grégory Villemin, qui fut un temps mis en examen dans l'affaire. "Dans cette affaire, la lettre de revendication et un certain nombre d’écrits ont été attribués par les experts graphologues a au moins quatre personnes différentes. On a incriminé Bernard Laroche, Christine Villemin, Monique Villemin, Jacqueline Jacob. Tout le monde a écrit si on se fie à ces expertises", a-t-il déclaré, en exclusivité

Et d'ajouter : "Voila qu’aujourd’hui, on nous dit avec une matière plus exotique que la graphologie, la stylométrie, qu’on a découvert la vérité. Très honnêtement, je ne vois pas de scoop là-dedans (…) Tous les protagonistes de cette affaire ont été élevés dans la même valeur. Ils ont fréquenté les mêmes établissements scolaires, eu à peu près les mêmes enseignants. Ils viennent du même noyau sociologique. C’est la même famille… Ils ont tous la même manière de s’exprimer, le même style".

"Je n’appelle pas ça une expertise. Je trouve que la justice ferait bien d’être un peu plus prudente. Je voudrais bien qu’on arrête d’être approximatif", a-t-il continué en précisant "depuis trois ans, on nous sort une théorie qui n’avait jamais existé jusque-là. Ça serait un crime collectif pour simplement justifier une poursuite d’enquête. Je trouve ça très très dangereux".

Fait divers emblématique du XXe siècle survenu dans les Vosges sur fond de haines familiales, l'assassinat de Grégory, retrouvé mort le 16 octobre 1984 dans la Vologne, n'a jamais été résolu.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tobian
19/décembre/2020 - 08h57

   Si la stylométrie désigne un coupable, ce ne sera pas une preuve, tout juste une présomption. Difficile de condamner là-dessus. (heureusement).

Portrait de lily6228
17/décembre/2020 - 00h30

Le grand expert dans tous les domaines a parlé...

Portrait de Sorj
16/décembre/2020 - 18h40

Non, tout le monde n’a pas le même style.

Il y a des redondances, un rythme dans l’usage de certains mots, une différence de champ lexical etc..

La stylométrie c’est ce qui permet de reconnaître des plagiats d’auteurs, entre autre.

Portrait de Citoyen87
16/décembre/2020 - 18h03 - depuis l'application mobile

Les lettres étaient écrites en majuscules probablement de la main gauche, allez reconnaître le style !

Portrait de strass6756
16/décembre/2020 - 17h02

"Ils ont fréquenté les mêmes établissements scolaires, eu à peu près les mêmes enseignants. Ils viennent du même noyau sociologique. C’est la même famille… Ils ont tous la même manière de s’exprimer, le même style".Ah ouais donc, ils ont la même écriture?! Ridicule.